Accueil > SERVICE & EQUIPEMENTIERS > Être digital ou ne pas être ? La question ne se pose plus dans le (...)

Être digital ou ne pas être ? La question ne se pose plus dans le pneumatique

Le service : nerf de la guerre des équipementiers



MICHELIN investit dans le digital pour étendre ses offres de services sur le marché du pneumatique avec MICHELIN TIRE CARE.

Vendre un produit fiable et innovant ne suffit plus pour rester dans la course et garder ses parts de marché. Tous les grands groupes industriels déploient désormais leurs activités plus largement vers les services, une autre manière de répondre pertinemment aux requêtes de ses clients et une autre manière de capter une nouvelle clientèle convaincue de l’efficacité et de la praticité des nouveaux outils que nous propose le digital.

Les pneumaticiens ne dérogent pas à la règle et vont tous, au fil des années, vers ces nouveaux territoires économiques.
Il est intéressant de parler de la démarche de MICHELIN, qui se positionne également dans ce domaine essentiellement lié aux services. 

Ce sont des problématiques fortes qui ont, semble-t-il, ouvert la voie vers la création de l’offre MICHELIN TIRE CARE : les pannes de poids lourds liées pour un tiers à des problèmes techniques en rapport avec les pneumatiques.
Plus encore, la pression des pneus et le suivi de l’épaisseur de la gomme sur la bande de roulement sont autant de paramètres qui peuvent générer des économies substantielles pour l’entreprise de transport si les professionnels techniques optimisent le travail de maintenance sur le poste pneumatique.
Par exemple, le rechapage des pneumatiques en Europe est réalisé beaucoup trop tôt dans la vie du pneu, ce qui occasionne un manque à gagner important pour le transporteur (1 mm de gomme représente 15 à 20 000 km) et les pneus sont envoyés en moyenne vers cette opération à 4,8mm.

Hormis des économies possiblement générées avec un bon suivi, une maintenance préventive en plus d’utiliser tout le potentiel du pneu, offre une meilleure sécurité aux professionnels et aux usagers sur la route.

JPEG - 34.9 ko


Cibler son offre avec des outils adaptés aux flottes

Une application gratuite (disponible en 11 langues sur les stores Apple et Android) nommée TireLog servira au transporteur propriétaire de petite flotte (moins de 20 camions) de carnet de bord, il suffira alors après quelques mesures manuelles d’entrer les données pour obtenir un suivi avec des alertes pour optimiser le planning de maintenance (rechapage, recreusage, remplacement de pneu, comparatif des performances de pneus présents sur le marché...).

Les outils disponibles sur la plateforme MyAccount sont des applications de mesure et de captation de données payantes dont le prix varient selon le nombre de véhicules. iCheck et iManage sont destinés aux quelques 2000 moyennes et grandes flottes présentes en Europe, les Etats-Unis bénéficient de ces offres déjà depuis une année et les retours sont, selon MICHELIN, très encourageants.

iCheck et iManage sont des outils qui permettront aux équipes, chauffeur, technicien en atelier et manager, de travailler sur un socle commun de données pour un suivi optimisé de la flotte. Les mesures se font manuellement à l’aide d’outils fournis par MICHELIN, avec iManage, la puce RFID (puce insérée à la structure du pneu MICHELIN ou patch fixé sur le pneu) est mise à contribution et peut être indifféremment posée sur un pneu d’une autre marque, cela permet de pouvoir gérer la totalité d’une flotte sans que le transporteur soit mono-marque. Les technologies de captation des données ne sont pas encore figées et vont évoluer pour s’adapter aux différentes techniques choisies par les flottes.

JPEG - 36.5 ko

Lancement des offres MICHELIN TIRE CARE

Monsieur Serge LAFON – Directeur Mondial Produit Poids Lourd MICHELIN nous parle de MICHELIN TIRE CARE :

« L’objectif de MICHELIN, avec cette offre, est de montrer toute la puissance du digital au service de la maintenance du pneumatique. Nous voulons la rendre beaucoup plus fiable, beaucoup plus simple et donc exploiter pleinement tout le potentiel du pneumatique afin d’éviter tous les problèmes de panne, les réduire et également améliorer et agrandir la longévité du pneumatique.

JPEG - 37.3 ko

Concrètement, nous commercialisons 3 offres :
La première est TireLog, il s’agit d’un carnet d’entretien digital, il est complètement adapté à des transporteurs qui ont un nombre de camions jusqu’à une vingtaine. Avec cette application, ils vont pouvoir organiser leur maintenance, avoir des alertes et un point très important pour eux : ce carnet d’entretien virtuel est toujours dans leur poche puisqu’il est présent dans leur smartphone.

