Truckeditions.com : Actualités du Transport Routier
S'abonner
EN FR

Iveco et la COP 21

10 décembre 2015 - Tous pour la mobilité durable

Partager :

Iveco est présent à la COP 21 avec 16 véhicules, 13 camions, un minibus et deux autocars, tous avec mode de propulsion alternatif.
Onze Stralis GNC (Gaz Naturel Comprimé) alimentés au biométhane assurent la livraison des magasins parisiens Carrefour. Ils sont aux couleurs des transports Perrenot et Mauffrey qui les utilisent quotidiennement. Un Stralis GNC est en fonction à la COP 21 elle-même et utilisé par La Poste pour la récupération des papiers en vue de recyclage.

-52.jpg

Un porteur Stralis 26t GNC, équipé d’une caisse frigorifique Frappa à technologie cryogénique azote, ainsi q’un tracteur Stralis GNL sont eux exposés au Bourget.
Un minibus Daily électrique de seize places et deux autocars de tourisme Magelys Euro VI sont à la disposition des participants à la conférence.

Iveco Bus a par ailleurs participé avec deux véhicules à « L’événement Bus COP 21, Inventons ensemble le bus de demain » organisé le 2 décembre à Paris par le STIF et la RATP : un minibus Daily électrique et un autocar Crossway Line roulant à l’HVO (Hydrogenated Vegetable Oil, huile végétale hydrotraitée), un biodiesel qui se mélange parfaitement au gazole sans changer sa qualité et sans aucun impact sur les moteurs. Le HVO est un biodiesel “éthique” de deuxième génération qui n’est pas produit à base de produits agricoles alimentaires primaires mais de déchets. Ce carburant renouvelable permet une réduction des émissions de carbone comprises entre 30 et 90 % comparativement au gazole classique.

Par ailleurs, pour atteindre les exigences imposées par la norme européenne Euro VI, le système adopté par Iveco est celui de la réduction catalytique HI-SCR. Cette technologie conserve une combustion optimale du moteur qui ne respire que de l’air frais. La dépollution est assurée entièrement par post-traitement, c’est-à-dire en aval du moteur qui, de ce fait, n’a pas besoin de recourir au recyclage des gaz d’échappement (EGR). Elle est particulièrement adaptée à une exploitation urbaine caractérisée par de faibles vitesses commerciales et de nombreux arrêts.

Le leadership d’Iveco en matière de propulsion alternative au gaz naturel bénéficie de 25 années d’expérience qui ont vu la production de plus de 24.000 moteurs.

Patrick ESTIER pour TRUCKEDITIONS – 10 décembre 2015

Source : Iveco