Accueil > Sécurité et Environnement > Mars 2018 : lancement commercial du Volvo FH LNG

Mars 2018 : lancement commercial du Volvo FH LNG

SITL : le gaz continue son expansion ☺

Dans le contexte de transition énergétique, Volvo Trucks rejoint ses concurrents, Iveco et Scania sur le segment durable Longue Distance du GNL.

Cette énergie d’origine fossile fait de plus en plus d’émules et reste une des alternatives les plus vertueuses sur le marché, elle est une réponse efficace au cahier des charges exigeant concernant les normes d’émissions polluantes pour les poids lourds.

JPEG - 151 ko

À ce titre, le constructeur suédois annonce des émissions de CO2 réduites de 20 à 100 % par rapport au Diesel avec ses nouveaux véhicules et une autonomie de 1000 km avec un réservoir de 205 kg. Enfin après une commercialisation dans les prochains jours (12 mars), le nouveau FH LNG sera exposé au Parc des expositions Paris Nord Villepinte pendant la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique (SITL).

Hormis un coût d’acquisition encore important, Volvo Trucks assure, concernant son nouveau camion, une vitesse commerciale équivalente à son cousin Diesel Volvo D13 grâce à un moteur au gaz de 460 ch et un couple maximum de 2 300 Nm, idem pour la version de 420 ch et un couple de 2 100 Nm. Nous attendons maintenant les tests des transporteurs en situation réelle…

Catherine Mahe Godeloup pour Truckeditions - mars 2018

En savoir plus sur le GNV ici

En savoir plus sur SITL 2018 ici

Les derniers articles de Sécurité et Environnement

Joint venture Volvo et Daimler pour une Europe neutre en carbone

Daimler et Volvo se rapprochent pour accélérer le développement des piles à combustible destinées aux poids lourds

Entre mondialisation et monopole des grandes puissances économiques concernant la fabrication des batteries, Volvo et la division camions de Daimler ont décidé de créer une joint venture pour développer et produire des piles à combustible (hydrogène) pour véhicules lourds.

Les deux entreprises ont déclaré qu’elles seront des partenaires à part égale dans la nouvelle coentreprise. Daimler Truck intégrera toutes ses activités actuelles déjà amorcées et à venir dans les piles à combustible (hydrogène) dans la coentreprise, et le groupe Volvo investira afin d’être partenaire pour moitié dans l’entreprise à hauteur de environ 600 millions d’euros (652 millions de dollars)

Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est le but ultime de DAIMLER

Les accords de Paris, un challenge seulement européen ?

Alors que les Etats-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris, le groupe Daimler réaffirme son intérêt positif pour cet engagement décisif et démontre par la même que l’innovation continue plus que jamais de faire partie de son histoire, en se fixant pour objectif d’ici 2039 la fabrication de véhicules totalement neutre en CO2, bus et camions confondus, avec dès 2022, une production neutre en CO2 dans les usines d’Europe, l’expression « du puits à la roue » pourra ainsi être enfin concrètement illustrée.