Truckeditions.com : le Mag, Actualités & Vidéos du TRM
S'abonner
EN FR

Le Grand Défi Consommation : VOLVO FH I-SAVE 460 4X2 Euro 6D

Le Volvo FH I-SAVE 460 Euro 6D, de nouveau dans la course

Partager :

Les motorisations diesel restent très présentes sur nos routes, elles sont vitales à notre économie pour suivre l’accélération et la démultiplication des livraisons liées à nos nouvelles habitudes de consommation.

Dans ce sens, les ingénieurs contribuent à les rendre de plus en plus performantes tout en réduisant notablement leurs émissions de gaz à effet de serre.

Dans le même temps, afin de poursuivre la transition énergétique que nous impose notre climat global, les constructeurs se sont engagés à partir de 2040 à ne plus vendre de nouveaux camions à motorisations fonctionnant avec des carburants d’origine fossile (source Acea). Mettre en place les nouvelles technologies et les infrastructures inhérentes avec le concours des pouvoirs publics va être très long et très onéreux.

Volvo Trucks est déjà très avancé dans ce processus et propose une gamme complète de camions électriques, tout en continuant à travailler également avec des motorisations diesel dernière génération afin de fournir aujourd’hui des véhicules plus performants et plus propres aux transporteurs.

Nous avons testé le VOLVO FH I-SAVE 460 sur notre parcours du Grand Défi Consommation afin de voir « EN VRAI » ses performances sur notre circuit très vallonné et très fréquenté de 344 km. Jean-François et Vincent vont nous éclairer sur certains points optimisés de cette chaîne cinématique version I-SAVE.

-431.png

Description intérieur-extérieur de la cabine Globetrotter Sleeper Cab : digitale et cosy, les connaisseurs s’y sentent en terrain connu.

Destinée particulièrement à la longue distance, la cabine Sleeper Cab du FH I-SAVE offre pas mal d’espace au conducteur pour ranger ses affaires et garder un environnement visuel soft pour une vie à bord confortable et zen.
La Globetrotter nous propose déjà un volume intérieur important au niveau des placards, ainsi qu’un espace couchette confortable (banquette relevable) également avec des rangements, il est possible d’avoir en option la machine à café, c’est vraiment cosy pour faire sa pause ou encore pour passer une bonne nuit de récupération.

Les aficionados ne diront pas le contraire, il est certain que c’est un poste de conduite agréable qui se présente à nous quand on est au volant de ce camion, mais surtout, nous nous retrouvons en terrain connu, les codes de la marque et l’habitacle du FH 4 relifté sont bien présents, avec des matières qualitatives et des coloris assez chauds sobres, nous sommes vraiment comme dans un cocon.

Le point d’orgue reste la planche de bord avec l’ordinateur de bord, le display (afficheur de bord principal de 12 pouces avec 4 vues différentes comprenant une vue focus, une vue navigation, une vue du chargement par essieu) et puis cette tablette tactile 9 pouces qui nous donne les informations sur la navigation, sur les caméras extérieures (jusqu’à 8 possiblement) ou encore sur l’infodivertissement (musique, mobile, Alexa etc), c’est très fonctionnel et plutôt accessible, on peut aussi mémoriser sa configuration personnelle et la retrouver quand on insère sa carte de conducteur, ce qui est plutôt malin.
Mais nous allons y revenir quand nous allons évoquer la conduite du FH et ses fonctionnalités.

À propos de l’extérieur de cette cabine VOLVO FH, rappelez-vous, nous l’avions découverte ensemble lors d’un précédent reportage (lien sur Truckeditions), en plus de ses montants de parebrises redressés et de ses lignes de portes abaissées pour optimiser la visibilité, en face avant, ses optiques en forme de boomerang lui donnent un look plus racé, accentué par les lignes de fuites aérodynamiques présentes sur les flancs de la cabine, de plus, ces feux de route sont adaptatifs, cela évite notamment d’éblouir les véhicules que l’on croise.
Bref, à l’intérieur comme à l’extérieur, cette cabine incarne bien l’esprit de la VOLVO CAB d’aujourd’hui, plus douce et racée en même temps, confortable et avec encore plus de sécurité avec ses 10% en plus de visibilité directe quand on se trouve au poste de conduite.

Ressenti du conducteur : « Cette nouvelle version de FH 4 Globetrotter, équipée du pack aérodynamique, reste sobre, mais donne à ce véhicule un look racé et profilé. On la reconnaît immédiatement avec sa nouvelle ligne d’optiques aux formes particulières de boomerang. L’éclairage à LED, sur cette version testée, offre une large visibilité et contribue certainement au confort de conduite la nuit.

