Accueil > Présentation et Essai > Essai TRUCKEDITIONS N°5 - DAF XF 460 cv Euro 6

Essai TRUCKEDITIONS N°5 - DAF XF 460 cv Euro 6

DAF XF 460 : Un essai mené à la baguette par Michel Legrand sur TRUCKEDITIONS



Cet essai Truckeditions a été réalisé dans la région de Clermont-Ferrand. Le véhicule est un DAF XF 460 cv cabine Space CAB avec un moteur Paccar MX 13 et une boîte de vitesses AS Tronic. Notre pilote essayeur se nomme Michel Legrand (un conducteur qui connait la musique !) Il est formateur du département transport de la société agroalimentaire Le Gouessant à Lamballe dans les Côtes d’Armor.

JPEG - 41.7 ko

DAF XF 460 - Accessible, ma non troppo !

Ouverture à moins de 90° pour le XF DAF Space CAB

JPEG - 24.2 ko

D’abord séduit par le look de l’engin, Michel apprécie les marches antidérapantes décalées, regrettant cependant que l’ouverture de porte ne soit pas à 90°. Par contre la poignée d’accès permet de conserver la prise en main sans interruption jusqu’à l’assise du conducteur.

Pour descendre, c’est un avantage, on peut se retenir constamment en cas de perte d’équilibre. En plus cette poignée, qui se prolonge jusqu’au-dessus de la planche de bord, remplie parfaitement ses rôles en matière de sécurité et de confort. Le volant réglable en hauteur et inclinaison autorise une bonne vision du tableau de bord et sa préhension, non crantée, permet de positionner ses mains où l’on veut sur la jante.

JPEG - 62.8 ko


DAF XF 460 - Suspension allégro !

Bon contact avec la route avec le XF DAF Space CAB

JPEG - 23.5 ko

Michel considère comme un avantage que la direction lui fasse garder un contact "physique" avec la route mais a contrario, il regrette une suspension un peu ferme du train avant. Il est possible que les deux sensations soient liées et interfèrent l’une sur l’autre ? Une suspension trop souple du train avant pourrait peut-être supprimer cette "présence du macadam" visiblement appréciée par Michel. Il s’agit sans doute d’un choix ou d’un compromis consenti par les concepteurs ? 

JPEG - 21.4 ko

Notre essayeur semble apprécier le champ visuel exceptionnel procuré par le grand pare-brise. Il considère que, l’angle mort engendré par le montant de pare-brise, est minimisé par un espace restreint entre celui-ci et la rampe de rétroviseurs. L’ensemble des rétroviseurs lui donne entière satisfaction par leur positionnement et leur surface.

JPEG - 55.7 ko

DAF XF 460 - Moteur et boîte : l’harmonie

Couple maxi très bas pour DAF XF 460 Space CAB

Michel apprécie l’association moteur-boîte : le premier donne une puissance suffisante et la seconde est remarquable par son enchaînement des rapports. Michel a constaté que cette boîte automatisée avait la capacité de tenir compte d’un éventuel mauvais dosage du conducteur et de compenser ce type d’erreur.

Appréciable également le couple maxi très bas du moteur (950 t/m pour 2100 n/m). Au passage, Michel nous rappelle un élément de conduite économique, à savoir une accélération franche à 75 % d’enfoncement de la pédale d’accélérateur, puis un relâchement momentané de cette pédale pour "inciter" la boîte à changer de rapport. Il nous en fait la démonstration, en obtenant un changement simultané de 3 rapports.

DAF XF 460 - Ralentisseur crescendo

Le DAF XF 460, un camion qui réfléchit !

JPEG - 19.8 ko

Au cours d’une descente assez abrupte, Michel rapporte que le DAF a géré seul la mise en action et le dosage des ralentisseurs. Les conducteurs qui, jusqu’alors appréhendaient d’utiliser l’Eco Roll* et autres systèmes similaires qui ouvrent momentanément l’embrayage afin de libérer une partie de la chaîne cinématique, permettant ainsi au véhicule de continuer plus facilement et plus longtemps sur son aire, vont revoir leur position, nous dit Michel.

Ce véhicule DAF est capable de faire la différence entre une pente douce sur laquelle l’inertie est exploitable sans risque et une pente abrupte qui, au contraire nécessite l’utilisation des ralentisseurs. "Et voilà que nos camions réfléchissent ! "

DAF XF 460 - Une belle partition !

