Accueil > Présentation et Essai > Le nouveau man TGS, un porteur paré pour la distribution

Le nouveau man TGS, un porteur paré pour la distribution

Prise en main du TGS 18.330



Après la présentation officielle des porteurs au siège de MAN France, nous voici en mode essais dans une concession MAN en Bretagne où nous découvrons le nouveau TGS 18.330. Ce véhicule de 19 tonnes destiné à des missions de distribution ne manque pas de confort.

Un nouveau look MAN

Au premier coup d’œil, l’esthétique est plutôt sympa et sa couleur bleue lui va bien.
Ce TGS comme toute la gamme nouvelle MAN a bénéficié d’un restylage.
Nous retrouvons une nouvelle calandre avec notamment un nouveau pare choc en plastique, des feux à LED, un spoiler avant et des rétroviseurs qui ont été redessinés afin de gagner en visibilité tout en réduisant l’angle mort latéral.

Pour les missions de distribution, l’accès à bord est d’autant plus important qu’il est récurrent pour le conducteur, tout au long de la journée. On retrouve les quatre boutons personnalisables « MAN EasyControl » à l’intérieur de la porte, dont l’ouverture offre un angle de 90 ° pour accéder facilement à un emmarchement rectiligne et légèrement décalé comme un escalier, ces deux améliorations facilitent grandement la montée à bord.

Pas de compromis pour ce TGS

Nous sommes dans une cabine sans couchette, c’est le modèle NN, l’appellation MAN. C’est donc la plus petite cabine et ce modèle est typiquement destiné à un travail journalier.

À l’intérieur de la cabine, pas de surprise, ce TGS reprend les mêmes codes que son grand frère le TGX, avec son poste de conduite confortable grâce notamment au réglage aisé du siège et à son volant ergonomique sur lequel on retrouve toutes les commandes habituelles de pilotage, grâce également à son cockpit digital et à ses deux écrans numériques de 12 pouces.
Et puis bien sûr, maintenant ce qui caractérise la marque allemande, le MAN Smart Select avec lequel on navigue dans les menus.

Au niveau des rangements, il y a tout ce qu’il faut pour une journée de travail et notamment un coffre placé sur le tunnel moteur qui fait office de frigo. Des rangements sont placés dans la zone haute de la cabine, petits certes mais suffisants. En outre, on retrouve quelques commodités très pratiques que l’on apprécie quand on est toute la journée dans un camion, ce sont les différentes prises allume-cigare : USB, 12 volts et 24 volts.

Petit moteur et grande agilité

Concernant la chaîne cinématique sur ce TGS 4X2, nous avons un moteur D15 de 9 litres d’une puissance de 330 chevaux avec un couple de 1600 Nm. (3 puissances sont disponibles pour ce moteur D15 : 330 chevaux, 360 et 400 chevaux). Relié à une boîte de vitesses ZF, une MAN TipMatic de 12 rapports avec un ralentisseur intégré d’une puissance de 3500 Nm, avec cette association d’éléments techniques, la conduite est vraiment souple et agréable. 

Et ce sont aussi ses nouvelles fonctionnalités prédictives qui facilitent la conduite.


PNG - 1.4 Mo


Bien équipé, il a tout du grand frère

Au niveau des aides à la conduite, on retrouve tout ce qu’on peut avoir à disposition dans les grands routiers.
On a bien entendu, l’ACC, le régulateur de vitesse adaptatif qui analyse la distance avec le véhicule qui nous précède et agit selon le relief, et anticipe également l’approche d’un rond-point. Pour exemple, le régulateur se coupe de lui-même bien en amont pour aborder le rond-point en douceur. Il faut rappeler que l’on reste néanmoins maître du véhicule et que l’on doit intervenir sur le ralentisseur à chaque fois que cela est nécessaire.

Ce système prédictif est vraiment optimisé pour utiliser l’inertie du véhicule. Programmé par exemple à une vitesse croisière de 80 km/h, le régulateur permet de dépasser de 2 à 3 km/h la vitesse programmée pour bénéficier au maximum de l’Efficient Roll (mode roue libre) et ainsi réduire sa consommation de carburant.