C’est à partir du poste de conduite que cette nouvelle version dévoile des changements importants pour le conducteur.
Le tableau de bord digitalisé propose plusieurs affichages, y compris un affichage reprenant l’ancienne version. L’ensemble des informations essentielles sont bien présentes, les graphismes, couleurs et les caractères utilisés très souvent par la marque rendent l‘ensemble sobre et agréable. La tablette, elle aussi, placée à la droite de la planche de bord, reprend ce même visuel, propose une multitude d’options, la navigation est simple, ludique, efficace, l’outil est rationnel.
Pour accentuer la sécurité, Volvo utilise également l’écran de la tablette pour développer la visibilité autour du véhicule, bien que l’anti-viseur soit toujours présent, une caméra, placée à la base du bras de rétroviseur droit, diffuse une image nette de cet angle. Cette option, très pratique, est fonctionnelle dès lors que le clignotant droit est utilisé ou par l’activation via la tablette. »

-432.png

Au volant du VOLVO FH I-SAVE 460
Un sentiment de sécurité et de constance

Alors, qu’en est-il de la chaîne cinématique ? Équipé d’un moteur de 13 litres, le D13K Euro 6 D toujours associé à la boîte I-SHIFT de 12 rapports, nous retrouvons sans surprise le même comportement souple et linéaire attendu sur notre circuit de 344 km pendant les premiers kilomètres.
Il est à noter que sur notre circuit vallonné de 344 km, entre Caen et Rennes, le FH I-SAVE 460 supporte très bien le rapport de pont de 2,31 et c’est grâce au Turbo Compound que l’on obtient cette synergie.

La performance devient en effet, intéressante avec cette fonctionnalité de la version I-SAVE, puisque l’on obtient 300 Newtons supplémentaires, qui permettent au véhicule d’avoir quasiment un couple similaire à l’ancien 540 ch. En fait, l’ancienne version 540 ch était à 2600 Newtons et il se trouve qu’avec cette configuration et l’I-SAVE, le 460 ch se retrouve avec exactement le même couple moteur.

Ainsi configuré, ce moteur plus coupleux avec son gain de 300 Newtons supplémentaires, donne la possibilité notamment de maintenir le rapport engagé plus longtemps et d’évoluer dans des régimes plus bas.
Face à notre circuit, les performances sont au rendez-vous, on a pu le noter dans l’exploitation de la chaîne cinématique sur la partie la plus difficile du parcours où le moteur est exploité dans des régimes vraiment bas avec des plages entre 950 et 1000 tours notamment.

Ressenti du conducteur : « En conservant le rapport engagé, il fait preuve d’un comportement plus rationnel, ce qui est important, et c’est sans doute, ce qui faisait un peu défaut auparavant aux tracteurs des générations antérieures de la marque ; Il y avait des ruptures de couples qui généraient des consommations un peu plus élevées que souhaitées. »

Ce problème est donc réglé avec ces nouveaux VOLVO I-SAVE. Ici, la machine reste vraiment dans la plage de régime adaptée, le comportement est complètement maîtrisé grâce également à la mise à jour de l’I-SEE qui optimise l’utilisation de l’I-ROLL.
C’est, on peut l’imaginer, une véritable valeur ajoutée pour VOLVO, déjà reconnu pour sa vitesse commerciale.

En dehors de ce fameux I-SAVE, nous retrouvons différentes aides à la conduite, avec le régulateur d’allure en descente, un Cruise Control, qui actionne les freins de service, il agit en commandant les ralentisseurs : soit le VEB, soit le ralentisseur sur la chaîne cinématique et si jamais la capacité de freinage n’est pas suffisante, le système vient aussi actionner les freins de service du véhicule en soutien de façon complètement automatique pour ne pas dépasser la vitesse préalablement définie par le conducteur, attention cependant aux tolérances inférieures et supérieures à prendre en compte, le conducteur reste toujours maître de son véhicule.

À tous moments, pendant le trajet, un détecteur de panneaux nous tient informé de la vitesse réglementée. D’autres informations nous sont données pour anticiper, comme
lever le pied pour exploiter l’énergie au bon moment et permettre d’utiliser pleinement le système de roue libre I-ROLL, qui est plutôt simple à obtenir, tout cela dans l’objectif immédiat de voir baisser sa consommation grâce à l’énergie générée gratuitement.

