Accueil > Economie et Logistique > Renault Trucks Optifleet

Renault Trucks Optifleet

27 juin 2016 - Une nouvelle fonctionnalité

Renault Trucks propose une nouvelle fonctionnalité sur son outil d’informatique embarquée Optifleet. Cette dernière permet à tout conducteur de suivre individuellement sa consommation et donc la bonne utilisation du véhicule et ce indépendamment de la charge, du parcours et des conditions de circulation.

JPEG - 87.3 ko


Les données peuvent être analysées par les conducteurs eux-mêmes ou par les gestionnaires de flotte. Les résultats sont disponibles au format PDF et consultables sur un smartphone.

Cette nouvelle fonctionnalité mesure trois principaux critères : l’anticipation, c’est à dire l’utilisation de l’inertie du véhicule et l’utilisation de la pédale de frein, la bonne utilisation du véhicule, c’est à dire le temps passé dans la zone verte et en mode tout auto de la boîte robotisée, le temps passé moteur tournant au ralenti. Cette nouvelle fonctionnalité est incluse au module « Check » proposé par Renault Trucks, sans supplément de prix.

Michel LEBRUN pour Truckeditions - 27 juin 2016

Source : Renault Trucks

Les derniers articles de Economie et Logistique

Qui reste en confinement… perd sa place !

Patrick Cholton : « Il ne faut pas céder à la facilité de l’attentisme. »

C’est avec un message combatif et déterminé que Patrick Cholton, président de la FFC, encourage toute la profession à se remettre en ordre de marche.

Qui reste en confinement… perd sa place !
« Les aides proposées par l’État aux entreprises, ne constituent pas une fin en soi et ne sauraient pallier durablement la frilosité d’entreprendre. Nous devons tous prendre conscience que c’est maintenant que se joue non pas la reprise, mais la survie de nombreuses entreprises. Car l’économie reprend ses droits un peu partout en Europe, et l’Italie, l’Allemagne, la Suède…, redémarrent fort et risquent de profondément modifier le paysage business de nos activités. »

Actu Post-COVID 19 : RENAULT TRUCKS pourrait supprimer 463 postes

Le constructeur français envisage une restructuration de son organisation afin de réagir à la baisse de son activité post-COVID 19.

Rationaliser est le maître-mot pour cette filiale du Groupe Volvo, malgré son leadership dans certains segments de la vente de véhicules industriels en France, il semble que l’entreprise soit, quelque peu, fragilisée par l’arrêt momentané de notre économie pendant la période de confinement qui a brutalement stoppé ou parfois ralenti notre activité économique.