Accueil > Economie et Logistique > On ne dit plus « conducteurs routiers », on dit dorénavant « éco-conducteurs (...)

On ne dit plus « conducteurs routiers », on dit dorénavant « éco-conducteurs routiers » ☺

Challenge Optifuel : des camions, des hommes et des entreprises au cœur de la compétition



24 entreprises étaient au rendez-vous entre le 2 et le 5 juin derniers, sur le circuit du Castellet (83), où nous avons rejoint les concurrents du désormais bien connu Challenge Optifuel de Renault Trucks.

Si vous ne la connaissez pas encore, cette compétition, née en 2012, est essentiellement orientée vers la conduite rationnelle et logiquement vers l’optimisation de la consommation de carburant.

Pendant ces trois jours, la compétition a été très serrée pour finalement arriver à la sélection des 3 meilleurs éco-conducteurs qui auront la grande mission de représenter la France à la finale européenne Challenge Optifuel prévue au mois de novembre 2014.

JPEG - 21.5 ko

M. Thierry THIBAUT - Responsable Evénements & Démonstrations RENAULT TRUCKS France nous présente le challenge :

« Le Challenge Optifuel, organisé par RENAULT TRUCKS, réunit 24 entreprises françaises à travers 3 sessions au circuit du Castellet : le challenge est organisé en 3 sessions : 8 entreprises par jour.

À l’issue de chaque journée, le meilleur conducteur est désigné vainqueur et accédera à la finale européenne du Challenge Optifuel RENAULT TRUCKS, qui se déroulera en France fin octobre.

Ce qu’il faut savoir est que depuis plus de 10 ans aujourd’hui, RENAULT TRUCKS a déployé un accompagnement chez ses clients transporteurs dans l’objectif de les aider à diminuer la consommation de carburant sur leurs camions RENAULT TRUCKS. Le Challenge Optifuel fait naturellement partie intégrante de ce dispositif plus global et plus durable. »

Toutes les infos sur OPTIFUEL ici

JPEG - 19.2 ko

M. Jean-Paul GIRARD – Démonstrateur RENAULT TRUCKS France, nous explique au volant du RENAULT TRUCKS T 460 :

« Les concurrents qui sont sélectionnés aujourd’hui, ce sont déjà de bons chauffeurs. Dans un premier temps, j’explique au conducteur le parcours au fur et à mesure puisqu’il ne connaît absolument pas le parcours, il le découvre.

En fait, sur le deuxième passage effectué sur le parcours, le conducteur est un peu avantagé. Mais sur le premier, c’est assez compliqué. »

JPEG - 19.4 ko

M. Sylvain BERTHIER - Manager Marketing des Offres de Services RENAULT TRUCKS France :

« Une partie des solutions Optifuel sont concentrées sur les technologies, c’est-à-dire sur la partie configuration des véhicules afin d’obtenir les meilleures performances de consommation.

Ensuite il y a toute une série de solutions orientées Formation destinées aux conducteurs et aux moniteurs en entreprise.

Nous avons ensuite une partie dédiée au pilotage de cette consommation à l’aide de 2 outils principaux : l’informatique embarquée avec les solutions Optifleet, et l’autre outil Optifuel Infomax, vraiment dédié aux moniteurs de conduite pour aller très très finement dans l’analyse des styles de conduite.

Enfin nous avons des solutions dédiées à l’économie de carburant, cela signifie également une capacité à maintenir dans le temps durablement les performances d’un véhicule, voire de les améliorer à travers des politiques de maintenance, via notamment le suivi de l’entretien des véhicules, ou encore via l’ajout de jeux d’accessoires orientés économie de carburant. »

JPEG - 20.7 ko

M. Stéphane SAVES – éco-conducteur routier chez Semezie et vainqueur d’une des trois sessions Challenge Optifuel :


« J’ai l’habitude de faire des parcours plus difficiles, j’ai peut-être plus anticipé que les autres certainement.

