Accueil > Conducteur > Un camion benne qui fait le Buzz : l’Arocs « Muck Monkey »

Un camion benne qui fait le Buzz : l’Arocs « Muck Monkey »

Tous les transporteurs le savent, les camions sont leurs premiers ambassadeurs sur la route, et c’est bien le cas de cet Arocs 3248 nouvelle génération dont les missions sont dorénavant de véhiculer pour le domaine du TP des matériaux dans tout le sud-ouest de l’Angleterre pour la société H&C Haulage.

PNG - 186.3 ko

Ce nouveau camion ne ressemble en rien au reste de la flotte du transporteur anglais, dont le design graphique est plus sobre (peinture blanche avec une tête de lion stylisée sur les flancs de la cabine), ce nouveau design* est plus agressif avec sa tête de gorille en colère, l’Arocs noir ébène adopte les codes attribués aux camions de course que nous avons plus l’habitude de voir évoluer dans les rallyes internationaux OFF-Road.

Voici à n’en pas douter une belle manière de célébrer l’arrivée de cette nouvelle génération de camions dans l’entreprise.

En effet, ce nouvel Arocs 3248, propulsé par un 6 cylindres en ligne de 12,8 litres développant 350 kW (476 ch), bénéficie de tous les nouveaux équipements digitaux de la gamme, des MirrorCams aux aides à la conduite, tout y est, avec pour le confort du chauffeur une sellerie en cuir, un réfrigérateur et un système autonome de chauffage nocturne.
Qui a dit qu’un camion benne ne sert qu’à transporter du granulat ?

CGM pour Truckeditions - mars 2021


PNG - 1.5 Mo

* Artwork réalisé par https://www.millardsignsandgraphics.com/services

Plus d’infos sur l’Arocs ici

Plus d’infos sur la nouvelle gamme MERCEDES-BENZ TRUCKS et ses fonctionnalités :

PNG - 200.2 ko
PNG - 224 ko

Les derniers articles de Conducteur

Mon Job, c’est conducteur routier référent et formateur !

My Job My Truck : conducteur de camion électrique dans le BTP – Thierry Coudoux

On a trop tendance à penser que le métier de conducteur routier ne consiste qu’à véhiculer des marchandises d’un point à un autre, c’est évidemment plus compliqué et plus riche que cela, le transport est intimement lié à toutes les activités du commerce, de l’industrie, de la construction et de tant d’autres domaines, ce qui implique des connaissances métiers différentes pour chaque type de transport, ici nous serons précisément en approche chantier avec un porteur électrique pour le domaine du BTP, et surtout avec un conducteur au profil très particulier, pour qui le partage est une seconde nature.

Dans ce 4ème volet de la série My Job My Truck, toujours en partenariat avec Volvo Trucks France, c’est en région parisienne que nous avons rencontré Thierry Coudoux, conducteur référent et formateur pour le Groupe MAUFFREY.

Le point de ralliement pour accompagner Thierry, pendant cette journée, a été fixé directement à la base matériel de Bouygues Construction Matériel située à Chilly Mazarin, où il a commencé sa journée par expliquer à une collègue, Christina, la mise en charge de son porteur électrique. Une fois le chargement de matériels effectué et tous les éléments bien fixés au plateau, nous l’avons suivi à bord de son véhicule silencieux sur les routes d’Île-de-France.

Mon Job, c’est de transporter des céréales en vrac !

My Job My Truck : conducteur routier de camion avec benne céréalière - Stéphane Clément

Et si, dans l’absolu, nous savions tous, dès l’enfance, quel métier nous allions faire ? Vous allez nous répondre qu’à l’heure actuelle, ça n’arrive plus à personne, et bien nous vous démontrons que vous vous trompez, il y a encore des professionnels qui suivent un parcours mûrement réfléchi, guidé par la passion, et vous ne serez pas surpris si on vous parle de passion du camion :)

Aussi, c’est à l’occasion du 3ème épisode de My Job My Truck, toujours en partenariat avec Volvo Trucks France, que nous avons rencontré un de ces chanceux en la personne de Stéphane Clément, jeune conducteur routier de 36 ans qui sillonne les routes de France et de nos pays frontaliers depuis déjà 18 années.

Nous nous sommes donc retrouvés sur le site des Transports Piron, spécialistes du transport routier de vrac et de céréales, à St Méen-le-Grand (35), où Stéphane nous a accueilli dans son beau camion couleur soleil, pour une journée de missions en régional.
D’entrée de jeu, nous avons commencé avec une livraison de blé à une des nombreuses coopératives de la région, précisément à Montauban de Bretagne.

Tout en enfilant ses EPI, afin de monter sur l’échelle de la benne pour enrouler la bâche amovible de protection, il nous raconte ses premiers pas dans le transport après son entrée au lycée professionnel à 16 ans et l’obtention de son CAP et de son BEP.
Avec ses permis et sa FIMO en poche, enfin majeur, il transporte du meuble pendant trois années pour les Transports Guisnel, et est très vite embauché par M. Piron pour finalement transporter principalement des céréales et voici déjà 15 années qu’il travaille dans l’entreprise.