Accueil > SALON PROFESSIONNEL > Les énergies alternatives pour aujourd’hui ou pour demain ?

Les énergies alternatives pour aujourd’hui ou pour demain ?

IAA 2014 : constructeurs VI, la politique de l’alternative



Avant de parler de développement durable et d’une belle volonté de tous d’aller vers des énergies dites plus propres que l’énergie fossile actuellement utilisée, plusieurs paramètres d’importance sont à considérer : hormis l’investissement en recherche et en développement que nécessite un véhicule, il faut se poser la question de la praticité, de la fiabilité et du coût de ces nouveaux véhicules.

Le second paramètre après une réelle efficience de ces systèmes est la politique environnementale de chaque pays. La Suède, par exemple, a fait le choix de mettre en avant ces technologies, les agglomérations et les entreprises optent donc plus facilement pour ces nouvelles énergies aidées par un contexte plus propice : réductions fiscales notables et plus de stations GNL notamment..

Chaque constructeur interrogé se positionne d’abord selon la stratégie choisie par sa marque sur le sujet, d’aucun se positionne timidement, simplement pour être présent, et préfère capitaliser sur des segments actuellement plus prometteurs, d’autres ont fait un choix assumé d’avancer vers ces énergies alternatives et accompagnent intégralement leurs clients, voyons plutôt cela, à vrai dire, sans illusion aucune, c’est un bon début ☺

Catherine GODELOUP pour TRUCKEDITIONS

JPEG - 113.2 ko

M. Philippe CANETTI, Directeur Général DAF TRUCKS France, constate :
« Nous sommes présents dans le domaine des énergies alternatives, aujourd’hui aux États-Unis à travers les marques Kenworth et Peterbilt avec des moteurs à gaz.
A contrario, l’Europe ne nous impose pas d’investir lourdement dans les énergies alternatives cependant nous investissons dans le biodiesel pour pouvoir proposer au marché une énergie différente au 100% diesel. »

M. Clément CHANDON, Directeur Marketing Produit IVECO France, dixit :
« L’énergie alternative, nous y réfléchissons depuis de nombreuses années. Bien qu’un peu seul sur le segment, il y a déjà quinze ans, nous avons fait ce choix.

Aujourd’hui sur IAA, tout le monde se positionne sur ce créneau des véhicules au gaz. Qu’il s’agisse de gaz naturel biométhane c’est-à-dire qu’il soit fossile ou renouvelable et qu’on le stocke sous forme comprimé, ce que l’on fait depuis 15 ans, ou sous forme liquéfié ce que l’on fait depuis 2 ans. La grande nouveauté, cette année, est d’avoir un réservoir de gaz naturel liquéfié homologué avec le tout nouveau règlement de sécurité 110, qui nous permet de le commercialiser en France avec déjà de jolis succès notamment chez nos clients et Perrenot et Mendy.

En ce qui concerne la distribution du GNL, le réseau se construit tout simplement en fonction des besoins des clients donc, c’est en l’occurrence, la station qui viendra vers le client à partir du moment où il est capable de mettre dans un délai raisonnable, par exemple 12 mois, au moins 10 véhicules GNL sur un de ses parcs. »

M. Florient MYROPE, Responsable du Développement Produit MAN Camions & Bus France, nous explique concrètement son offre :
« En ce qui concerne l’alternative au diesel, nous proposons chez MAN plusieurs réponses, nous avons un moteur au gaz que nous présentons ici, sur le salon IAA 2014. C’est un TGM 280 cv, 6 cylindres en ligne et puis nous avons également une solution alternative sur le tracteur routier longue route, c’est une solution hybride diesel-électrique avec un moteur diesel de 440 cv et un moteur électrique 280 cv. »

M. Jean-Marc DISS, Directeur Général MERCEDES-BENZ Trucks France, nous rappelle :
« Au mois d’août, nous avons présenté à la presse notre nouveau moteur OM 930 6G, qui est un moteur à gaz. À l’heure actuelle, il est implémenté uniquement sur notre véhicule MERCEDES-BENZ Econic plus connu en France dans le domaine de la BOM (benne à ordures ménagères).

Pour envisager un développement plus affirmé de ce segment gaz, Il nous faudra trouver un certain nombre de marchés pour envisager l’implémentation de moteur OM 930 6G dans d’autres véhicules chez MERCEDES-BENZ. La conception de nos chaînes cinématiques et de nos cabines donne une flexibilité qui pourrait envisager cette démarche, à suivre donc… »

M. Bruno BLIN – Président RENAULT TRUCKS explique :
« Nous proposons un certain nombre de solutions dans ce domaine : le Maxity full électrique, le biodiesel qui est une solution alternative de (30 à 100 % de biodiesel) et puis le GNV qui sera disponible dans les semaines qui viennent dans la gamme D RENAULT TRUCKS.

