Accueil > Présentation et Essai > LE 4ème GRAND DEFI CONSOMMATION – Avril 2016

LE 4ème GRAND DEFI CONSOMMATION – Avril 2016

Le Grand Défi Consommation Truckeditions MAN TGX 480



MAN TGX sans doute la dernière évolution (réussie !) avant un changement complet en 2017 ?

MAN fait partie du groupe de constructeurs qui capitalise longtemps sur une cellule… On se prend à imaginer la présentation d’une nouvelle gamme en 2017. MAN mettrait ainsi fin à des évolutions modernes cachées sous une austérité considérée par d’aucun comme un gage de robustesse. Cependant, une simple prise en main permet de révéler qu’il ne faut pas forcément se fier aux apparences : les Top Torque, Tip Matic, Efficient Cruise, Efficient Roll et autres systèmes de pointe sont là pour confirmer le modernisme du MAN TGX 480.

On vous invite à bord !

JPEG - 83.4 ko

Présentation du véhicule testé

VéhiculeMAN
TypeTGX 18.480 4X2 BLS / L06XSG31– Moteur D2676LF45 Euro 6 SCR
Empattement3600 m/m
Puissance353 kW (480 ch.) (1600 tr/mn)
Couple2300 Nm (2500 avec Top Torque)
Boîte de vitessesZF 12 AS 2331 DD MAN TipMatic. Ralentisseur ZF intégré
Rapport de pont2.53
CabineMi-haute XLX
Pneumatiques70 Continental

Positionnement sur le marché :
Long courrier

Cible choisie par le constructeur :
Moyenne et longue distance

Mission en entreprise :
Adapté aux routes difficiles (Top Torque)

Le Parcours

Pour le Grand Défi Consommation, la Normandie a été choisie pour la diversité de son relief.

JPEG - 151.7 ko

Distances du parcours du Grand Défi Consommation Truckeditions :

Les distances d’étapes et la distance totale (344.12 kms) ont été relevées un fois pour toutes à l’aide d’un GPS. Ces distances référentes seront utilisées pour tous les essais. En complément d’information, les distances données par les différents véhicules seront relevées et comparées aux distances GPS.

> Première partie avec intervention du conducteur :
Sur la première partie du parcours, le conducteur laisse la boîte automatisée gérer le passage des rapports. Par contre, il intervient sur les systèmes d’aides à la conduite, pour tenter d’en améliorer les résultats. Ce mode de conduite place le conducteur dans une situation de circulation routière qui ne lui permettrait pas d’utiliser, simultanément, tous les systèmes d’aides à la conduite. Sur cette première moitié du parcours, entre Caen et Rennes, le conducteur d’essai gère l’accélérateur et le ralentisseur. Il gère également l’Efficient Roll (maintien d’embrayage ouvert). Le Cruise Control n’est évidemment pas utilisé. La vitesse de croisière est maintenue à 85 Km/h. La vitesse en descente est limitée à 89 Km/h et la reprise d’accélération, en remontée de côte, se fait à 89 km/h.

Utilisation des équipements d’aide à la conduite sur la première partie.
EquipéActivéDésactivéAutoManuel
Cruise Control◼︎◼︎
Ralentisseur◼︎◼︎◼︎
Changements de rapports◼︎◼︎◼︎
Efficient Roll◼︎◼︎
Efficient Cruise (avec GPS)◼︎◼︎

> Deuxième partie sans intervention du conducteur :
Sur la deuxième moitié du parcours, entre Caen et Rennes, le conducteur d’essai utilise la boîte de vitesses automatique sans aucune intervention de sa part. Le Cruise control est constamment activé. Le ralentisseur et l’Efficient Roll (maintien d’embrayage ouvert) sont gérés par l’assistant électronique à la conduite (avec ou sans GPS). L’aide à la conduite est déconnectée et reconnectée à des repères précis, après les départs et avant les fins d’étapes ainsi que sur le contournement d’Avranches, pour s’affranchir d’éventuelles différences de conditions de circulation. La vitesse de croisière est programmée à 85 Km/h avec une tolérance de moins
7 Km/h avant la reprise d’accélération et une tolérance de plus 4 Km/h avant la retenue du ralentisseur, soit une vitesse acceptée en descente jusqu’à 89 km/h.

Utilisation des équipements d’aide à la conduite sur la deuxième partie.
EquipéActivéDésactivéAutoManuel
Cruise Control◼︎◼︎◼︎
Ralentisseur◼︎◼︎◼︎
Changements de rapports◼︎◼︎◼︎
Efficient Roll◼︎◼︎◼︎
Efficient Cruise (avec GPS)◼︎◼︎◼︎
JPEG - 34.3 ko

Prise en mains

Confort extérieur

Evolutions constantes et rassurantes
Notre pilote d’essai, Jean-François connait bien le MAN TGX pour l’avoir déjà utilisé. La cellule de base de la cabine date de 2001. Elle ne comporte pas de changements fondamentaux par rapport à la version 2008, année où il a été élu Truck of the Year.
Depuis sa création, malgré une apparence globale immuable, le F90 qui, au fil du temps, deviendra le F2000, le TGA et maintenant le TGX, n’a cessé d’évoluer techniquement. Son style très personnalisé, s’est affiné pour affirmer son positionnement au sein des véhicules modernes. Mais, finalement dans le domaine du camion, les évolutions semblent perçues comme étant plus rassurantes que les révolutions… Généralement le nettoyage du pare-brise n’est pas chose facile et des marches d’accès, plus ou moins bien disposées selon les modèles et les marques, obligent forcément le conducteur à utiliser une main pour rester agrippé. MAN a eu l’excellente idée de fixer sous la calandre un balai lave-vitre télescopique pour opérer depuis le sol. Alors est-ce vraiment une bonne idée ou est-ce pour palier à l’absence d’une troisième marche ? Seul le résultat compte et c’est efficace !

