Accueil > Transporteur > TRM : les donneurs d’ordre s’interrogent face au contexte sanitaire et (...)

TRM : les donneurs d’ordre s’interrogent face au contexte sanitaire et économique

Enquête bp2r et l’AUTF

Selon l’enquête annuelle réalisée par bp2r et l’AUTF, même si la transformation digitale a occupé tous les esprits pour des raisons de compétitivité liées à la pérennité économique contextuelle, c’est la RSE qui est restée et qui reste encore au centre des préoccupations des chargeurs et des transporteurs face aux attentes sociétales et aux obligations réglementaires qui s’imposent aux entreprises au sein de l’union Européenne.

Logiquement, les différents secteurs que regroupe le transport routier, n’ont pas été impactés de la même manière, avec une baisse globale de l’activité* en 2020, Ils sont en effet 26% à rapporter une forte récession (pour seulement 3% en 2019) contre 18% à annoncer une croissance positive de plus de 5%.

PNG - 217.9 ko

Avec des prix stables qui n’ont pu évoluer positivement pendant cette même période, et des contraintes coûteuses inhérentes au COVID et aux différents dispositifs santé, sécurité et process à adapter au fil des mois, il aura été difficile de se projeter, ainsi la priorité aura été donnée à la stratégie de maintenir captifs les portefeuilles clients sans donc répercuter ces coûts de fonctionnement conséquents.

En outre, selon l’enquête : « les donneurs d’ordres ont accepté des mesures ponctuelles de soutien qui représenteraient une hausse de leurs coûts de transport de 1,3%. Ils auraient aussi été affectés par les mesures prises à cause de la crise sanitaires : les coûts logistiques internes (hors achat transport) auraient alors subi une hausse de 4,1% en moyenne. »

La sélection des prestataires aura eu une incidence sur le rapport offre/demande dans bon nombre de secteurs, ce qui a mis en première position l’argument tarifaire au détriment de l’engagement capacitaire, même si en amont le service est toujours le paramètre de prime abord avancé.

Auront tiré leur épingle du jeu les domaines de la pharmacie, du e-commerce, de la grande distribution et de l’ameublement, a contrario l’automobile et l’énergie auront rencontré plus de difficultés pendant cette année 2020, en cause par exemple, l’arrêt des chaînes d’assemblage et l’arrêt de la fabrication de pièces par les OEM et encore la diminution drastique de l’activité des acquisitions de produits finis et de leurs livraisons, l’enquête souligne aussi le cas problématique du pétrole.

PNG - 377.6 ko

Les impératifs pour la reprise en 2021 ?

En préambule, il faut préciser que les donneurs d’ordres sont en première ligne depuis déjà plus de cinq années pour soutenir des règles RSE fortes imposées par l’état et les agglomérations, les chargeurs enjoignent ainsi les transporteurs de les suivre, notamment par l’acquisition de motorisations dites alternatives dont le coût reste parfois encore facteur de frein à l’acquisition, ce recours accru aux véhicules propres par les distributeurs (41%) ou encore le recours au multimodal (37%) ou à la mutualisation (31%) par les industriels se maintient naturellement donc comme une priorité pour 2021.

On peut comprendre que pour 83% des industriels et 72% des distributeurs, la relation avec les transporteurs est très largement en tête des leviers d’action envisagés par les donneurs d’ordres en 2021 pour avancer et transformer l’essai, cette relation étant directement liée à la qualité du service, paramètre vital de leurs activités professionnelles conjointes.

PNG - 185.1 ko

Comme autre incontournable, on retrouve le besoin de rationaliser toutes les opérations : « les autres priorités sont l’optimisation du taux de remplissage et le déploiement d’outils tactiques de pilotage et de simulation (cités tous deux par 52% des donneurs d’ordres). » On revient donc aux outils digitaux pour avancer sur ces sujets…

CGM pour Truckedtions - Mars 2021

* Enquête annuelle réalisée par bp2r et l’AUTF auprès de 164 participants donneurs d’ordres concernant le climat conjoncturel du transport par route en France avec approche UE sur certains sujets internationaux (méthodologie : du 15 janvier au 4 février 2021, 164 chargeurs français ont participé à ce sondage comportant 45 questions).

**volume global transporté

PNG - 1.3 Mo

À propos de l’AUTF : « association professionnelle des chargeurs, l’AUTF représente les entreprises industrielles et commerciales dans leur fonction de donneurs d’ordre aux transports. 
Multisectorielle et résolument multimodale, l’action de l’AUTF s’inscrit dans une démarche globale d’amélioration de la performance économique et environnementale des chaînes de transport au service de la compétitivité des entreprises et de l’attractivité du territoire »

À propos de bp2r : « expert supply chain , conseil et audit appliqué au domaine du transport en Europe, bp2r aide ses clients industriels et distributeurs à améliorer leur performance transport en B2B et B2C afin de postionner le transport au centre de la supply chain comme maillon décisif dans la compétitivité des entreprises. »

Crédit images : AUTF, bp2r, Unsplash, Catherine Mahe Godeloup

Les derniers articles de Transporteur

L’OTRE déploie une campagne de sensibilisation participative avec le Ashtag #UtileCeCamion

L’OTRE continue de soutenir et de valoriser les PME du transport routier

C’est en s’adressant au grand-public à la veille des vacances estivales, que l’OTRE a choisi de rappeler l’importance des camions et du transport de marchandises dans nos vies de tous les jours.
Et pour cause, la pandémie et l’évolution de nos modes de consommation, notamment avec les nouvelles habitudes liées au E-commerce, ont souligné la place vitale qu’occupent les acteurs du transport par route.
Pourtant le camion cristallise bien des problématiques inhérentes à différents secteurs économiques et institutionnels, dont les intérêts avoués semblent contraires, en effet, il reste le premier accusé quand on parle de pollution atmosphérique ou sonore et de danger sur la route lié à sa présence « imposante » dans le trafic quotidien. Voyez dans le video, Alexis Gibergues, Président de l’OTRE, nous expliquer le contexte et les démarches de l’OTRE.

Volvo Trucks France continue de déployer ses camions électriques sur les chantiers du Grand-Paris

Mise en exploitation du premier Volvo FE électrique, porteur équipé de batteries de seconde génération en France

Après notamment le Groupe Eiffage, c’est au tour de Bouygues Construction de bénéficier d’un Volvo FE Electric, porteur équipé de batteries de seconde génération, pour accomplir des missions de livraisons sur différents chantiers depuis la base matériel de Bouygues Construction Matériel située à Chilly Mazarin.