JPEG - 33.7 ko

Notre deuxième offre, iCheck, se compose physiquement d’une mallette avec des outils de mesure de capture de la pression et de l’usure des pneumatiques, deux paramètres-clé extrêmement importants.
Ensuite la restitution des informations pour le transporteur se fera sur un portail nommé MyAccount (mon compte), chaque transporteur aura son compte en accès privé et pourra y consulter ses bilans, par exemple : « j’ai une alerte en particulier si tel ou tel camion a une pression trop basse, je peux remédier immédiatement à ce problème avant que le camion ne parte faire sa mission, ou bien je dois changer un pneumatique dans trois mois ou je dois procéder à un recreusage ou un rechapage.
Toutes les données captées restent la propriété du transporteur.

Enfin, nous avons créé une troisième offre, elle s’appelle iManage, qui va jusqu’à assurer la traçabilité individuelle de chaque pneu, pour que cela fonctionne chaque pneumatique suivi avec iManage sera équipé d’une puce RFID, qui contient l’identifiant du pneu et qui va pouvoir donner la possibilité au gestionnaire du parc, à toute instant de connaître l’historique du pneu et ainsi logiquement de savoir comment procéder à sa maintenance lorsque cela est nécessaire.

Bien entendu, toutes ces offres ont un coût que nous avons estimé pour le transporteur : entre 1 et 9 euros par mois et par camion pour un bénéfice évalué 4 fois la mise engagée.

Avec cette démarche digitale, notre objectif est de proposer des pneumatiques innovants qui vont avoir une longévité toujours supérieure, qui vont générer une économie sur la consommation de carburant, donc avec une basse résistance au roulement. Les pneus ainsi suivis, amèneront plus de sécurité sur la route.

Nous sommes convaincus chez MICHELIN que le service est le futur et que le digital est un moyen de prendre pied dans le service de manière extrêmement fiable et économique pour nos clients et surtout de manière très facile pour tous. »

Catherine GODELOUP pour TRUCKEDITIONS

Toutes les infos sur MICHELIN TIRE CARE ici

Intervenant dans ce reportage video TRUCKEDITIONS : monsieur Serge LAFON – Directeur Mondial Produit Poids Lourd MICHELIN

Journaliste Catherine GODELOUP - Images Vincent MAHÉ / MICHELIN – Montage Vincent MAHÉ – Production Exécutive GODELOUPROD – Musique CC Mixter Mega Colaboration Welcome to remix by cdk.

Les derniers articles de SERVICE & EQUIPEMENTIERS

Lamberet innove pour les conducteurs routiers, les livreurs et les agents de quai

Ergonomie, Sécurité et transition énergétique pour les métiers du froid chez Lamberet

Lamberet donne la priorité aux agents de quai et aux conducteurs cette année, avec des innovations totalement dédiées à la sécurité et à l’ergonomie, tout en gardant en tête la transition énergétique notamment pour le domaine frigorifique très énergivore, là aussi, le carrossier sait capitaliser sur les nouvelles technologies et les nouvelles énergies pour répondre aux besoins de ses clients et prospects.

Et pour preuve, Lamberet a remporté deux Prix cette année à Solutrans 2021 : le Prix de l’Innovation qui récompense la commande vocale « OK Lamberet » en catégorie digitale et Lamberet est également associé au Prix Spécial du Jury, qui est directement lié à l’environnement via son engagement auprès de Bosch pour sa pile à combustible, projet réalisé en partenariat avec Carrier Transicold et STEF.

CHEREAU toujours pour l’innovation au service de l’environnement

Avant-première chez CHEREAU avec de nouveaux produits éco-responsables

« L’innovation au service de l’environnement » est le crédo durable et absolu de l’entreprise normande qui produit plus de 3 400 véhicules de transport de marchandises en température dirigée par année, toute son activité repose sur les métiers, les savoir-faire et la recherche de ses collaborateurs.

Dans ce sens, et afin de pouvoir continuer à être leader dans ses segments tout en gardant captives ses forces vives qui font toute la richesse de l’entreprise, CHEREAU a décidé de se servir des contraintes environnementales comme amplificateur de son évolution dans les territoires, avec ses collaborateurs et avec ses clients.
L’entreprise a donc ainsi initié avec l’aide d’un cabinet spécialisé, une démarche RSE qui devient un des piliers fondateurs de sa course au verdissement de ses produits grâce aux énergies alternatives et à l’hydrogène autour duquel elle a construit toute une stratégie.