Truckeditions.com : Actualités du Transport Routier
S'abonner
EN FR

Renault Trucks teste l’hydrogène

12 mars 2015 - Un Maxity avec pile à combustible pour la Poste

Partager :

Renault Trucks et La Poste testent un camion électrique avec un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène. Une première pour le constructeur hexagonal.

logo-te-semaine11-4.jpg

Le Maxity Électrique de 4,5 tonnes, dont l’autonomie est limitée à une petite centaine de kilomètres, verra ainsi son autonomie portée à 200 kilomètres. La ville de Dole dans le Jura a été choisie pour ce test d’une année, grandeur nature.

Développée par Symbio FCell, la pile à hydrogène permet en effet au véhicule de doubler son autonomie. Parfaitement silencieux, et ne rejetant que de la vapeur d’eau, le Maxity de Renault Trucks répond parfaitement aux attentes futures en matière d’émissions polluantes.

Déjà équipée de véhicules électriques, vélos, voitures, camions et de véhicules à l’hydrogène, la Poste renforce ainsi ses expériences en multipliant les essais qui feront les véhicules de demain.

« Lorsque le véhicule roule, le moteur électrique est alimenté par deux sources d’énergie complémentaires ; la pile à combustible permet de délivrer une puissance maximale de 20 kW et, au-delà, ce sont les batteries qui fournissent le complément de puissance nécessaire. À l’arrêt, la pile à combustible permet de recharger la batterie si besoin », détaille Christophe Vacquier, chef de projet. Et d’ajouter :« La formation d’eau à partir de l’oxygène de l’air et de l’hydrogène stocké dans les réservoirs produit de l’électricité et de la chaleur, selon le principe inverse de l’électrolyse de l’eau. »

Michel LEBRUN pour TRUCKEDITIONS – 12 mars 2015

Source : Renault Trucks