Accueil > Truckeditions à la une > Vente de poids lourds en France : 2012, l’heure du bilan

Vente de poids lourds en France : 2012, l’heure du bilan

Best seller 2012 : RENAULT TRUCKS au top du classement des ventes en France

Malgré une grande morosité et une baisse logique et conjoncturelle des ventes de poids lourds en France avec seulement 43 405 immatriculations, RENAULT TRUCKS se taille la part du lion avec 30% de part de marché, suivi par MERCEDES BENZ, puis DAF TRUCKS et VOLVO TRUCKS sensiblement très proches...

Moins 8,4 % entre 2011 et 2012, une différence notable dans les chiffres de ventes des constructeurs de véhicules industriels sur le marché français, l’arrivée officielle de la norme Euro 6 en janvier 2014 pourrait également être un facteur aggravant du stand-by général quant à l’acte d’achat de nouveaux camions en 2013.

Les entreprises se montrent effectivement très prudentes en terme d’investissement de matériel et attendent des perspectives économiques plus favorables.

Cependant l’arrivée de nouveaux véhicules, notamment chez RENAULT TRUCKS (nouvelle gamme au printemps) pourrait changer la donne et quelque peu stimuler les acquisitions de camions en France.

Catherine Godeloup pour Truckeditions

08.01.2013

Lien vers les chiffres et références ICI


Source illustration - crédit image RT ici

Les derniers articles de Truckeditions à la une

Mercedes et ses étoiles

30 mars 2017 - De nouveaux lauréats

Le palmarès 2016 des lauréats « Service 5 Etoiles de Mercedes-Benz a été récemment dévoilé. Parmi les lauréats, SPVI Pau, lauréat du Super Trophée « Service 5 Etoiles » 2016, SPVI Pau et Etoile d’Armor, » 5 Etoiles » de l’année.

Renault Trucks : 1916-2016

23 novembre 2016 - Cent ans sur le site de Lyon

Renault Trucks fête cette année le centième anniversaire de son site lyonnais à Saint Priest et Venissieux. C’est en effet en 1916 que Marius Berliet, à l’étroit dans ses ateliers au centre de Lyon, décide de s’installer à l’époque en grande périphérie, à Venissieux, siège aujourd’hui de l’usine moteur. Mais en 1916, ce sont des camions et des munitions qui sont assemblés à l’est de Lyon, et ce pour contribuer à l’effort de guerre de la Première Guerre Mondiale.