Truckeditions.com : Actualités du Transport Routier
S'abonner
EN FR

Le Grand Défi Consommation : Mercedes-Benz Trucks ACTROS 5 L 1848

L'ACTROS 5 L 1848 en impose avec sa cabine surdimensionnée dans le Grand Défi Consommation

Partager :

L’Actros 5 L 1848 est, sans nul doute, un vaisseau destiné à la longue distance, nous l’avons testé sur notre parcours habituel normand et breton de 344 km. De par le gabarit de son habitacle et son plancher plat, la cabine GigaSpace parait encore plus vaste et atypique dans sa version Solo Star. Sa chaîne cinématique et ses équipements de conduite automatisée ou encore les systèmes de sécurité actifs et passifs font de ce long-courrier un candidat fort intéressant pour le Grand Défi Consommation.

La promesse de la marque à l’étoile pour ce maxi-code de 476 ch est claire : une économie de 3% complémentaire avec le moteur OM471 Euro 6 E revu en 2022 et une conduite avec plus de caractère grâce à une augmentation du couple et des passages de rapports optimisés. Voyons comment avec Jean-François Marie, nous avons perçu le voyage à bord de cet Actros 5 impressionnant.

Fiche configuration fonctionnalités Actros 5 L 1848 - test consommation Truckeditions - LGDC

Description intérieur et extérieur de la cabine L GigaSpace SoloStar 

Cet Actros 5 L est équipé d’une cabine de presque 4 m (3,97 m) de hauteur pour une largeur de 2,5 m. Quatre marches sont nécessaires pour accéder au poste de conduite. Le siège a été légèrement abaissé afin que le pilote soit à une hauteur conventionnelle quand il est au volant. L’identité de Mercedes-Benz est comme d’habitude ultra-présente, on y retrouve les codes visuels du segment automobile. Des matières premium créent une atmosphère haut de gamme, notamment du cuir sur le large tableau de bord et sur le volant multifonctions

Le Multimedia Cockpit interactive* arbore un graphisme qualitatif pour accéder aux fonctionnalités multiples de ce long-courrier. L’espace cabine est spacieux, d’autant qu’avec le plancher plat et la hauteur sous pavillon de 2.13 m, on se tient debout facilement.

Avec son fauteuil passager déporté et sa tablette escamotable, c’est un espace de travail polyvalent, qui devient à volonté lieu de détente pour la pause, le déjeuner et le café, un vrai must pour les conducteurs-entrepreneurs au long cours.

Ressenti du conducteur : « C’est également avec une couchette de 90 cm de large placée sur la partie supérieure, trois grands coffres de rangement et un frigo que le confort de cette cabine est à mettre en avant. Mercedes prend vraiment en considération ce besoin principal qui est le confort pour le conducteur, un critère de sécurité à ne pas négliger : une personne bien reposée est une personne plus concentrée, plus performante. »

A propos des Mirrorcams :

Précurseur en matière de rétro vision numérique depuis 2018, Mercedes a équipé son Actros 5 d’une nouvelle génération de rétroviseurs caméras pour une meilleure restitution de l’image. Une technologie parfois complexe à appréhender pour certains, mais qui sans équivoque améliore grandement la sécurité avec sa vue grand angle et ses repères visuels de distances lors de mise à quai ou de dépassement.

Ressenti du conducteur : « Le dispositif MirrorCam de Mercedes se voit modifié. Les caméras extérieures redesignées sont moins imposantes, la restitution de l’image sur les tablettes est de meilleure qualité grâce aux nouvelles lentilles. Toutes ces améliorations ont pour objectif d’apporter un confort visuel et d’utilisation au conducteur, de réduire les angles morts pour gagner en sécurité. L’antéviseur classique est conservé pour contrôler l’aplomb de la cabine, il permet notamment de rassurer les conducteurs lors du passage des barrières de péage. Sans les bras de rétroviseurs extérieurs, la sensation de ne plus avoir de repères dans l’espace peut perturber les utilisateurs. Les plus anciens, dont je fais partie, se reconnaîtront ! »

Fonctionnalités Actros 5 L 1848 - Truckeditions

Au volant de l’ACTROS 5 L 1848 4X2 Euro 6E 

Côté chaîne cinématique, le moteur OM 471 (3e génération), dont les performances ont été optimisées en 2022 est relié à une boîte de vitesse PowerShift 3 Advanced à 12 rapports, dont le logiciel a été également revisité afin que les deux éléments travaillent en parfaite synergie. C’est une version Euro 6 E, avec un rapport de pont de 2,41. En complément, pour améliorer le confort de conduite, le véhicule a été équipé d’un ralentisseur Voith hydrodynamique (à huile).

