Accueil > Sécurité et Environnement > Sécurité et optimisation du budget carburant pour les transporteurs

Sécurité et optimisation du budget carburant pour les transporteurs

KEEPER TRANSPORT : solution de carburant connecté

Fonctionner d’une manière agile avec une démarche de start-up innovante est une aventure ambitieuse et de temps à autre, couronnée de succès ;)))

Depuis 5 années, Mathieu Proux, Yoann Denis, Antoine Rousseau et Toufik Zarouali se sont associés à Orléans pour créer G-KEEP. La société est hébergée par un des nombreux LAB’O-Village By CA et bénéficie de cette atmosphère créative délivrée par les Villages By CA dans la France entière.

C’est d’abord, précisément pour le transport de marchandises que les cinq professionnels ont créé une solution dont l’objectif premier est de sécuriser le réservoir des camions, tout en suivant la consommation de carburant afin d’optimiser les dépenses occasionnées par ce dernier.

Comment cela fonctionne ? Très clairement, pas de surprise sur le dispositif, un boitier est fixé sous le réservoir, il transmet les données collectées en direct à un smartphone, une tablette ou tout autre device qui les analysent via une interface digitale dédiée pour les restituer en temps réel.

Les capteurs G-KEEP proposent un panel élargi de données analysées :
- vols,
- détournements,
- suivi des stocks dormants,
- analyse de la consommation des véhicules à l’arrêt moteur tournant en phase productive ou non-productive.

C’est dans les détails que se cache le diable, tout transporteur vous le dira, et c’est bien grâce à l’analyse fine de tous les comportements des véhicules, de leur consommation et de leur maintenance que le transporteur peut optimiser ses coûts.

La solution KEEPER TRANSPORT, a bien cet objectif avec son boitier relié à des capteurs et son interface d’analyse des données consommation, comportements et sécurité.
G-KEEP annonce que le but de son offre est de pouvoir également s’ajouter à d’autres offres de capteurs déjà présents sur le marché afin d’avoir au final, un panel de données encore plus larges et complémentaires.

JPEG - 120 ko

Truckeditions a demandé à Yoann Denis quelle était la valeur ajoutée du KEEPER TRANSPORT, équipement disponible le 26 mars 2018, par rapport aux produits déjà existants ?

Yoann Denis : « Nous avons développé notre solution de carburant connecté avec et pour les transporteurs, afin de tirer partie des freins rencontrés par ces derniers auprès nos concurrents.

Le principal atout par rapport aux dispositifs existants réside dans la précision, grâce à une sonde fixée sous le réservoir en lieu et place du bouchon de vidange ; ce système nous permet aussi de proposer un dispositif 100% non-intrusif qui n’engage aucune modification du véhicule, avec un procédé de calibration à distance. L’installation est donc rapide et ne nécessite aucun outillage spécifique.

Il ne s’agit pas de remplacer les systèmes de géolocalisation, mais bien d’offrir un outil de mesure précise (données souvent erronées lorsqu’elles viennent des véhicules ou d’autres systèmes de mesure) afin de permettre d’analyser finement ce qui reste le second poste de dépense d’une entreprise de transport. »

JPEG - 108.9 ko

Le mode start-up est souvent un bon moyen pour développer un concept à forte valeur digitale ajoutée notamment pour lever des fonds, ici les partenaires sont nombreux : fonds d’investissement Loire Valley Invest, Davidson (par l’intermédiaire des ses filiales Transport et Énergie), la Région Centre Val de Loire et BPI France.

De plus, il est devenu courant d’assister à l’acquisition de la jeune entité par un acteur économique majeur du domaine d’activité ciblée par la dite start-up.
C’est tout ce que nous souhaitons à cette équipe entreprenante de G-KEEP… Cela sera d’autant plus pertinent, si cette offre s’ajoute à un dispositif plus global, le but étant bien de réduire le nombre d’items (boitiers, applications et abonnements services) ajoutés à la gestion des véhicules.

CGM pour Truckeditions - Février 2018

Voir le site www.g-keep.com & www.atp.g-keep.com

Les derniers articles de Sécurité et Environnement

Joint venture Volvo et Daimler pour une Europe neutre en carbone

Daimler et Volvo se rapprochent pour accélérer le développement des piles à combustible destinées aux poids lourds

Entre mondialisation et monopole des grandes puissances économiques concernant la fabrication des batteries, Volvo et la division camions de Daimler ont décidé de créer une joint venture pour développer et produire des piles à combustible (hydrogène) pour véhicules lourds.

Les deux entreprises ont déclaré qu’elles seront des partenaires à part égale dans la nouvelle coentreprise. Daimler Truck intégrera toutes ses activités actuelles déjà amorcées et à venir dans les piles à combustible (hydrogène) dans la coentreprise, et le groupe Volvo investira afin d’être partenaire pour moitié dans l’entreprise à hauteur de environ 600 millions d’euros (652 millions de dollars)

Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est le but ultime de DAIMLER

Les accords de Paris, un challenge seulement européen ?

Alors que les Etats-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris, le groupe Daimler réaffirme son intérêt positif pour cet engagement décisif et démontre par la même que l’innovation continue plus que jamais de faire partie de son histoire, en se fixant pour objectif d’ici 2039 la fabrication de véhicules totalement neutre en CO2, bus et camions confondus, avec dès 2022, une production neutre en CO2 dans les usines d’Europe, l’expression « du puits à la roue » pourra ainsi être enfin concrètement illustrée.