Accueil > Sécurité et Environnement > Transition zéro émission : ce sont les consommateurs qui décident (...)

Transition zéro émission : ce sont les consommateurs qui décident !

DAF Trucks : vers les motorisations électrique et hybride avec le DAF CF.

Rationaliser les démarches, travailler en collaboration pour avancer ensemble, c’est de cela dont il s’agit quand on parle de la progression des professionnels vers le zéro émission.
Après l’aventure de Renault Trucks avec Guerlain et ses expérimentations en région parisienne, il y a bien longtemps, l’histoire continue et le principe de collaboration reste le plus efficace pour éprouver une nouvelle motorisation en condition réelle et c’est en l’occurrence la solution, pleine de bon sens, validée par tous les constructeurs en lice sur ce nouveau challenge transitionnel.

PNG - 166.9 ko

Ce sont les consommateurs qui décident ! Au fil des rencontres de constructeurs, nous entendons de plus en plus souvent la même histoire : « Nous accompagnons les transporteurs dans leur transition vers le zéro émission. C’est un fait, les chargeurs le demandent de plus en plus. Pourquoi ? C’est cette fameuse éco-responsabilité que souhaitent en toute bonne foie les ménages, qui continuent d’ailleurs en parallèle à utiliser de manière compulsive des écrans hautement polluants et des brosses à dents en matière plastique polychrome, bref, rien n’est simple ! Il faut cependant tenter d’avancer malgré les paradoxes consuméristes.

Revenons donc à notre histoire et parlons ici du géant de la grande distribution Albert Heijn et de la migration de ses activités de transport vers l’électrique. Cette fois, c’est le constructeur hollandais DAF qui se charge d’accompagner le distributeur aux 1000 supermarchés, avec trois DAF CF Electric et deux DAF CF Hybrid rechargeables dotés d’une infrastructure de charge rapide de VDL.

En 2014, Albert Heijn a décidé de s’impliquer dans l’initiative « Green Deal for Zero Emission City Logistics », une opération qui regroupe les transitaires, les transporteurs, les techniciens et les autorités afin de mener des recherches conjointes concernant les méthodes pour se rapprocher au maximum d’un objectif de livraisons sans émissions dans les zones urbaines d’ici 2025. Très concrètement, pour Albert Heijn, DAF, Simon Loos, Peter Appel Transport et la TNO (Netherlands Organisation for Applied Scientific Research : organisation néerlandaise de recherche scientifique appliquée), cet essai, à présent initié, va donner l’opportunité de comprendre comment la transition vers des livraisons sans émissions pourrait se concrétiser… À suivre donc !

CGM pour Truckeditions


PNG - 939.2 ko


Quelques infos supplémentaires sur les véhicules utilisés dans l’expérimentation : le CF Electric, doté de la technologie E-Power de VDL, affiche une autonomie en tout électrique de près de 100 kilomètres. Le CF Hybrid (moteur PACCAR MX11 associé à un moteur éléctrique ZF) garde un caractère ambivalent, puisqu’il offre à la fois une conduite entièrement électrique dans les zones urbaines (avec une autonomie pouvant atteindre 50 kilomètres) et d’une manière complémentaire, une conduite performante et propre dans les zones périurbaines avec le concours de la toute dernière technologie diesel de DAF.

Plus d’infos sur les camions DAF

Les derniers articles de Sécurité et Environnement

« Le camion électrique devrait devenir la norme dans les zones urbaines »

Deux DAF CF Electric livrés à Rhenus Logistics

À l’heure où l’Europe n’a pas toujours des comportements éthiques, en l’occurrence, ce vendredi sera le jour du dépassement* (source France Info), en effet notre vieille Europe consumériste aura épuisé le 10 mai les ressources naturelles que nous devrions « utiliser » pour 12 mois.
En ces temps critiques, les constructeurs de VI proposent et testent des solutions alternatives pour optimiser l’impact écologique de cette surconsommation européenne avec une démarche de décarbonisation des missions de livraisons.

TRM : pas de transition digitale sans pédagogie et sans accompagnement

Stoneridge accompagne ses clients dans la mise en place des chronotachygraphes 3ème génération

Quelle que soit désormais la taille des entreprises du TRM, productivité et réactivité sont devenues prioritaires pour ces acteurs de la filière avec comme vecteurs d’optimisation des process, la digitalisation et la connectivité, qui font également office de garde-fou pour plus de sécurité et de contrôle.

Dans ce contexte et avec l’aval des nouvelles normes européennes, les fournisseurs de solutions digitales dédiées au transport et à la logistique répondent présents avec de nouvelles solutions.