Avec Michel Legrand, nous n’étions pas à Cherbourg (je sais c’est facile !) et nous n’avons pas eu besoin de parapluie puisque, très vite le soleil auvergnat nous a offert ses rayons (pour une fois que quelque chose est gratuit à Clermont, autant en profiter :-). La sainte vérité, c’est que les auvergnats sont très généreux et que nous avons bénéficié de l’accueil chaleureux de M. Franck MERCIER distributeur DAF. Il nous a permis d’utiliser les infrastructures de la SOVECA, sise à Gerzat près de Clermont-Ferrand. Merci également à Michel Legrand, ce virtuose du volant qui nous a composé une prise en main réussie !
À bientôt, pour un autre essai, dans une autre région avec un nouveau modèle.
D’ici là, bonne route et soyez prudents.

* Eco Roll et non pas I Roll que je cite par erreur sur la vidéo. L’I Roll est un système équivalent présent sur les véhicules poids lourds VOLVO.

André GODELOUP pour TRUCKEDITIONS.

Module AIDE À LA CONDUITE

Aide à la conduite sur le DAF XF 460 : deux moniteurs virtuels très différents.


La majorité des constructeurs intègrent des systèmes d’aide à la conduite. Globalement, ces systèmes sont répartis en deux catégories. La première informe le conducteur sur sa façon de conduire, lui permettant ainsi d’apporter des corrections, si besoin. La seconde catégorie donne en amont des conseils pour aborder les difficultés le plus efficacement possible.
Le système DAF analyse en permanence la conduite du conducteur et lui indique ses performances. Le conducteur peut ainsi rectifier et ajuster sa conduite pour optimiser sa consommation en respectant les règles de sécurité élémentaires.

Michel, notre conducteur expert, en voudrait un peu plus ! Il considère le système DAF comme étant performant, simple et facile à manipuler, avec cependant un regret quant à l’emplacement du bouton de commande : il l’aurait préféré plus haut sur le tableau de bord. Par contre, la manipulation qui consiste à tourner ce simple bouton pour les recherches dans les menus et à confirmer son choix par une simple pression sur le dit bouton, lui semble très commode.

Il faut remarquer que l’attention du conducteur doit être concentrée sur la route et non pas retenue par un système compliqué avec des menus mal hiérarchisés qui comportent beaucoup d’informations dont l’intérêt est parfois secondaire. De ce côté-là, DAF a joué la sobriété et l’efficacité. Mais bien sûr, faire appel à un expert tel que Michel, comporte des risques de controverses, par exemple, il aurait souhaité un menu plus personnalisable. Michel, en tant que passionné a ses raisons, mais rappelons cependant que le métier de conducteur consiste avant tout, à déplacer de la marchandise d’un point à un autre et que les perfectionnistes ne constituent pas la majorité. (Nos prises en main effectuées par des experts conducteurs ont le droit à la divergence constructive, c’est la moindre des Choses, non ? :-).

En plus de la manipulation très aisée, Michel trouve que la lecture sur l’écran est très claire. Les informations sont données sous forme de graphiques. Nous y retrouvons notamment une évaluation globale de performances, la valeur d’anticipation, l’efficacité et le bien fondé des actions de freinage et bien sûr la consommation moyenne de carburant avec la possibilité de se fixer un objectif. Michel conclut en reconnaissant que la compréhension et la manipulation de ce système d’aide à la conduite est "à la portée de tous". Que demander de plus ?

Module CONFORT & ERGONOMIE CABINE

Intérieur cabine du DAF XF 460 : améliorer les conditions de vie sur la route


Lorsque le constructeur Renault Trucks a sorti L’AE, devenu Magnum par la suite, le plancher plat a séduit tout le monde. L’accès à la cabine un peu moins… Cependant ce véhicule a remporté un réel succès et a obligé tous ses concurrents à "plancher sur les planchers" pour obtenir la suppression complète ou partielle des capots moteurs. La difficulté était alors de surélever le sol en conservant un accès à la cabine devant la roue. La solution de descendre le moteur, en adoptant un essieu avant, à roues indépendantes, était tentante mais finalement « trop technique », « trop coûteuse », et remise à plus tard. Certains ont mis une marche de plus pour supprimer complètement le capot, d’autres ont conservé un léger capot pour éviter cette marche supplémentaire. Globalement, sur le marché, les cabines ont gagné en volume et en confort et le plancher, presque ou complètement plat, y est pour beaucoup.

Michel ne semble pas se focaliser sur les planchers complètement plats. Il se souvient des capots encombrants et nous dit "que cela ne le dérangeait pas plus que çà " ; Michel est très facétieux ☺. Il se reprend et reconnait volontiers que la possibilité de circuler debout dans une cabine constitue un élément de confort primordial. Michel apprécie les coffres profonds et la couchette large et longue avec un vrai matelas. Il est favorable à des conditions de vie convenable pour un conducteur qui doit souvent effectuer de longues distances et dormir, de ce fait, dans son camion.

