Accueil > Sécurité et Environnement > Un expert de la distribution des produits gaziers et pétroliers à la tête de (...)

Un expert de la distribution des produits gaziers et pétroliers à la tête de MOLGAS ENERGIA

Edouard de Montmarin nommé Directeur Général de Molgas Energia France

Spécialisé dans la gestion et la distribution internationale de produits pétroliers et gaziers depuis près de 20 années, Edouard de Montmarin, a pris la direction le 17 décembre dernier de Molgas Energia France.
En tant que Directeur Général, il est dorénavant en charge de la globalité des activités commerciales et de la gestion de la performance financière de l’entité.

« Rejoindre Molgas Energia est pour moi une belle opportunité pour apporter toute mon expérience à un groupe de portée européenne déjà bien installé en Espagne, à un moment où énergies et carburants alternatifs sont au cœur des préoccupations et se révèlent être des vecteurs innovants de performance pour les transporteurs et les industriels. »

À n’en pas douter, c’est dans un contexte d’innovation et à forte croissance autour du GNL et du GNV que Molgas Energia France va se positionner face à une concurrence et un réseau déjà bien connu par Edouard de Montmarin.

PNG - 137.5 ko

CGM pour Truckeditions

Plus d’info sur MOLGAS ENERGIA, c’est par ici : https://www.molgas.es/fr/

Les derniers articles de Sécurité et Environnement

Joint venture Volvo et Daimler pour une Europe neutre en carbone

Daimler et Volvo se rapprochent pour accélérer le développement des piles à combustible destinées aux poids lourds

Entre mondialisation et monopole des grandes puissances économiques concernant la fabrication des batteries, Volvo et la division camions de Daimler ont décidé de créer une joint venture pour développer et produire des piles à combustible (hydrogène) pour véhicules lourds.

Les deux entreprises ont déclaré qu’elles seront des partenaires à part égale dans la nouvelle coentreprise. Daimler Truck intégrera toutes ses activités actuelles déjà amorcées et à venir dans les piles à combustible (hydrogène) dans la coentreprise, et le groupe Volvo investira afin d’être partenaire pour moitié dans l’entreprise à hauteur de environ 600 millions d’euros (652 millions de dollars)

Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est le but ultime de DAIMLER

Les accords de Paris, un challenge seulement européen ?

Alors que les Etats-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris, le groupe Daimler réaffirme son intérêt positif pour cet engagement décisif et démontre par la même que l’innovation continue plus que jamais de faire partie de son histoire, en se fixant pour objectif d’ici 2039 la fabrication de véhicules totalement neutre en CO2, bus et camions confondus, avec dès 2022, une production neutre en CO2 dans les usines d’Europe, l’expression « du puits à la roue » pourra ainsi être enfin concrètement illustrée.