Ce tracteur spécifique, piloté par Jean-François, est équipé du moteur OM 471, un 6 cylindres en ligne de 12 litres développant 476 ch à 1600 tr/min. Il produit 2300 Newton de couple. L’amélioration du moteur réside en partie, dans l’ajout du top torque, offrant 200 Newton supplémentaires. Une solution standard disponible sur les motorisations en 480 ch, mais qui reste optionnelle pour les versions 420 ch et 450 ch

Concrètement, cela signifie que le 1848 peut bénéficier jusqu’à 2500 Newton du 7e au 12e rapport, permettant une utilisation optimale du rendement moteur lorsque le véhicule est soumis à un effort substantiel. Notons également que le mode de conduite sélectionné (standard ou performance) influence l’accès au top torque. En mode Eco ou Eco Plus, il n’est pas disponible. Une fonctionnalité qui n’a pas été testée lors du LGDC puisque nous sommes en mode Eco. Néanmoins, face aux difficultés du parcours, la chaîne cinématique répond aux demandes du conducteur. La réactivité des passages de rapports, promise par le constructeur (40 % plus rapide) semble efficace pour limiter la rupture de couple, tout comme la sensibilité de la pédale d’accélération, ce qui donne à l’ensemble de l’expérience un attrait retrouvé.

Ressenti du conducteu­r : « Doté d’un rapport de pont de 2.41, le ressenti concernant le comportement général de la chaîne cinématique et son efficacité se mesure vraiment dès lors que la programmation est en standard. Ce mode permet en effet d’effacer la réputation de ce camion considéré comme « mollasson ». L’objectif de la marque, en proposant ce véhicule, est de retrouver de la nervosité dans le comportement tout en étant sobre. »

Il faut ajouter que ce camion est actuellement un des véhicules les plus avancé pour devenir autonome. En tant que précurseur de cette évolution, il est capable de se maintenir seul sur une voie délimitée dès que l’option correspondante (ADA – Active Drive Assist) est activée. Un signal lumineux et sonore sur le tableau de bord s’active uniquement lorsque le véhicule souhaite une confirmation (15 sec) de la présence du conducteur au poste de conduite. Mais c’est avec son régulateur prédictif, le PPC (Predictive Powertrain Control) que Mercedes fait la différence. Cette fonctionnalité analyse la topographie, l’infrastructure de la route et agit en conséquence sur la chaîne cinématique, il accélère, ralentit, change de vitesses aussi bien sur autoroute que sur route secondaire.

Ressenti du conducteu­r : « L’utilisation du régulateur adaptatif (PPC : Predictive Powertrain Control) est recommandée par le constructeur. L’option « Interurbain » disponible, a pour objectif de pouvoir exploiter le véhicule avec le régulateur adaptatif dans les zones du même nom. Il est important que les mises à jour soient réalisées pour profiter pleinement de son efficacité. »

Parcours du LGDC Actros 5 L 1848 sur Truckeditions - test consommation

Les résultats du LDGC ACTROS 5 L 1848 4X2 EURO 6E

Bien que le moteur soit performant et coupleux, nous avons été surpris par le ralentisseur Voith hydrodynamique (à huile), nous avons testé des véhicules équipés de ralentisseurs additionnels plus toniques. Cependant, en fonction de la topographie sur notre parcours, l’efficacité du ralentisseur s’est révélée probante. Nous n’avons jamais eu besoin d’utiliser les freins pendant notre test, lors des montées ou des descentes, notamment au niveau de Pont-Farcy, où les dénivelés sont les plus importants.

Paradoxalement, malgré un poids de 40 tonnes et la mobilisation de 2 300 Newton, nous avons réussi à dépasser sans encombre d’autres véhicules en montée. L’Actros 1848 s’est bien comporté, peut-être en raison du rapport de pont relativement court par rapport à nos tests précédents, nous sommes plutôt habitués à du 2,31.

Les conditions venteuses ont potentiellement atténué les performances de consommation. En effet, un vent de face s’est invité sur le retour. Cependant avec la gestion du PPC (Predictive Powertrain Control) que nous utilisons uniquement dans la seconde partie du test, la machine a su gérer au mieux sa performance de consommation, puisque nous obtenons une moyenne de 27,63 l/100 km, avec seulement 2 litres d’AdBlue, pour une vitesse commerciale de 77,12 km/h sur les 4,28 heures de trajet total.

Vincent Mahé pour Truckeditions – janvier  2024

*Le Multimedia Cockpit Interactive se compose d’un écran couleur haute résolution (30,5 cm/12,3 pouces) qui regroupe toutes les informations liées au pilotage et d’un écran tactile Multi-Touch (26 cm/10,25 pouces) positionné sur la planche de bord à droite.

Les résultats du test consommation Truckeditions : Actros 5 L 1848 dans le Grand Défi Consommation

Crédit : réalisation du reportage video Truckeditions : Vincent MAHE – Pilote d’essais Le Grand Défi Consommation : Jean-François MARIE – Digital Manager Catherine MAHE GODELOUP – Musique Motion Array : Intro logo / Upbeat Hip-Hop Logo dopestuff_CoffeeshopJamz / LanceConrad_JamboMambo / Infraction_TooCoolForSchool – Production exécutive : Videomakersolutions pour Truckeditions©2024.

Le Grand Défi Consommation Actros 5 L 1848 les résultats du test - infographie