Accueil > AGRÉGATION DE COMMUNIQUÉS > SUR UNE ROUTE MALAISEE, RENAULT TRUCKS MAINTIENT LE CAP.

SUR UNE ROUTE MALAISEE, RENAULT TRUCKS MAINTIENT LE CAP.

Pour Renault Trucks, l’année 2010 s’est traduite par une augmentation globale de ses ventes et des indicateurs qui repassent dans le « vert », avec un volume total de 44 938 véhicules facturés, soit une hausse de 26 %. Néanmoins, la reprise constatée reste lente et fragile, avec d’importantes disparités entre les pays. Dans ce contexte qui reste difficile, Renault Trucks a poursuivi ses investissements (130 millions d’euros depuis 2009) dans ses sites de production en France afin d’assurer son avenir et celui de ses 14 000 salariés dont 10 000 en France.

Au-delà des chiffres, l’année 2010 a été une année de victoires pour le constructeur avec la première place pour le Premium Route au Test Fehrenkötter (après trois ans de test chez ce transporteur allemand) et le titre de Champion d’Europe de courses de camion.

Renault Trucks a également mis en oeuvre sa philosophie « mettre le bon camion, au bon endroit avec la bonne énergie » en développant ses véhicules Clean Tech (électriques, hybrides et GNV) et en déployant ses solutions Optifuel à l’ensemble de sa gamme. L’objectif étant de réduire encore et toujours la consommation de ses camions et donc des émissions de CO2.

Pour 2011, Renault Trucks entend poursuivre dans ce sens afin de satisfaire au mieux ses clients et pour redonner ses lettres de noblesse à l’ensemble des acteurs du transport routier de marchandises dont le rôle dans nos sociétés est essentiel.

Constructeur de camions responsable, Renault Trucks propose à ses clients des produits fiables et performants qui ont un impact environnemental réduit, allant des solutions Optifuel pour optimiser la consommation des véhicules Diesel au développement des véhicules Clean Tech propulsés par des énergies alternatives (électricité, hybride ou GNV).
Renault Trucks est fier de la mission que remplissent les transporteurs routiers et sera toujours à leurs côtés.

Parce que celle-ci est essentielle à la vie de nos sociétés : 80 % des marchandises transportées le sont par camion. Sans camion, pas de pain à la maison !

Si la crise dans le monde du véhicule industriel n’est pas finie et les disparités d’un pays à l’autre très fortes, les résultats 2010 de Renault Trucks autorisent néanmoins un optimisme prudent, en gardant à l’esprit la chute des ventes de 2009 de moitié par rapport à l’année précédente. L’année 2010 se termine avec un volume total de véhicules facturés s’élevant à 44 938, soit une augmentation globale de + 26,2 %.

Répartition des véhicules facturés par Renault Trucks :
- Véhicules de plus de 6 t :
o Europe : 22 603 (dont France : 11 030)
o International : 6 997
o Défense : 263

- Véhicules utilitaires (2,6 à 6 t) :
o Europe : 12 503 (dont France : 7 193)
o International : 323
o Défense : 5

- CKD (Completely Knocked Down, ou camions vendus en kit et montés localement dans certains pays du grand export) : 1 244

La répartition des ventes totales par gamme reste assez homogène. La gamme Livraison (véhicules utilitaires), avec 31,7 % des ventes, reste la plus représentée, avec la gamme Longue Distance et ses 30,3 %. Viennent ensuite les gammes Distribution (21,4 %) et Construction (16,6 %). Il est à noter que le Premium Route a connu une envolée de ses ventes, avec + 78 % par rapport à 2009.

Marché
Après une annus horribilis, le marché des véhicules industriels a vu ses indicateurs repasser dans le vert en 2010, mais sans aucune euphorie.et surtout sans retrouver les niveaux d’avant la crise.

