Accueil > Les News de la Semaine > Thomas Hilse : un nouveau leadership pour IVECO

Thomas Hilse : un nouveau leadership pour IVECO

Genèse d’une reconstruction stratégique pour CNH Industrial

De nouveaux profils professionnels, déjà connus par l’entité pour certains ou venant de groupes concurrents, continuent d’arriver dans l’organisation en pleine transition de CNH Industrial, après Brad Crews (Case IH) ou encore Gerrit Marx (IVECO), c’est Thomas Hilse qui prend la fonction de Global Brand President pour la marque IVECO.

PNG - 198.8 ko

Le groupe privilégie des personnalités avec une expérience du changement dans des groupes industriels à forte de croissance. Ces expériences personnelles sont ajoutées à une organisation plus agile dans la lignée de ce qu’ont mis en place les leaders du marché mondial du véhicule industriel ces dix dernières années.

Les entités sont regroupées par type de produits pour rationaliser les moyens et par types de métiers, ainsi ce système veut, avant tout, se concentrer sur le client final et lui offrir les meilleurs services avec une réactivité accrue.
Moins de lourdeur dans les processes et plus d’implication des équipes, voici les caractéristiques du nouveau dispositif ; ainsi Thomas Hilse, fort de sa longue expérience internationale au sein du groupe DAIMLER, va pouvoir déployer une organisation où les services et la connectivité vont venir supporter les fleurons historiques de la marque IVECO : véhicule utilitaire (Daily), véhicules au gaz, gamme lourde IVECO WAY (avec le nouvel IVECO S-WAY) ou encore bus électrique (avec recharge en mouvement) pour ne nommer que 4 segments parmi les autres…

C’est en s’appuyant sur la valeur de la marque, la satisfaction de ses clients et une brand strategy mondiale (produits, marketing et innovations) que Thomas Hilse va tracer une nouvelle route pour IVECO au sein de CNH Industrial, de plus, les acquisitions et les rapprochements économiques du groupe, vont, dans les périodes à venir, sans doute donner de nouvelles perspectives tant au niveau des technologies que des opportunités de marchés qui en découleront.

CGM pour Truckeditions

Pour en savoir plus sur IVECO, c’est par ici. 


PNG - 1.1 Mo

Source images IVECO.

Les derniers articles de Les News de la Semaine

Renault Trucks, une actu électrique et des promesses de nouveautés

Renault Trucks entre résultats 2020 et projections 2021

Le contexte pandémique a généré le même type d’évolution des courbes quant aux résultats des ventes au cours de l’année 2020 pour les constructeurs de VI, Renault Trucks ne fait pas exception et observe un recul en facturation globale de 24 %.

Malgré des résultats très impactés par la crise que nous rencontrons actuellement, Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks France, assure être confiant et optimiste, entre un relationnel toujours plus engagé, selon le constructeur, auprès de ses clients, et la volonté de se réinventer pour s’inscrire dans un avenir mobile proche sans émissions de CO2, l’entreprise avance sur plusieurs sujets majeurs entre services, recycling, électromobilité et pérennisation de marchés historiquement acquis par la marque, beaucoup de sujets ont été évoqués pendant la conférence digitale : bilan de l’année 2020 et promesse de renouveau, dans un climat de restructuration et de création d’un nouveau pôle dédié à l’électromobilité.

Scania visionnaire révèle ses objectifs

Conférence Scania - Angers 2021

Malgré un contexte encore morose, Scania France pose les jalons d’une stratégie construite autour d’une politique RSE complète et globale.

Au niveau RH, où l’entité en plus d’être labellisée « Top Employer », a des projets de recrutement de grande ampleur tant au niveau de son réseau d’ateliers que de son site d’assemblage français basé à Angers avec notamment l’ouverture d’un nouveau pôle de préparation (le CAPS), le groupe regarde la ligne d’horizon sereinement avec un bon carnet de commandes et des chiffres plutôt honorables malgré le contexte de la pandémie.

Au niveau industriel global, Scania a pour projet de rationaliser son impact carbone au maximum pour finalement tendre vers le zéro émission de CO2 en 2050.