Ce TGS est aussi équipé de la fonction Stop & Go et de l’assistant de changement de voie qui surveille, bien sûr, chaque côté du véhicule et qui avertit d’un danger par une alerte sonore.
De plus, un système de maintien dans la voie agit sur la direction et ramène le véhicule dans la voie, dès que le camion dévie de sa trajectoire initiale, en quelques sortes, les prémices du véhicule autonome.

Un véhicule moderne, dans l’air du temps

Pour conclure cet essai, la conduite de ce camion est plutôt très agréable, avec un moteur D15, plus léger qui permet d’économiser 230 kg de charge utile, ce qui est un bon point pour ce Man TGS dédié à la distribution !

Une petite cylindrée, mais un moteur évoluant parfaitement avec la boîte de vitesses, le tout agrémenté d’un poste de conduite très confortable, d’équipements performants et d’aides qui facilitent vraiment la conduite.

VM pour Truckeditions

Intervenants dans ce reportage video Truckeditions.com : Olivier Leininger - Démonstrateur MAN Truck & Bus France, Vincent Mahé -Truckeditions.

Réalisation Vincent Mahé – Directrice de production Catherine Mahé Godeloup - Production exécutive Videomaker - Musique Motion Array Inside a story - I feel beautiful - Truckeditions 2021 ©

PNG - 199.3 ko

[VIDEO]
🎬 Pour en savoir et en voir plus sur la cabine du Man TGX, retrouvez notre reportage Truckeditions en compagnie de Vincent et Kilian

PNG - 189.4 ko

[VIDEO]
🏁 Pour en savoir plus sur les performances sur la route du Man TGX, retrouvez Vincent et Jean-François dans le test Le Grand Défi Consommation

PNG - 238.3 ko

[VIDEO]
Pour découvrir plus largement la Gamme Man TG, c’est par ici 🙌

Les derniers articles de Présentation et Essai

Une commande record de 100 Volvo FM Electric pour DFDS

L’ère du camion électrique est désormais à conjuguer au présent avec Volvo Trucks

Avec le déploiement de nouvelles offres mettant en avant les motorisations électriques, les constructeurs mettent à disposition çà et là des véhicules pour que les transporteurs puissent tester et voir dans quelles mesures ces nouveaux véhicules peuvent s’adapter à leurs missions et à leurs besoins logistiques.
Il semble que la société DFDS ait passé ce cap et adhère complètement à cette nouvelle mobilité électrique, puisqu’elle vient de signer une commande record de 100 Volvo FM Electric.

DFDS est la plus grande entreprise de logistique et de transport d’Europe du Nord. Ce contrat évoqué plus haut est actuellement la plus importante acquisition commerciale de camions électriques Volvo et à n’en pas douter une des plus volumineuse en matière de poids lourds électriques au niveau mondial.

Après une première remise de clés effectuée en août par Roger Alm, Président de Volvo Trucks, à Niklas Andersson, vice-président exécutif et chef de la division logistique DFDS, les camions vont vite arriver sur site pour se déployer sur le réseau DFDS entre la fin de 2022 et le début de 2023.

Un total look sport racing pour le MAN TGX 18.640 de Luxo Bennes

Dans l’entreprise de Antonio Rodrigues, on a une manière toute particulière de fêter les anniversaires, en effet pour les 25 ans de Luxo Bennes, Antonio a fait l’acquisition d’un MAN TGX 18.640 Individual Lion S de 640 chevaux et comme il ne voulait pas s’arrêter là, il a demandé à Pedro Chaves, ancien carrossier peintre en charge du service Achats de l’entreprise, de mettre tout son talent créatif au service de cette série spéciale.

Et voilà ce que cette transformation radicale nous offre : un total look sport racing, qui sera visible sur nos routes lors des transports du camion de course Luxo Sport qui participe au Championnat de France Camions…

Pour notre part, nous avons hâte de pouvoir l’admirer aux 24H du Mans, puisque ce camion super racé fait partie des camions exposés sur le stand MAN Truck & Bus à l’occasion du Concours du Plus Beau Camion MAN de l’année 2021 pendant ce week-end totalement dédié aux camions et à leurs passionnés...En attendant quelle machine !!!! Qu’en pensez-vous ?