Europe des 27
En Europe, les immatriculations de véhicules de plus de 6 tonnes, qui se sont élevées à 235 607 véhicules, ont augmenté timidement de 6,4 %, et révèlent de fortes disparités, avec des pays qui ne repartent toujours pas (- 35,3 % en Croatie, - 29,4 % en Grèce, -20,8 % en Suisse), et des marchés qui tirent la croissance vers le haut, comme l’Allemagne, 1er marché
européen, avec + 20,3 %, et la Pologne qui, avec une augmentation de 43 %, devient le sixième marché en Europe.
Sur ce marché, Renault Trucks a immatriculé 22 194 véhicules, ce qui lui confère 9,4 % de parts de marché.

Sur le marché des véhicules utilitaires, le segment de 3,2 à 3,5 t représente à lui tout seul 362 454 véhicules. Sur ce segment, Renault Trucks détient 3,3 % de parts de marché, avec 11 808 véhicules immatriculés.

Heinz Löw, directeur de Renault Trucks Europe : « La reprise du marché des véhicules de plus de 6 tonnes s’est fait attendre jusqu’au 2e semestre, tirée par l’Allemagne, premier marché européen, et par les tracteurs routiers, qui représentent 60 % des ventes en 2010.
Pour ces derniers, les clients sont particulièrement sensibles à la consommation et ont été convaincus par les solutions Optifuel développées par Renault Trucks visant à réduire la consommation de gazole sur le long terme. Le marché des véhicules utilitaires, quant à lui, a été tiré par l’Europe de l’Ouest, et a été dynamique toute l’année, permettant ainsi de
soutenir l’activité du réseau Renault Trucks. Sur ce marché, 2010 a été marquée par le lancement du nouveau Master by Renault Trucks, mais aussi l’envolée des ventes du Maxity, qui a enregistré une croissance de 80 %. »

France
En France, les immatriculations de véhicules de plus de 6 tonnes se sont élevées à 33 754, en baisse de 3,6 %. Sur ce marché, Renault Trucks a conservé son leadership avec 32,3 % de parts de marché, soit 10 904 véhicules immatriculés.

Du côté des véhicules utilitaires, le marché de 3,2 à 3,5 t a atteint un niveau de 73 077 véhicules immatriculés, en hausse de 12,8 %. Sur ce marché, Renault Trucks représente 8,9 % du marché, avec 6 524 véhicules immatriculés.

Pascal Bittner, directeur général de Renault Trucks France : « Sur les véhicules de plus de 6 tonnes, après un premier semestre encore difficile avec un marché en forte baisse, la reprise ne s’est fait ressentir qu’à partir du deuxième semestre, grâce au redémarrage de la demande de transport, au rajeunissement des parcs, au passage à la norme Euro V et aux
taux d’intérêts faibles favorisant les investissements. Cette reprise a été particulièrement significative pour les tracteurs routiers.
Dans les métiers de la distribution, les principaux acteurs avaient fortement anticipé en 2009 et n’ont donc pas investi en 2010, entrainant ainsi une baisse du marché des véhicules de la gamme Distribution. Le marché de la Construction a stagné à un niveau bas, car les investissements liés à la construction neuve repartent lentement, et les acteurs importants de ce secteur ont appris à rationaliser la gestion de leurs parcs à cause de la crise. Le marché des véhicules utilitaires, quant à lui, a été dynamique dès le début de l’année. Sur ce marché, le Master, en pleine phase de lancement, a trouvé sa place, et le Maxity a vu ses ventes augmenter de 70 %. »

International
Renault Trucks a facturé 8485 véhicules toutes gammes confondues en 2010.

Ceci représente une hausse de 10.84% par rapport à 2009. Globalement, l’année 2010 a été marquée par une reprise de l’activité à compter du 2e semestre principalement sur la Russie, l’Amérique Latine, le Moyen Orient et l’Afrique. Renault Trucks a également enregistré de bons résultats sur le Maghreb, confortant notamment sa position de leader en Algérie.

