Accueil > Transport en chiffre > Validation de l’écotaxe poids-lourds

Validation de l’écotaxe poids-lourds

Le Conseil constitutionnel ratifie la totalité de la loi transports

Le Conseil constitutionnel a pris la décision de valider l’intégralité de la loi approuvée par le parlement le 23 avril 2013, un mois plus tard (23 mai 2013) il a donné son aval pour la mise en place d’un dispositif conséquent afin d’appliquer l’écotaxe poids-lourds, le 1er octobre prochain : il est question d’une organisation permettant aux transporteurs d’appliquer une majoration forfaitaire du prix de leurs prestations de transports directement à leurs clients.

JPEG - 134.8 ko

Cette mesure a été décidée, selon Frédéric Cuvillier, pour inciter les acheteurs à rationaliser leurs requêtes de transport et à utiliser des modes de transport durables aussi souvent que possible. Tout cela ne tombe-t-il pas sous le sens ? Toute entreprise actuellement consciente des réalités économiques rationalise à tous les niveaux.

Le ministre ajoute que cette loi est faite essentiellement pour réguler les démarches environnementales des donneurs d’ordre et pour « protéger » les emplois ; il faudra cependant bien que ces coûts complémentaires impactent quelques entités économiques et quelques employés de-ci, de-là peut-être alors chez les clients du transport...

Un nouvel effet papillon est à envisager : impact de l’écotaxe

Et de dire que le gouvernement « protège » les 40 000 entreprises du transport de marchandises et leurs 400 000 emplois... Tout en continuant à diaboliser les camions en les excluant notamment de nos paysages urbains, malgré leur grande utilité et leur grande nécessité dans notre vie quotidienne.

Démagogie populiste ou philosophie de comptoir , les sujets restent graves, la mise en place de taxes complémentaires a toujours été un sujet sensible, d’autant plus à l’heure actuelle.

« Le produit de cette écotaxe servira à financer les nouvelles infrastructures de transport au service d’une mobilité plus durable, qui ont été identifiées parmi les priorités du plan d’investissements souhaité par le Président de la République. » ajoute M. Cuvillier, les budgets générés devront effectivement faire l’objet d’une gestion « rationnelle » afin que les protagonistes de cette longue génèse écodémocartique s’y retrouvent et se réconcilient avec l’idée même d’écotaxe. 

Le communiqué de presse du gouvernement ICI

Tout sur l’écotaxe sur ecomouv ICI

Catherine Godeloup pour Truckeditions - 27.05.2013

Les derniers articles de Transport en chiffre

Transport routier : 40 000 entreprises en colère !

Rentrée 2019 : le TRM en marche pour plus d’équité fiscale

C’est la rentrée, et ne nous y trompons pas, l’été aura été comme un moment suspendu tant les sujets sur la table sont nombreux entre les acteurs du secteur du TRM et le gouvernement Macron depuis le début du quinquennat.

Scania des résultats pour un work in progress positif.

Novembre 2018 : malgré un contexte complexe, la commercialisation de la nouvelle gamme Scania progresse.

La mise en avant de plus en plus forte des services et le lancement de la nouvelle gamme Scania ont fait leur office cette année, puisque le chiffre d’affaires net de Scania des trois premiers trimestres dépasse de 11 % celui de 2017 pour la même période avec une marge opérationnelle de 10,3 %.