Accueil > SERVICE & EQUIPEMENTIERS > Port 40 Light, le nouveau châssis porte-conteneurs de Kögel

Port 40 Light, le nouveau châssis porte-conteneurs de Kögel

9 juillet 2015 - Kögel présente un nouveau châssis porte-conteneur

Grâce à une structure légère très élaborée, le Port 40 Light de Kögel permet d’accroitre la charge utile, qu’il s’agisse d’un conteneur de 40’ ou de deux conteneur de 20’.

JPEG - 113.4 ko


Le Port 40 Light de Kögel, est un châssis porte-conteneurs entièrement repensé et optimisé du point de vue du poids et de la charge utile. Les atouts de ce châssis porte-conteneurs rigide sont la légèreté de sa structure, le faible poids à vide de son équipement de base, 3,99 tonnes, son poids total en charge de 41 tonnes et une charge verticale sur le véhicule tracteur de 14 tonnes.

Sa charge utile de plus de 37 tonnes garantit, en outre, une rentabilité maximale dans le transport intermodal. Grâce à ses différentes options, telles que les jantes, les béquilles et les réservoirs d’air en aluminium pour le système de freinage, le poids peut encore être réduit. Port 40 Light s’inspire de Port 20 Tankplex. Les traverses sont soudées, permettant ainsi de diminuer le poids total.

Pour faciliter le chargement et le déchargement des conteneurs sur la rampe de passage, Port 40 Light est équipé d’une partie arrière déplacée de 70 mm vers l’intérieur, qui constitue ainsi un dispositif anti-encastrement intégré lui aussi vers l’intérieur. De cette manière, le conteneur se trouve encore plus près du quai de déchargement.

Tout comme pour les autres véhicules Kögel, l’ensemble du cadre du Port 40 Light est également protégé durablement contre la corrosion, grâce à la technologie nano-céramique associée à un procédé de revêtement par cataphorèse et à l’application d’une peinture anti-UV.


Patrick ESTIER pour TRUCKEDITIONS

Source : Kögel

Les derniers articles de SERVICE & EQUIPEMENTIERS

Lamberet innove pour les conducteurs routiers, les livreurs et les agents de quai

Ergonomie, Sécurité et transition énergétique pour les métiers du froid chez Lamberet

Lamberet donne la priorité aux agents de quai et aux conducteurs cette année, avec des innovations totalement dédiées à la sécurité et à l’ergonomie, tout en gardant en tête la transition énergétique notamment pour le domaine frigorifique très énergivore, là aussi, le carrossier sait capitaliser sur les nouvelles technologies et les nouvelles énergies pour répondre aux besoins de ses clients et prospects.

Et pour preuve, Lamberet a remporté deux Prix cette année à Solutrans 2021 : le Prix de l’Innovation qui récompense la commande vocale « OK Lamberet » en catégorie digitale et Lamberet est également associé au Prix Spécial du Jury, qui est directement lié à l’environnement via son engagement auprès de Bosch pour sa pile à combustible, projet réalisé en partenariat avec Carrier Transicold et STEF.

CHEREAU toujours pour l’innovation au service de l’environnement

Avant-première chez CHEREAU avec de nouveaux produits éco-responsables

« L’innovation au service de l’environnement » est le crédo durable et absolu de l’entreprise normande qui produit plus de 3 400 véhicules de transport de marchandises en température dirigée par année, toute son activité repose sur les métiers, les savoir-faire et la recherche de ses collaborateurs.

Dans ce sens, et afin de pouvoir continuer à être leader dans ses segments tout en gardant captives ses forces vives qui font toute la richesse de l’entreprise, CHEREAU a décidé de se servir des contraintes environnementales comme amplificateur de son évolution dans les territoires, avec ses collaborateurs et avec ses clients.
L’entreprise a donc ainsi initié avec l’aide d’un cabinet spécialisé, une démarche RSE qui devient un des piliers fondateurs de sa course au verdissement de ses produits grâce aux énergies alternatives et à l’hydrogène autour duquel elle a construit toute une stratégie.