Accueil > Truckeditions à la une > Renault Trucks : 1916-2016

Renault Trucks : 1916-2016

23 novembre 2016 - Cent ans sur le site de Lyon

Renault Trucks fête cette année le centième anniversaire de son site lyonnais à Saint Priest et Venissieux. C’est en effet en 1916 que Marius Berliet, à l’étroit dans ses ateliers au centre de Lyon, décide de s’installer à l’époque en grande périphérie, à Venissieux, siège aujourd’hui de l’usine moteur. Mais en 1916, ce sont des camions et des munitions qui sont assemblés à l’est de Lyon, et ce pour contribuer à l’effort de guerre de la Première Guerre Mondiale.

JPEG - 103.8 ko

Petit à petit l’usine s’agrandit pour atteindre les 387 hectares en 1939. Usine, mais également une cité pour y loger les ouvriers, une école, une crèche, des commerces et une ferme… Aujourd’hui, quelque 4 000 personnes travaillent encore sur le site devenu essentiellement tertiaire.

La surface n’occupe plus que 180 hectares, mais reste le cœur battant de Renault Trucks. Il abrite une unité d’assemblage de moteurs, une unité d’assemblage de ponts et essieux, un centre d’emboutissage et un centre de logistique pièces de rechange. 1 300 personnes travaillent au centre de recherche spécialisé dans les véhicules de moyen tonnage et un bureau de design occupe l’un des bâtiments les plus récents.

Pour les lyonnais ou pour les personnes de passage à Lyon, un certain nombre de manifestations sont prévues en marge de ce centenaire.

Michel LEBRUN pour Truckeditions - 23 novembre 2016

Pour toute information : www.renault-trucks.com

Source : Renault Trucks

Les derniers articles de Truckeditions à la une

Téléconférence IVECO – crise COVID 19 : baisse immédiate et spectaculaire des ventes de VI, provoquée par le confinement du 17 mars 2020

11 mai 2020 : activité Iveco en parfaite résonance avec le contexte économique en France comme en Europe.

Thierry Kilidjean, Directeur Général IVECO France, retrace pragmatiquement les mesures prises par IVECO pour réagir de manière constructive à la crise du Coronavirus que nous rencontrons actuellement :
« Le 17 mars, jour officiel de début de confinement en France, a généré une baisse des ventes immédiate et radicale.
Malgré un bon démarrage de l’année 2020 et des prévisions positives concernant une stratégie commerciale forte, IVECO déplore fin avril, une baisse des ventes des utilitaires (3,5 t à 7 t) de 39 %, de 34 % pour la gamme lourde et de 40 % pour les plus de 16 tonnes (près de 1000 véhicules en commande avec notamment le lancement en cours de la Gamme S-Way), cependant aucune annulation de vente en cours n’a été notée sur l’activité Heavy, cette dernière est juste freinée et va reprendre, tous les professionnels ont d’ailleurs hâte de redémarrer à tous les niveaux.

Les prévisions restent cependant incertaines, contexte inédit oblige, et les ventes concernant les utilitaires sont les plus impactées, ce marché particulièrement touché par le transport de personnes et la location de véhicules inhérente (Grands comptes activité Short Rental) ayant été stoppé net par le confinement de toute la population.
Des difficultés sont sans doute à déplorer pour les acteurs de la location courte durée (Hertz, Europecar etc), avec une estimation de 20 % de commandes annulées ou non-passées. »

Mercedes et ses étoiles

30 mars 2017 - De nouveaux lauréats

Le palmarès 2016 des lauréats « Service 5 Etoiles de Mercedes-Benz a été récemment dévoilé. Parmi les lauréats, SPVI Pau, lauréat du Super Trophée « Service 5 Etoiles » 2016, SPVI Pau et Etoile d’Armor, » 5 Etoiles » de l’année.