André GODELOUP pour TRUCKEDITIONS

Chaîne cinématique du DAF XF 460 Space Cab
ModèleDAF XF 460 cv Cabine Space Cab
NormeEuro 6 SCR
Moteur

MX13 340 (Puissance 340KW/460 CV 1425-1750 tr/min).

Couple maxi : 2300 Nm de 1000 à 1425 tr/min

Cylindrée12 900 cm3
Boîte de vitesseAS Tronic

Plus d’infos sur le DAF XF ici


Michel LEGRAND, Vous connaissez ?

Après avoir obtenu un BEP et exercé la profession de mécanicien, Michel Legrand passe un CPP à l’AFPA et entre chez Verney comme conducteur routier. Après 9 années d’expérience, il décide d’entrer chez Promotrans comme formateur chez qui, il est restera 3 ans. Pendant toute sa vie professionnelle, Michel ne cessera d’acquérir des connaissances diverses et variées inhérentes au monde du Transport par route.

Il étudie le Droit du Transport, s’intéresse à la Communication et à la Logistique. Depuis 1999, engagé dans une entreprise agro-alimentaire comme formateur du département transport, il est impliqué également dans la participation au cahier des charges des achats de véhicules et dans la communication de l’entreprise notamment par le journal de l’entreprise.

S’informer et transmettre sont les moteurs de ce professionnel qui nous a ravi par son contact avenant et par ses précieuses connaissances. C’est un secret, mais puisque nous sommes entre nous…. il a l’immense privilège de vivre à deux pas de la mer dans une adorable crique bretonne. Une situation géographique qui semble lui conférer une sérénité dont nous avons largement profité pendant cet essai DAF.

JPEG - 345.6 ko

Les derniers articles de Présentation et Essai

Le Grand Défi Consommation : MAN TGX 18.470 4X2 BLS - EURO 6 D

Dernier opus du constructeur bavarois avant la nouvelle cabine TG, le MAN TGX 18.470, modèle créé en 2001 et relifté en 2008, garde toute sa pertinence de grand routier et c’est bien ce que nous allons vous démontrer avec ce nouveau Grand Défi Consommation.

En effet, avec la sortie juste avant notre grande période de confinement cette année, d’une nouvelle gamme de véhicules présentée comme une solution globale de transport, le constructeur au Lion* mise encore et toujours sur le confort, la puissance de ses chaînes cinématiques et le silence observé dans les cabines des camions, une manière de dire aux chauffeurs qu’ils restent le centre des préoccupations de la marque.

Voyons, avec Jean-François et Vincent, ce que cet incontournable de la route a sous le capot, en dépit de sa « maturité » accentuée par l’arrivée de son benjamin cette année, puisque le TGX version 2018 va être présent sur les routes encore une belle période, intéressons-nous à son comportement et à ses performances pendant ce Grand Défi Consommation de Truckeditions.

Le Grand Défi Consommation : Actros 5 - 1851 LS 4X2

Testé un camion élu International Truck Of The Year nous est déjà arrivé dans le Grand Défi Consommation, mais il faut avouer que celui que nous testons cette fois, le lauréat 2020, est plus qu’innovant tant dans sa forme, que par les technologies associées qu’il propose pour notamment optimiser la sécurité du conducteur et l’environnement proche du camion, nous parlons ici du dernier né de Mercedes-Benz Trucks : l’Actros 5.

À première vue, l’Actros 5 conserve sa face avant si caractéristique avec l’étoile au centre de la calandre, signature de la marque, cependant, il y a quelque chose en moins quand on découvre ce camion ou bien serait-ce plutôt quelque chose en plus ?

C’est sensiblement ce qui vous interpelle tout d’abord, nous le lisons dans vos commentaires, ce sont les rétroviseurs extérieurs qui sont remplacés par les MirrorCams. Ces deux caméras placées dans deux ailerons au-dessus des fenêtres latérales, nous donnent une meilleure visibilité de l’ensemble de l’attelage, elles suppriment les angles morts, et sont aussi un des atouts de l’Actros 5 pour gagner en aérodynamisme et en consommation de carburant, le constructeur allemand leur attribue d’ailleurs 1,5% de la consommation optimisée totale.

Mais ne vous y trompez pas, Actros 5 ne se résume pas à ces appendices maintenant presque emblématiques, Vincent et Jean-François nous montrent dans le reportage video Truckeditions, ce que nous réserve la conduite de ce camion, entre vie à bord et comportements de la machine, voyez comment l’Actros 5 réagit en conditions réelles de circulation pendant notre test de consommation.