Accueil > Truckeditions à la une > Téléconférence IVECO – crise COVID 19 : baisse immédiate et spectaculaire des (...)

Téléconférence IVECO – crise COVID 19 : baisse immédiate et spectaculaire des ventes de VI, provoquée par le confinement du 17 mars 2020

11 mai 2020 : activité Iveco en parfaite résonance avec le contexte économique en France comme en Europe.

Thierry Kilidjean, Directeur Général IVECO France, retrace pragmatiquement les mesures prises par IVECO pour réagir de manière constructive à la crise du Coronavirus que nous rencontrons actuellement :
« Le 17 mars, jour officiel de début de confinement en France, a généré une baisse des ventes immédiate et radicale.
Malgré un bon démarrage de l’année 2020 et des prévisions positives concernant une stratégie commerciale forte, IVECO déplore fin avril, une baisse des ventes des utilitaires (3,5 t à 7 t) de 39 %, de 34 % pour la gamme lourde et de 40 % pour les plus de 16 tonnes (près de 1000 véhicules en commande avec notamment le lancement en cours de la Gamme S-Way), cependant aucune annulation de vente en cours n’a été notée sur l’activité Heavy, cette dernière est juste freinée et va reprendre, tous les professionnels ont d’ailleurs hâte de redémarrer à tous les niveaux.

Les prévisions restent cependant incertaines, contexte inédit oblige, et les ventes concernant les utilitaires sont les plus impactées, ce marché particulièrement touché par le transport de personnes et la location de véhicules inhérente (Grands comptes activité Short Rental) ayant été stoppé net par le confinement de toute la population.
Des difficultés sont sans doute à déplorer pour les acteurs de la location courte durée (Hertz, Europecar etc), avec une estimation de 20 % de commandes annulées ou non-passées. »

PNG - 157.2 ko

Thierry Kilidjean ajoute : « Dans le contexte d’urgence sanitaire qui est le nôtre, les livraisons restent prioritaires, nous n’avons pas de problématique de surstock en ce moment, concernant les poids lourds, nous avons l’habitude de fonctionner avec peu de stock, l’activité étant assez spécifique concernant ce type de véhicules*, a contrario, il est coutume d’avoir du stock au niveau de l’activité Utilitaires, la disponibilité étant un levier de vente fort dans ce segment, nous avons donc à cet effet, en début de crise, examiné tout le portefeuille disponible avec notre réseau afin d’avoir un retour clair pour anticiper toute situation critique ; le stock a été analysé en détail afin de replanifier la globalité des opérations, et nos sites de productions ont été réouverts le 4 et le 11 mai.

Comme toute notre profession, nous sommes impactés par cette crise, l’arrêt de nos usines pendant deux mois est une situation inédite à laquelle il nous faut faire face rétroactivement, il reste quelques inconnues quant aux conséquences à venir mais nous restons tournés vers l’avenir avec confiance et volonté.
La vente de véhicules d’occasion est la partie de notre activité qui aura été la moins touchée, notamment les VO Heavy qui constituent une belle part de l’export, cela malgré la difficulté de passage actuel des frontières.

Pour être opérationnels dans des conditions viables, toute notre activité a été repensée afin d’intégrer les normes de distanciation sociale et les gestes barrière, dans les ateliers de notre réseau, tous ouverts actuellement.
Notre siège français de Trappes, habitué à recevoir près de 1000 salariés, n’est dorénavant en capacité de recevoir pour l’instant que 180 personnes, nos collaborateurs (activité tertiaire) fonctionnent donc encore pour la plupart en télétravail (40 %) et le reste de nos effectifs travaille de manière partielle.

Malgré cet arrêt inopiné de toute l’activité pendant 2 longs mois, les projets d’IVECO avec NIKOLA continuent leur route. »

Point positif de cette crise : une mise en lumière du poids lourd et des acteurs du transport et de la logistique beaucoup trop souvent décriés pour leur impact écologique négatif et une accidentologie surlignée par la vindicte populaire et politique. 

Le transport a confirmé son rôle vital dans notre société pendant le confinement en nous aidant à continuer de vivre presque normalement.

CGM pour Truckeditions

*"pas habituel d’avoir du stock sur le véhicule lourd, un peu plus cependant en ce moment parce que nous sommes en lancement d’une nouvelle gamme de véhicules."


PNG - 258.5 ko


Les derniers articles de Truckeditions à la une

Ça fait quoi de ses journées, un conducteur routier ?

My Job My Truck, une web-série sur les conducteurs routiers

Quand on parle des professionnels qui sillonnent nos réseaux routiers, nous avons tous en tête une même terminologie très simplifiée « des métiers de la route » comme on les nomme habituellement.

Entre les camions poids-lourds pour la longue-distance, les camions que l’on retrouve sur les chantiers et les porteurs souvent dédiés à de la livraison en milieux périurbains et urbains, ou encore le service en agglomération, il y a une foultitude de métiers.

Cette Web-série My Job My Truck veut mettre en lumière ces professionnels du transport et pour cette première série, Truckeditions va à leur rencontre avec le soutien de Volvo Trucks qui s’est prêté au jeu, afin de découvrir leur vie de conducteurs et de conductrices.

Truckeditions vous souhaite une Bonne Année 2021 :)

Merci pour votre fidélité en 2020, continuons la route ensemble pour 2021 ;) et surtout prenez soin de vous 🙌🚛🛣🚚👋🎥