Accueil > Transporteur > OTRE Bretagne : « Il y a ceux qui parlent et il y a ceux qui agissent (...)

OTRE Bretagne : « Il y a ceux qui parlent et il y a ceux qui agissent »

Mouvement de grève des PMEs du transport de marchandises À PARTIR DU 7 DÉCEMBRE 2019 ?

C’est dans un contexte de forte mobilisation cette semaine, contre notamment la réforme des retraites (plus de 40 régimes spéciaux, il faut le rappeler) que l’OTRE Bretagne a souhaité manifester son mécontentement à l’État français, à partir du samedi 7 décembre, 2 jours après le début de la grève généralisée, que va subir la France entière.

PNG - 142.1 ko

L’organisation bretonne va procéder à un barrage filtrant des poids lourds sur l’axe Rennes/Nantes* pour protester contre la politique du gouvernement visant à alourdir la fiscalité du carburant professionnel du transport routier de marchandises de 2 € / hl (deux centimes par litre).

L’OTRE, dans son ensemble, souhaite ainsi souligner la volonté affirmée par l’état de mettre un terme au remboursement partiel de TICPE considéré comme une niche fiscale (Plus d’infos sur la TICPE via ce lien).

*Infos pratiques sur cette première journée d’action en pays breton :
le 7 décembre 2019, l’OTRE Bretagne interviendra en bloquant le transit international. Elle installera des barrages filtrants sur la N137, Axe Nantes/ Rennes au niveau de l’aire de repos du Hill.

JPEG - 180 ko

PNG - 810 ko

crédit images c mahe godeloup - unsplash dec 2019

Les derniers articles de Transporteur

TRED UNION et LOGCOOP : « l’union fait la force »

Un partenariat gagnant-gagnant pour devenir le premier groupement de transporteurs européens

C’est dans un contexte ultra-concurrentiel, que ce 4 septembre TRED UNION, fondé en 2009, a signé un partenariat avec le groupement européen de transporteurs et de logisticiens LOGCOOP afin de consolider son activité à l’international, ainsi les deux protagonistes représentent un réseau d’agences logistiques dont le maillage devient totalement européen.

Première station GNL/GNC dans le Calvados

Le Groupe Malherbe investit pour un transport plus responsable

C’est toujours avec l’objectif d’être plus performant et de répondre aux exigences du marché que le Groupe Malherbe avance depuis 2000 avec une politique RSE affirmée.

Entre l’implantation d’une éolienne sur site et la constante détermination à diminuer les émissions de C02 des missions de transport, le Groupe, entre 2010 et 2018, a réduit de 19% ses émissions de gaz à effet de serre, tant par des démarches de formation des collaborateurs et de rationalisation des missions que par des investissements verts (nouvelles motorisations alternatives)*.