Accueil > Truckeditions à la une > Les deux derniers Magnum entrent dans l’histoire

Les deux derniers Magnum entrent dans l’histoire

Concept et légende - timeline du MAGNUM



À Bourg en Bresse, le 26 juin 2013 l’un des deux derniers Magnum fabriqués a été livré à M. Robert Chabbert transporteur à Aiguefonde dans le Tarn, l’autre a été confié à la Fondation Berliet. Voyez plutôt l’événement en image avec ce reportage video Truckeditions...

JPEG - 305.9 ko

Le Centaure, ancêtre du Magnum.

Mademoiselle Chapelle, Vice Présidente de la Fondation Berliet :
"La Fondation Berliet créé en 1982 s’est vu confier le premier Magnum sorti de chaîne de montage en 1990. Vingt trois ans plus tard le dernier Magnum va prendre place lui aussi au conservatoire à Montellier. Il s’agit d’un glorieux épisode de l’histoire du camion français qui est ainsi bouclé. Il faut se souvenir que ce Magnum, désormais historique, est partiellement issu du Centaure Berliet, sorti en 1978, qui démontrait la volonté de Berliet d’apporter confort et sécurité aux conducteurs routiers".

JPEG - 84.4 ko

Le projet Magnum abandonné...

Monsieur Philippe Brossette, Président Fondation Berliet :
 "Alors que j’étais Directeur Commercial en 1983, on m’a présenté la première maquette du Magnum et je dois dire que j’ai été un peu étonné. Ensuite le programme s’est développé mais en 1985 on a failli tout abandonner pour des raisons de budget et on considérait que ce projet était hors du temps, trop en avance peut-être. Finalement le projet a été maintenu et j’ai eu la joie de lancer le Magnum ici même à Bourg en 1990".

Un Magnum par hasard... pour une flotte 100 % RENAULT TRUCKS

M.Robert Chabbert, transporteur à Aiguefonde :
" J’avais commandé à Renault Trucks une série de véhicules et je ne savais pas que le dernier magnum allait en faire partie. C’est donc, tout à fait par hasard que j’en deviens propriétaire. Mon parc est composé à cent pour cent de Renault pour mon activité de transport de containers maritimes. Pour moi ce camion est comme les autres. Dans le transport, le problème c’est : prix de vente, prix de revient".

JPEG - 351.9 ko


T : « la nouveau T »

Monsieur Blin, Président Renault Trucks, a tenu a assisté au passage de pouvoir entre le Magnum et le nouveau T.


Magnum + Premium = T

Thierry Hours, vice-président en charge du renouvellement des gammes Construction et Longue Distance de Renault Trucks : “Le T est un peu la fusion entre le Magnum et le Premium. On a gardé tout le confort et l’habitabilité du magnum et gardé l’efficacité du Premium qui est reconnu pour ses bonnes performances notamment en terme de consommation. C’est à la fois un héritage et un progrès.

JPEG - 754.3 ko

Le saviez-vous ?

Fondés en 1969, les transports Chabbert offrent des prestations de transport combiné et de transport de conteneurs maritimes. La société dispose d’une flotte de 60 tracteurs exclusivement RENAULT TRUCKS, dont 50 Magnum.

Intervenants dans ce reportage Truckeditions :
Mademoiselle Monique Chapelle, Vice Présidente Fondation Berliet
Monsieur Philippe Brossette, Président Fondation Berliet
Monsieur Robert Chabbert, Transporteur à Aiguefonde
Monsieur Blin, Président Renault Trucks
Monsieur Thierry Hours, Vice Président Program Manager Renault Trucks

 

Journaliste André Godeloup
Images Vincent Mahé
Photos A Godeloup - Visavu - RENAULT TRUCKS
Infographie Catherine Godeloup
Montage Yann Cailletaud
Production exécutive Godelouprod


Plus de news RENAULT TRUCKS sur Truckeditions, cliquez ici

JPEG - 59.5 ko


Les derniers articles de Truckeditions à la une

Mercedes et ses étoiles

30 mars 2017 - De nouveaux lauréats

Le palmarès 2016 des lauréats « Service 5 Etoiles de Mercedes-Benz a été récemment dévoilé. Parmi les lauréats, SPVI Pau, lauréat du Super Trophée « Service 5 Etoiles » 2016, SPVI Pau et Etoile d’Armor, » 5 Etoiles » de l’année.

Renault Trucks : 1916-2016

23 novembre 2016 - Cent ans sur le site de Lyon

Renault Trucks fête cette année le centième anniversaire de son site lyonnais à Saint Priest et Venissieux. C’est en effet en 1916 que Marius Berliet, à l’étroit dans ses ateliers au centre de Lyon, décide de s’installer à l’époque en grande périphérie, à Venissieux, siège aujourd’hui de l’usine moteur. Mais en 1916, ce sont des camions et des munitions qui sont assemblés à l’est de Lyon, et ce pour contribuer à l’effort de guerre de la Première Guerre Mondiale.