Le Renault Kerax et le Renault Premium Lander ont représenté près de 50% des ventes au grand international en 2010. Les gammes Midlum et Premium Route ont également profité de la reprise du marché Russe.

Frédéric Mouret, directeur Renault Trucks International : "La crise est plus longue que prévu pour Renault Trucks sur les marchés où la marque est représentée. Les ventes ont nettement augmenté par rapport à 2009 et ce surtout à partir du 2nd semestre. Les disparités sont grandes sur nos marchés, l’Afrique centrale et de l’ouest connait une forte progression, La Russie redémarre également et nous avons une bonne performance en
Amérique Latine. Nous avons des signes plus qu’encourageants comme le Renault Kerax qui a obtenu le titre de "camion de l’année 2010" en Russie ce qui laisse envisager de bonnes perspectives pour 2011."


Renault Trucks Defense

Dans une nouvelle situation de crise économique, le pôle Défense de Renault Trucks affiche pour 2010 un chiffre d’affaires en légère hausse de 0.6 % par rapport à 2009.
Le pôle Défense a notamment poursuivi ses livraisons à l’Armée Française de VBCI, GBC cabine tôlées et cabines blindées, de VAB (contrat VAB TOP). Ce résultat est aussi l’aboutissement de nouveaux contrats à l’export, tels les Kerax au Tchad, les Sherpa Light à l’OTAN, les powerpacks en Indonésie.

Renault Trucks Defense a également développé son activité de « maintien en conditions opérationnelles » dans le cadre du partenariat avec l’Armée française pour la maintenance de 7500 véhicules tactiques et 4000 VAB.

Volumes clés 2010 :
- 261 véhicules logistiques (issus gamme civile RT)
- 658 véhicules militaires (Sherpa, Caesar, VBCI, VLRA Acmat, GBC)
- Revalorisations de 16 GBC et de 86 VAB (hors réparation à Fourchambault)

Investissements en France
Dans un contexte économique délicat, Renault Trucks a investi près de 130 millions d’euros dans ses principaux sites de production :
- 17 millions d’euros investis en 2010 pour l’assemblage de futurs moteurs dans l’usine de Vénissieux (Rhône-Alpes)
- 30 millions d’euros investis en 2009 pour un nouveau centre d’emboutissage à Vénissieux
- 10,5 millions d’euro investis en 2010 pour la création de la ligne HD&L (Hybrides, énergies alternatives et développement) à Bourg-en-Bresse (Rhône-Alpes) : première ligne dans le monde du poids-lourd à permettre le développement et l’industrialisation des futurs véhicules industriels.
- 70 millions d’euros investis en 2009 dans deux nouvelles lignes de productions à Blainville-sur-Orne (Basse-Normandie) : dont 3 millions d’euros pour la ligne de tôlerie automatisée et 67 millions d’euros pour la ligne de peinture automatisée.


Faits marquants en 2010

- Victoire dans le championnat européen de Truck Racing
Avec un nouveau partenaire, le team MKR Technology, un nouveau camion au design innovant, Renault trucks est devenu en 2010 champion européen par équipe de course de camions. Tout au long de la saison, Renault Trucks a fourni à son partenaire sa technologie « moteurs » et l’assistance pendant les courses. Impressionnant par son design original et acéré, réalisé par la Halle du Design de Renault Trucks, le Premium Course a démontré qu’il était dans le même temps le camion le plus performant du plateau. Cette victoire s’est accompagnée de la sortie de la version 2010 du jeu vidéo Truck Racing by Renault Trucks qui a été téléchargé sur le site www.renault-trucks.com/truckracing plus 650 000 fois.

Les derniers articles de AGRÉGATION DE COMMUNIQUÉS

Une technologie avancée pour les applications logistiques complexes : les lecteurs de codes-barres

INFO technologie logistique 31 JANVIER 2013

Cognex Corporation (NASDAQ : CGNX) étend sa gamme de lecteurs imageurs de codes-barres conçus pour les applications logistiques, de courrier et de distribution au détail et annonce le DataMan® 503.