En corrélation avec le système de détection de ligne, le Volvo Dynamic Steering agit directement sur le volant.
Ce système de sécurité qui ramène le véhicule dans la voie, procure une sensation particulière, on peut dire qu’il peut être associé aux prémices de la conduite autonome, c’est encore une sécurité de plus sur la route.

Ressenti du conducteur : « Equipé du moteur de 13 Litres (D13K), ce FH de 460 CH, nous a démontré son efficacité avec son équipement mécanique complémentaire : l’I-SAVE.
Cette technologie, qui consiste à récupérer l’énergie gratuite générée par le Turbo, permet d’apporter 300 Newtons supplémentaires au 2300 d’origine à travers une cascade de pignons. Ces pignons sont reliés au final à un galet qui assiste le volant moteur pour apporter et développer cette force globale de 2600 Newtons. La nouvelle forme des têtes de pistons permet également d’optimiser la combustion donnant cette force que les puristes connaissent chez Volvo.
La boîte I-shift, toujours au top niveau, a contribué à l’équilibre de cette chaîne cinématique équipé d’un pont de 2.31. L’ensemble de ces modifications et équipements permettent au FH de devenir un concurrent très sérieux en termes de consommation. Les performances de cet essai laissent penser que ce produit a de beaux jours devant lui. »

Parcours LGDC Volvo FH I-SAVE  460 Truckeditions

Les résultats du LDGC

« Constance, efficacité, sobriété : ces trois qualificatifs sont à mon sens, la parfaite synthèse de l’essai réalisé avec le FH 460 I-SAVE sur notre parcours de Truckeditions » dixit Jean-François

Ce nouvel FH I-SAVE a répondu à nos espérances sans compromis pendant notre test sur l’A84, on peut considérer avec cette version I-SAVE qu’il rejoint enfin tous ceux qui tendent vers une performance avérée en termes de consommation, puisque les résultats sur notre parcours sont plutôt bons, voire très bons.
Et pour cause, très rapide, c’est un camion qui travaille sur des régimes très bas avec cette option Turbo Compound, l-SAVE.

Sa chaîne cinématique équilibrée associée au régulateur de vitesse en version 5 et la possibilité de programmer ce dernier nous donne encore plus de possibilités d’aller chercher de l’énergie gratuite.
Le véhicule maîtrise sa vitesse tout en respectant le code de la route et les limitations de vitesse du réseau routier (descentes assez importantes en toute sécurité).

Le VOLVO FH I-SAVE 460 a obtenu un score de 28,74 litres/100km, c’est le meilleur résultat désormais obtenu sur notre parcours avec une semi-remorque non carénée, il faut noter à ce propos, que nous nous attachons à rester au plus proche d’un contexte rencontré en entreprise lors d’une mission de transport classique : le VOLVO FH I-SAVE 460 a obtenu une moyenne de 28,74 litres/100km (de plein à plein) avec une vitesse moyenne de 78,8 km/h et de 28,20 litres/100km (ordinateur de bord), avec 5,9 l d’AdBlue consommé toujours sur un parcours plutôt vallonné et en condition réelle de circulation.

-434.png

CGM pour Truckeditions – novembre 2021

Le mot du partenaire :

-578.jpg

Continental, manufacturier de pneumatiques premium et équipementier automobile développe des produits, services et solutions pour une mobilité plus sûre, plus propre et plus intelligente.
Continental, acteur majeur du monde du transport, propose à travers ses différentes gammes de pneumatiques poids lourd, des pneumatiques, neufs et rechapés, adaptés à chaque utilisation – pour le transport de marchandises, de voyageurs et les métiers de la construction.

Partenaire incontournable des sociétés de transport, nous accompagnons les professionnels au travers d’une gamme de pneumatiques, de services et d’offres de solutions digitales. Nous travaillons sur l’optimisation du poste pneumatique et de ses influences sur les coûts d’exploitations.

Réduisiez vos coûts avec Continental

-169.png

Crédit : réalisation du reportage video Truckeditions : Vincent MAHE – Pilote d’essais Le Grand Défi Consommation : Jean-François MARIE – Digital Manager Catherine MAHE GODELOUP – Musique Motion Array : Luxury Lounge & Chill Background, Joyful Meet – Production exécutive : Videomakersolutions pour Truckeditions 2021.

Infographie LGDC résultats Volvo FH 460 I-SAVE Truckeditions

-436.png