Il est important de préciser que nous avons un RENAULT TRUCKS D de 16 tonnes full électrique qui livre déjà des cosmétiques dans les rues de Paris et sa périphérie, d’une manière plus silencieuse pour le parfumeur Parisien GUERLAIN. »

M. Mats GUNNARSSON, Président Directeur Général SCANIA, nous confirme sa position dans le domaine des énergies alternatives :
« Chez SCANIA, nous proposons l’éthanol, le gaz et aussi les hybrides dans le segment du bus.
De plus, nous avons une très bonne offre gaz avec un moteur qui développe à peu près le même couple que son équivalent diesel. »

M. Jean Noël THENAULT, Président Volvo Trucks France, nous décrit l’historique du développement du gaz liquide chez VOLVO TRUCKS :
« Il y a 6 ans que nous avons lancé le projet gaz liquide et c’est un projet qui continue d’avancer très fort chez VOLVO TRUCKS. Nous aurons la surprise de voir ce véhicule EURO 6 d’ici quelques mois. 

Le projet a pris un peu de retard parce qu’il a fallu que ce moteur réponde aux normes Euro 6. Il y a, en France, une carence de réglementation qui vient de s’éclaircir depuis près d’une année, ce qui va nous permettre de développer maintenant un véhicule de série … Mais pas avant quelques trimestres. »

LES ÉNERGIES ALTERNATIVES PROPOSÉES PAR LES CONSTRUCTEURS VI EN FRANCE EN 2014
BiocarburantGazÉlectricité
DAFBiodieselGNV (aux USA)
IVECOGNV – GNL
MANGNVHybride
MERCEDES-BENZGNV
RENAULT-TRUCKSBiodieselGNV (à venir)Tout électrique
SCANIAEthanolGNV - GNL
VOLVO TRUCKSGNL (à venir)

Synthèse des interviews thématiques constructeurs VI - Énergies alternatives - IAA 2014 sur Truckeditions


Intervenants : Philippe CANETTI, Directeur Général DAF Trucks France. Jean-Marc DISS Directeur Général MERCEDES-BENZ Trucks France. Mats GUNNARSSON Président Directeur Général SCANIA. Jean Noël THENAULT Président VOLVO Trucks France. Clément CHANDON Directeur Marketing Produit IVECO France. Florient MYROPE, Responsable du Développement Produit MAN Camions & Bus France. Florian PERROT, Manager Marketing Gamme Longue Distance RENAULT TRUCKS

Journaliste André GODELOUP. Images et montage Yann CAILLETAUD. Catherine GODELOUP Ligne éditoriale TRUCKEDITIONS. Musique Licence CC Sampling + DJ Rkod "Faster Than the Eye Can Perceive". Production exécutive GODELOUPROD

Les derniers articles de SALON PROFESSIONNEL

Lamberet expert écolomique - Solutrans

Lamberet, 2 fois primé aux INNOVATION AWARDS, nous présente ses Lauréats

Avec ses innovations primées par les INNOVATION AWARDS, remis à la CCI de Lyon par Patrick CHOLTON, président de la FFC et de Solutrans, le Groupe Lamberet ne déroge pas à la règle d’éco-responsabilité ambiante.

En effet, le groupe est plus que jamais investi dans une approche pragmatique avec pour priorité les besoins techniques durables et la productivité de ses clients, comme nous l’a rappelé Erick MEJEAN, Directeur Général de Lamberet, à travers l’haplologie verte « écolomie » : « Nous apportons des solutions concrètes relatives à l’exploitation ayant des répercussions économiques positives, pour permettre à nos clients d’atteindre leurs objectifs en termes d’environnement et de compétitivité. »

Atmosphère électrique à Solutrans : les acteurs de la filière témoignent

SOLUTRANS 2019 : Taxis drones, véhicules électriques, modules autonomes, hydrogène

Une édition jamais égalée pour ce Solutrans 2019, une atmosphère électrique et le sentiment d’une filière en pleine ébullition, portée par la transition nécessaire que le réchauffement de la planète lié aux émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), et une volonté d’améliorer la qualité de l’air lui imposent depuis quelques années.
Oui, le mouvement s’accélère pour finalement porter tous les acteurs de ce changement vers un dynamisme et une grande inventivité, c’est la course !