Accueil > Sécurité et Environnement > La sécurité sur les autoroutes

La sécurité sur les autoroutes

Video sur une journée de sensibilisation à la sécurité sur nos autoroutes



Les 5 et 6 juin derniers, les sociétés d’autoroute organisaient, comme chaque année depuis 3 ans, des rencontres de sensibilisation et d’information Sécurité.

25 points d’animations répartis sur le réseau permettaient au public concerné VL et PL de rencontrer le personnel autoroutier.

Les autoroutes sont conçues pour offrir une sécurité optimale aux utilisateurs. Pourtant la vitesse des véhicules, le trafic important à certains endroits ou encore la fatigue des conducteurs sur les longs trajets sont régulièrement à l’origine de graves accidents.

Les routiers, comme les autres conducteurs de véhicules légers ne sont pas à l’abri de défaillance.

Partenaire de l’opération, Volvo Trucks présentait un véhicule doté des dernières innovations du constructeur en matière de sécurité.

Autres innovations :
- L’alerte aux franchissements de lignes : une caméra analyse en permanence la trajectoire du véhicule et alerte le conducteur en cas de sortie de la voie.
- Le radar anti-angle mort permet quant à lui de faciliter et de sécuriser les dépassements en augmentant la visibilité.
- Pour lutter contre la somnolence, Volvo Trucks propose un système de caméras et de capteurs qui analyse les réactions du chauffeur et l’alerte en cas de perte d’attention.

Intervenants dans ce reportage Truckeditions :
Serge Cognon, Direction de la Communication APRR Autoroute Paris-Rhin-Rhône
Laurence Guillerm, Direction de la Communication ASFA Association des Autoroutes
Stève Hédouin, Direction de la Communication Volvo Trucks France

Sujet mis en ligne le 17 juin 2009.

Les derniers articles de Sécurité et Environnement

Joint venture Volvo et Daimler pour une Europe neutre en carbone

Daimler et Volvo se rapprochent pour accélérer le développement des piles à combustible destinées aux poids lourds

Entre mondialisation et monopole des grandes puissances économiques concernant la fabrication des batteries, Volvo et la division camions de Daimler ont décidé de créer une joint venture pour développer et produire des piles à combustible (hydrogène) pour véhicules lourds.

Les deux entreprises ont déclaré qu’elles seront des partenaires à part égale dans la nouvelle coentreprise. Daimler Truck intégrera toutes ses activités actuelles déjà amorcées et à venir dans les piles à combustible (hydrogène) dans la coentreprise, et le groupe Volvo investira afin d’être partenaire pour moitié dans l’entreprise à hauteur de environ 600 millions d’euros (652 millions de dollars)

Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est le but ultime de DAIMLER

Les accords de Paris, un challenge seulement européen ?

Alors que les Etats-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris, le groupe Daimler réaffirme son intérêt positif pour cet engagement décisif et démontre par la même que l’innovation continue plus que jamais de faire partie de son histoire, en se fixant pour objectif d’ici 2039 la fabrication de véhicules totalement neutre en CO2, bus et camions confondus, avec dès 2022, une production neutre en CO2 dans les usines d’Europe, l’expression « du puits à la roue » pourra ainsi être enfin concrètement illustrée.