Accueil > Sécurité et Environnement > Stralis NP 460 lauréat du "Sustainable Truck of the Year 2019"

Stralis NP 460 lauréat du "Sustainable Truck of the Year 2019"

À vocation durable, l’avenir appartient…

C’est pendant l’event Ecomondo 2018, que le Stralis NP 460 a reçu ce titre dans la catégorie tracteur, IVECO est un habitué de ce prix puisque déjà en 2017 et en 2018 trois de ses véhicules étaient récompensés : en 2017, le Nouveau Daily Electric dans la catégorie Van, et l’Eurocargo GNC dans la catégorie Distribution et en 2018, le Daily Blue Power dans la catégorie Van.

JPEG - 125.4 ko

Pour rappel, Ecomondo (LIEN https://en.ecomondo.com/) est le principal salon dédié à l’économie verte et circulaire pour la zone sud-Europe. Ce salon international regroupe tous les acteurs de l’économie circulaire : du recyclage des matériaux, de l’énergie verte au développement durable dans sa globalité. En collaboration avec les associations industrielles, les ministères et les institutions, les organismes de recherche, la Commission européenne et l’OCSE, Ecomondo présente les dernières innovations, les problématiques et opportunités en matière de réutilisation et de valorisation des déchets organiques et non organiques (eaux usées comprises), entre autres sujets sont évoqués les matières premières, les énergies alternatives et leurs grandes évolutions, l’éco-conception industrielle, ou encore la remise en état et la réhabilitation des zones contaminées (terrestres et marines) et la bioéconomie.

Pierre Lahutte, Président de la marque IVECO : « Nous sommes fiers de recevoir ce prestigieux prix, qui nous est décerné à un moment crucial pour les tractions alternatives. En effet, il y a quelques jours seulement, le parlement allemand a approuvé l’exonération de péages autoroutiers pour les camions GNC et GNL(cf news Truckeditions).

Ce qui, dans un passé récent, était encore considéré comme une stratégie "visionnaire" est désormais une réalité : le monde et la société évoluent vers une nouvelle approche des transports, qui n’est plus considérée comme une cause de pollution, mais comme un objectif de durabilité environnementale.

Cette vision peut se réaliser grâce à l’économie circulaire portée par le biométhane, issu de la production d’énergie à partir de déchets organiques ou agricoles, avec un retour au cycle naturel des ressources. »

Une vision durable du transport par route

IVECO, devenu leader sur le large segment des véhicules industriels à propulsion GNL et GNC, a fait ce choix audacieux sans émissions, il y a quelques années.

Avant tout, on peut imaginer que ce positionnement était stratégique sur un marché en pleine mutation, où la marque peinait à trouver sa place, cette orientation durable a donné un nouveau souffle et une nouvelle vocation au constructeur qui, fort de cette position assumée, a vu de nouvelles opportunités de développement.
À n’en pas douter, les véhicules de la marque ont acquis au fil de cette mutation une réelle valeur ajoutée technologique et éthique (#Eco-responsabilité, #technologie à faible émission, #propulsion à énergie alternative poussée par les agglomérations et les chargeurs et #véhicules subventionnés), à cœur vaillant, rien d’impossible… À vocation durable, l’avenir appartient…

CGM pour Truckeditions

En savoir plus sur IVECO, c’est par ici

Les derniers articles de Sécurité et Environnement

Joint venture Volvo et Daimler pour une Europe neutre en carbone

Daimler et Volvo se rapprochent pour accélérer le développement des piles à combustible destinées aux poids lourds

Entre mondialisation et monopole des grandes puissances économiques concernant la fabrication des batteries, Volvo et la division camions de Daimler ont décidé de créer une joint venture pour développer et produire des piles à combustible (hydrogène) pour véhicules lourds.

Les deux entreprises ont déclaré qu’elles seront des partenaires à part égale dans la nouvelle coentreprise. Daimler Truck intégrera toutes ses activités actuelles déjà amorcées et à venir dans les piles à combustible (hydrogène) dans la coentreprise, et le groupe Volvo investira afin d’être partenaire pour moitié dans l’entreprise à hauteur de environ 600 millions d’euros (652 millions de dollars)

Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est le but ultime de DAIMLER

Les accords de Paris, un challenge seulement européen ?

Alors que les Etats-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris, le groupe Daimler réaffirme son intérêt positif pour cet engagement décisif et démontre par la même que l’innovation continue plus que jamais de faire partie de son histoire, en se fixant pour objectif d’ici 2039 la fabrication de véhicules totalement neutre en CO2, bus et camions confondus, avec dès 2022, une production neutre en CO2 dans les usines d’Europe, l’expression « du puits à la roue » pourra ainsi être enfin concrètement illustrée.