Accueil > Présentation et Essai > Tractomas Nicolas, véhicule d’exception

Tractomas Nicolas, véhicule d’exception

Constructeur de véhicules spéciaux



La société Nicolas fondée en 1855 à Auxerre emploie 200 personnes qui travaillent sur 20 000 mètres carré d’infrastructures, réparties sur une surface de 90 000 mètres carré.
La société Nicolas propose plusieurs gammes de véhicules : des véhicules routiers pour le transport de colis industriels, des modulaires destinés aux transports de colis très lourds, des automoteurs pour l’industrie, des porte-bobines et finalement tout ce qui concerne les véhicules spéciaux. 90 % de la production des véhicules Nicolas sont exportés, principalement sur les continents africain, australien et asiatique.

Parmi les clients, les plus concernés travaillent dans les domaines du pétrole, du gaz, de l’aéronautique, du bâtiment et des travaux publics.

JPEG - 200 ko

Tractomas : 30 ans de polyvalence


Le Tractomas est un véhicule qui a été créé, il y trente ans ; la dernière génération, présentée ici, a été conçue avec les toutes dernières technologies et, notamment un nouveau design.
Sur la plateforme du Tractomas il est possible, en utilisant les mêmes composants, d’assembler une version routière ou une version minière.

Sa largeur est de 3 m 43 pour une longueur de 10 mètres avec une hauteur de 4 m 50. La chaîne cinématique comprend un moteur Caterpillar de 12 cylindres type C 163 de 1000 chevaux. Il est équipé d’une boite Allison à deux étages et la transmission au sol se fait par des essieux Kessler.

Le système de freinage utilise un convertisseur hydropneumatique avec des disques et des plaquettes de freins. Ce système très adapté doit être capable de maîtriser les lourdes charges transportées.
Dans le domaine minier, il est utilisé comme tracteur et peut être coupler à 6 bennes basculantes capables de transporter 125 tonnes.
Pour gravir les pentes, au-delà de 5 %, il est possible d’ajouter une remorque Power booster pour améliorer le couple.

Le saviez-vous ?

La fabrication du Tractomas nécessite 2500 heures de travail pour 5 personnes.
Son prix est d’environ 900 000 €, suivant les options.

JPEG - 149.6 ko

Une cabine étonnamment luxueuse

La cabine utilisée est celle d’un Kerax. L’intérieur est luxueux pour un engin qui travaillera longtemps dans des situations parfois très difficiles et extrêmes. La visibilité est plutôt bonne, compte tenu de l’écart de volume entre la cabine d’origine utilisée et les dimensions de la plateforme. Il est évidemment équipé d’une boîte automatique (convertisseur hydraulique) prévue pour arracher et entraîner de lourdes charges. En solo, le démarrage est assez sec. On imagine, qu’atteler à une masse très lourde, la bête se calme et démarre en douceur. Les réactions de cet engin n’ont rien à voir avec les tracteurs routiers "normaux".

JPEG - 148.6 ko

Cependant la position au volant et l’environnement dans la cabine, l’utilisation des manettes et autres commandes sont quasiment les mêmes que celles d’un camion normal. Par contre, il faut imaginer les difficultés d’adaptation au gabarit exceptionnel de ce tracteur et bien sûr à celui encore plus démesuré de la remorque tractée.

Quand on aime vraiment les camions, on est forcément séduit par un tel engin.
Le plaisir des quelques centaines de mètres parcourus au volant est considéré comme un privilège que nous partageons avec vous par vidéo interposée.

André Godeloup Pour Truckeditions – 11.10.2013

Intervenant :
M. Sébastien PORTEU, Directeur Général Nicolas Industrie

Plus d’informations sur la société NICOLAS

Cadrage, montage : Vincent MAHE
Journaliste : André GODELOUP
Production exécutive GODELOUPROD
Tous droits réservés

Les derniers articles de Présentation et Essai

Le Grand Défi Consommation Innovation : semi-remorque ROAD

Semi-remorque ROAD : travailler la sobriété énergétique du véhicule

Le Grand Défi Consommation continue de tester en condition réelle les matériels de transport par route, et spécifiquement les camions et attelages de dernière génération, cette fois, c’est la semi-remorque frigorifique ROAD de Chereau qui a retenu notre attention et notamment sa partie aérodynamique.

Ce projet collaboratif ROAD est intéressant dans le sens où, en plus d’innovations techniques (design, ergonomie, nouveaux matériaux technologiques), il s’inscrit dans la dynamique durable qui occupe tous les professionnels du transport par route actuellement avec le choix d’une énergie alternative : l’hydrogène.

Poids lourds électriques pour le Transport Régional et la Construction : concept ou réalité ?

Longue Distance Régionale et Construction Urbaine en Full Électrique dès 2022 avec VOLVO TRUCKS

C’est en se basant sur la technologie embarquée des FE et des FL électriques, séries fraîchement mises en production par le Groupe pour le transport urbain, que Volvo Trucks se positionne, dès à présent, sur les segments Distribution Régionale et Construction avec une offre électrique disponible d’ici environ deux années.

La problématique est de diminuer drastiquement les dommages générés par le transport de marchandises lourd sur l’environnement et sur le climat, malgré un trafic en constante évolution et le constat d’une grande part du transport en Europe effectué en régional.