Accueil > Transport et profession > Stratégie de transition : le Groupe STG booste son mix énergétique

Stratégie de transition : le Groupe STG booste son mix énergétique

IVECO constructeur engagé dans la transformation énergétique du TRM

Avec la décarbonation* et la lutte contre la pollution atmosphérique comme fil rouge, le transport routier de marchandises, historiquement pro-motorisation thermique et encore fortement diésélisé, prend la direction stratégique du mix énergétique.

Et le GNV est une des solutions privilégiées par les transporteurs pour des raisons techniques de maturité des motorisations développées par les constructeurs de poids lourds, qui ont fait, depuis près de deux décennies et demi, le choix du gaz dans leur offre commerciale.

PNG - 159.4 ko

Après bien des efforts et moult activités constructives de lobbying, le réseau gazier a pris forme et les infrastructures de distribution sont de plus en plus présentes souvent soutenues et mises en place par les entreprises de transport elles-mêmes. Il faut rappeler que ces démarches positives s’inscrivent dans un contexte de transition fort pour les entreprises de transport afin de diminuer leur empreinte environnementale.

Cela représente entre autres des investissements dans la formation (éco-conduite), dans le choix de carburants alternatifs et de matériels plus sobres en carburant, et également dans la réorganisation des flux pour optimiser un chargement plus rationnel des camions.

PNG - 1.2 Mo

Selon l’ADEME**, en France déjà 1 500 entreprises du TRM se sont officiellement engagées dans cette grande transformation de fond.

C’est donc pour suivre cette dynamique du mix énergétique que le Groupe STG, longtemps mono-marque et mono-motorisation, fait l’acquisition de véhicules gaz, et a commandé dix porteurs IVECO S-WAY GNC et vingt-quatre tracteurs IVECO S-WAY GNL.

Jean-Paul Onillon, Président Directeur Général du Groupe STG déclare : « En tant que transporteur, nous sommes directement concernés par les défis de la transition énergétique. D’abord en tant que citoyen responsable, mais aussi en tant que professionnel d’un secteur engagé pour une mobilité plus durable. Avec un parc de 1000 véhicules, nous assurons une veille constante des nouveaux matériels et technologies disponibles. En effet, nous sommes à la recherche de solutions nous permettant à la fois d’améliorer l’outil de travail des conducteurs, d’optimiser nos consommations, de réduire notre empreinte environnementale, de satisfaire aux attentes de nos clients et de répondre aux exigences réglementaires ».

En complément selon l’AFGNV, une directive européenne AFI devrait booster la filière, en demandant à chaque état membre de définir une stratégie précise pour mettre en place un réseau d’avitaillement densifié sur son territoire, ainsi une station GNC devrait être présente tous les 150 km et une station GNL tous les 400 km (précisions à retrouver dans le Livre Blanc de l’AFGNV ici)

CGM pour Truckeditions

* La décarbonation ou décarbonisation est le fait de chercher à se passer de l’utilisation de combustibles fossiles tels que le pétrole, le charbon ou le gaz (le gaz peut être remplacé par du Biogaz) pour les remplacer par des énergies renouvelables. La politique de décarbonisation va de pair avec celle de la transition énergétique (source Novethic, lire la suite ici)

** ADEME (agence de la transition écologique) lien ici : le dispositif Objectif CO2 pour les transporteurs routiers de marchandises.

Plus d’infos sur le Groupe STG 

Les derniers articles de Transport et profession

Nicolas LAMBERT prend la direction du marketing chez Mercedes-Benz Trucks France

Nouveau profil étoilé pour le marketing de Mercedes-Benz Trucks France

Travaillant déjà chez Mercedes depuis 2005, à de multiples fonctions , Nicolas Lambert met, depuis le 1er janver, ses compétences au service de la stratégie marketing de Mercedes-Benz Trucks France, où il succède à Cédrir Lebreton.

Les bons gestes pour les chauffeurs livreurs en temps de pandémie

COVID-19 - Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs

À ce jour en France, 59 105 cas recensés de malades confirmés du Coronavirus et malheureusement 4 503 personnes décédées*, il reste vital pour toutes les professions encore en activité pour le bon fonctionnement de notre pays, d’être informées et surtout de pouvoir bien agir pour leur sécurité et celle de tous. Le ministère du Travail, avec l’aide d’experts, a rédigé des fiches conseils destinées aux employeurs et aux salariés, pour se protéger des risques de contamination au COVID-19.

Voici celle destinée aux conducteurs routiers et aux livreurs :