C’est vrai qu’il faut exploiter la route au maximum. Normalement, pour gagner, il ne faut pas toucher l’accélérateur, je pense que j’ai dû le toucher un peu moins que certains.

J’ai fait une formation Optifuel en interne dans mon entreprise. Si je suis là aujourd’hui, c’est pour gagner aujourd’hui et pour gagner encore demain.

Pour la finale européenne, je vise le podium, et autant que possible la 1ère place. »


TRUCKEDITIONS a retenu les interventions de certains concurrents assez révélatrices du centre des préoccupations des éco-compétiteurs dans ce challenge et plus largement des éco-conducteurs routiers sur nos routes, ils se reconnaîtront :

« Pour économiser, il faut être doux avec l’accélérateur, très doux. »

« L’anticipation à fond ! »

« Éviter les coups de frein, se servir des descentes. »

« Se servir de l’inertie du camion. »

« Le jeu, c’est d’aller le plus loin possible. »

« Le secret pour économiser, c’est de ne pas toucher l’accélérateur. »

Il ne nous semble pas indispensable d’ajouter à ce stade quelque théorie fumeuse pour étayer ses petites accroches thématiques bien trouvées, pour nous c’est clair, l’anticipation, la constance et l’équilibre constituent à elles trois le socle d’une bonne conduite éco-responsable en toute sécurité.

Catherine GODELOUP pour TRUCKEDITIONS 23.06.2014

Les 3 gagnants sélectionnés pour la finale européenne du CHALLENGE OPTIFUEL 2014
M. Stéphane SAVESEntreprise Semezies
M. Julien DODREGroupe Norbert Dentressangle
M. Jean-Philippe RIOUXGroupe STEF


Intervenants dans ce reportage video TRUCKEDITIONS : M. Thierry THIBAUT - Responsable Evénements & Démonstrations RENAULT TRUCKS France, M. Jean-Paul GIRARD – Démonstrateur RENAULT TRUCKS France, M. Sylvain BERTHIER - Manager Marketing des Offres de Services RENAULT TRUCKS France et M. M. Stéphane SAVES – éco-conducteur routier chez Semezie.

Réalisation et Montage Yann CAILLETAUD
Rédactionnel et support Web Catherine GODELOUP
Production exécutive GODELOUPROD
Musique licence CCBY “Hopper” CazZ

Petit bonus TRUCKEDITIONS : les vignettes de partage du webmagazine :-)

JPEG - 109.9 ko
JPEG - 106.8 ko

Les derniers articles de Economie et Logistique

Qui reste en confinement… perd sa place !

Patrick Cholton : « Il ne faut pas céder à la facilité de l’attentisme. »

C’est avec un message combatif et déterminé que Patrick Cholton, président de la FFC, encourage toute la profession à se remettre en ordre de marche.

Qui reste en confinement… perd sa place !
« Les aides proposées par l’État aux entreprises, ne constituent pas une fin en soi et ne sauraient pallier durablement la frilosité d’entreprendre. Nous devons tous prendre conscience que c’est maintenant que se joue non pas la reprise, mais la survie de nombreuses entreprises. Car l’économie reprend ses droits un peu partout en Europe, et l’Italie, l’Allemagne, la Suède…, redémarrent fort et risquent de profondément modifier le paysage business de nos activités. »

Actu Post-COVID 19 : RENAULT TRUCKS pourrait supprimer 463 postes

Le constructeur français envisage une restructuration de son organisation afin de réagir à la baisse de son activité post-COVID 19.

Rationaliser est le maître-mot pour cette filiale du Groupe Volvo, malgré son leadership dans certains segments de la vente de véhicules industriels en France, il semble que l’entreprise soit, quelque peu, fragilisée par l’arrêt momentané de notre économie pendant la période de confinement qui a brutalement stoppé ou parfois ralenti notre activité économique.