Accueil > VU SUR LE WEB > Le camion le plus innovant : déroutant, hybride et écologique (...)

Le camion le plus innovant : déroutant, hybride et écologique ?



La grande préoccupation en terme d’innovation chez les constructeurs est, tout le monde le sait, de se déplacer dans des véhicules plus propres et tout aussi performants que nos camions et nos voitures actuels.

Il reste, cependant, un problème de taille à cette problématique, si l’on pense que l’électricité est une bonne alternative : la taille, le poids et la capacité de stockage des batteries embarquées dans nos véhicules dits hybrides ou électriques actuels.
En effet, tout dépend dans un premier temps de la source de production de cette énergie électrique.

Mercedes et Siemens se sont associés pour concrétiser un projet holistique commun : en s’inspirant des technologies déjà développées et éprouvées pour le rail, ils nous offrent un concept très “déroutant” déjà bien connu de tous les pros.

Voyez vous-même, ces deux camions équipés de pantographe et reliés par ces derniers à des câbles électriques installés au dessus de la route. Seule une route a été équipée à grands frais (2 millions d’euros financés par l’état allemand) pour une expérimentation grandeur nature.

De nombreuses questions se posent maintenant sur l’avenir d’un tel projet :
Sommes-nous là, en présence d’une démarche purement promotionnelle des services de recherche et développement des deux industriels allemands ?
L’Allemagne souhaite-t-elle vraiment modifier le paysage urbain et les réseaux routiers principaux de son pays ? La pose de caténaires, pour un tel projet, est estimée à plus de 10 milliards d’euros...


Crédit Image : Siemens

Crédit Video : Siemens

Selon COURRIER INTERNATIONAL :

“(...) Ces hybrides ne seraient en outre pas plus écologiques. Un 40-tonnes consomme environ 30 litres de diesel et émet moins de 80 kilos de dioxyde de carbone pour parcourir 100 kilomètres. Un camion fonctionnant à l’électricité consommerait au moins 200 kilowatts/heure pour parcourir la même distance. Or, selon l’Office fédéral de l’environnement, la production de cette électricité générerait dans les 112 kilos de dioxyde de carbone.

En d’autres termes, les entreprises allemandes paieraient des dizaines de milliards d’euros pour consommer encore plus d’énergies fossiles et causer encore plus de dégâts à l’environnement.”

Source ICI

En tout cas, ces camions étonnants nous offrent une espèce de cocasserie visuelle un peu désuète des plus surprenantes digne d’un dessinateur de presse.

A quand les TGV munis de roues pneumatiques circulant sur les autoroutes allemandes ?

En France, nous sommes déjà à la pointe sur le sujet puisque des parois concaves et perméables sont en construction de part et d’autre des autoroutes afin de les remplir d’eau pour y faire naviguer les péniches, nous développons également un programme destiné à l’optimisation du trafic aérien : des avions à ailes repliables pourraient en effet, rouler sur nos autoroutes très prochainement :-) Trêve de plaisanterie, ce projet est très sérieux...

Catherine Godeloup 30.08.2012 pour Truckeditions

Lien source constructeur

Présentation du concept par Siemens :

Les derniers articles de VU SUR LE WEB

Très bonne année 2019 à tous les professionnels du TRM

Hâte de partager de nouveaux sujets avec vous ;)
Catherine et Vincent

Un camion hybride hydrogène et électricité pour l’Europe

Le Nikola Tre, une autre alternative zéro émission

"Ce camion est un véritable produit étonnant et attendu depuis longtemps par l’Europe", a déclaré Trevor Milton, fondateur et dirigeant de Nikola Motor Company.

"Ce sera le premier camion européen à zéro émission à être livré avec freinage en double ligne, batteries 800 Vcc et pile à combustible à hydrogène de 120 kW, dans le respect des normes nécessaires au niveau 5 d’autonomie.