Accueil > SERVICE & EQUIPEMENTIERS > Un nouveau DG chez Euromaster France

Un nouveau DG chez Euromaster France

Marc Frustié est nommé en remplacement de Mathieu Chardin, promu à un poste de direction chez Michelin

Le 1er février 2019 sera le date de prise de poste officielle de Marc Frustié à la Direction Générale d’Eurosmaster France, après des fonctions de direction générale dans de grandes entités telles que Tokheim, Potain, Solvus et encore Autodistribution.

"Monsieur Frustié sera un atout assurément pour répondre à toutes les problématiques inhérentes aux grandes structures de services équipementiers", comme l’affirme Thierry Miremont DG du Groupe Euromaster.

PNG - 164.4 ko

Plus d’infos sur Euromaster, c’est pa ici : https://www.euromaster.fr

Les derniers articles de SERVICE & EQUIPEMENTIERS

CHEREAU toujours pour l’innovation au service de l’environnement

Avant-première chez CHEREAU avec de nouveaux produits éco-responsables

« L’innovation au service de l’environnement » est le crédo durable et absolu de l’entreprise normande qui produit plus de 3 400 véhicules de transport de marchandises en température dirigée par année, toute son activité repose sur les métiers, les savoir-faire et la recherche de ses collaborateurs.

Dans ce sens, et afin de pouvoir continuer à être leader dans ses segments tout en gardant captives ses forces vives qui font toute la richesse de l’entreprise, CHEREAU a décidé de se servir des contraintes environnementales comme amplificateur de son évolution dans les territoires, avec ses collaborateurs et avec ses clients.
L’entreprise a donc ainsi initié avec l’aide d’un cabinet spécialisé, une démarche RSE qui devient un des piliers fondateurs de sa course au verdissement de ses produits grâce aux énergies alternatives et à l’hydrogène autour duquel elle a construit toute une stratégie.

L’e-CMR, pour aujourd’hui ou pour demain ?

Traçabilité, mobilité et interopérabilité pour les missions de transport

Allier performance, mobilité et traçabilité a toujours été un impératif pour le transport et la logistique. Les technologies du digital et la connectivité dorénavant présentes dans nos vies personnelles et professionnelles ont considérablement modifié nos modes de consommation et nos processes professionnels.

Chargeurs, transporteurs et consommateurs en phase avec ce contexte, peuvent ainsi bénéficier d’un meilleur suivi tout au long de la chaîne logistique.
Il ne faut cependant pas oublier que dans cette période de transition, dématérialisation des processes et interopérabilité sont au cœur du débat, quand on échange avec les transporteurs et leurs chauffeurs présents sur le terrain.

En effet, la mise en place de protocoles et de normalisation des nouveaux outils tant au niveau national qu’européen reste tributaire de nombre de paramètres techniques, économiques et politiques.

Hormis ce contexte en pleine évolution, ces nouveaux outils offrent des bénéfices incontournables pour la viabilité des missions de transport.
La lettre de voiture électronique internationale ou e-CMR en est un exemple parlant, qui ne peut qu’être rapidement démocratisé tant sa pertinence semble évidente.