Confort intérieur

Décoration un peu austère
À bord du MAN TGX , Jean-François déclare bénéficier d’un environnement agréable, avec une remarque très positive, à laquelle je souscris, concernant le bon maintien et le confort des sièges. La cabine, un peu trop épurée aspire à un rajeunissement. L’ordinateur de bord, bien que complet au niveau des infos transmises, est lui aussi un peu décalé par rapport à ceux de quelques marques concurrentes qui proposent des cadrans calqués sur les avions de chasse…

Malgré un tunnel moteur bien présent, la circulation transversale du conducteur se fait aisément (1m82 sous le pavillon). Les volumes de coffres et de rangements sont suffisants et assez bien répartis. Pour améliorer la vision et l’accès aux différents boutons et commandes, on aurait souhaité une planche de bord avec un retour central plus prononcé vers le conducteur. L’inclinaison insuffisante du volant vers le bas cache une partie du tableau de bord au conducteur de petite taille. Les grands gabarits sont donc privilégiés… Et les petits gabarits profiteront également de la grande couchette munie d’un sommier à lattes pour des sommeils profonds et réparateurs. Le MAN TGX est à l’opposé du « show off » et fait preuve d’une grande sobriété visuelle. On peut cependant regretter que les très grands rétroviseurs soient fixés trop près des montants de pare-brise, créant ainsi un angle-mort pénalisant dans certaines conditions de circulation.

Confort de conduite

Le moteur D2676LF45 Euro 6 SCR
Top Torque : l’économie par la puissance
Le D 26 est un moteur de 480 chevaux de 12,4 litres de cylindrée, avec un couple de 2 300 Nm (2500 avec Top Torque). Ce moteur entraîne une boîte de vitesses automatisée ZF TipMatic avec Ralentisseur ZF intégré. Elle est reliée à un pont de 2.53 supporté par des pneumatiques Continental 70. Avec la charge imposée sur notre parcours, censé être représentatif, la composition de la chaîne cinématique s’est révélée comme étant équilibrée et, à aucun moment, un excès ou une faiblesse n’a été ressenti. Un agrément de conduite dû notamment à la fonction Top Torque*. Une fonction qui, en augmentant momentanément le couple sur les deux rapports les plus hauts, permet de franchir une difficulté (sommet de côte…) sans "tomber" un rapport de vitesse, lequel serait forcément plus gourmand en carburant, que cette courte montée en puissance.

La boîte de vitesses ZF 12 AS 2331 DD MAN TipMatic avec Ralentisseur ZF intégré
Tip Matic excellente… Mais 
La boîte de vitesse TIP MATIC a eu un excellent comportement sur l’ensemble du parcours avec cependant une petite réserve à l’approche des ronds-points. Dans ce cas, l’analyse de la situation a démontré quelques hésitations nécessitant l’intervention du conducteur pour forcer le choix du rapport. Par contre cette nouvelle génération de boîtes automatisées Tip Matic bénéficie d’un programme qui facilite les mises à quai et les manœuvres d’attelage. La vitesse de déplacement lors de ces opérations, quelques fois délicates, est plus modulable. Les manœuvres sont dorénavant possibles en douceur !

Les aides à la conduite sur le MAN TGX 480
Efficient Cruise : maîtrise intégrale et concession positive…
Le MAN TGX 480 que nous avons essayé sur le circuit Truckeditions est équipé de l’Efficient Cruise*. Ce système est en capacité de remplacer le conducteur, quand celui-ci l’a décidé, dans la gestion des changements de rapports, des accélérations et des ralentissements en fonction des indications fournies par un GPS intégré. La fonction Efficient Roll* est également gérée par l’Efficient Cruise. L’Efficient Roll a la particularité très intéressante de laisser au conducteur la possibilité de l’activer hors utilisation Efficient Cruise. Ainsi le conducteur peut, avec l’inertie, rallonger les distances parcourues gratuitement et générer de cette façon des économies de carburant supplémentaires, alors qu’il a conservé la maîtrise intégrale de la conduite
de son véhicule. Nous avons pu constater que, sur l’ensemble du parcours autoroutier et notamment dans les grandes côtes de Pont Farcy, l’Efficient Cruise et l’Efficient Roll, ont parfaitement réagi. Remarque de Jean-François : "Impossible de faire mieux ?

Les ralentisseurs (EVB associé au ZF hydraulique)
Modérer son utilisation dans certains cas…
Le ralentisseur EVB (frein moteur) associé au ralentisseur hydraulique ZF est modulable sur 6 plots progressifs. Sur la totalité du parcours, qu’il s’agisse de ralentissement en approche d’obstacle ou de préparation aux arrêts, autant que pour le maintien de la vitesse de croisière en forte pente, les ralentisseurs ont donné entière satisfaction. La fonction qui permet également par une simple pression sur un bouton situé en bout de manette du ralentisseur d’obtenir instantanément la puissance de retenue maximale, doit être utilisée avec précaution sur des portions de routes instables (routes mouillées et à plus forte raison, enneigées ou verglacées).

La consommation
Bon résultat pour un "tout jeune tracteur"…
Réaliser des essais avec relevé de consommation est une lourde responsabilité que nous avons mesurée et assumée. Le circuit doit être représentatif et nous devons tout faire pour que les conditions imposées à chaque véhicule soient identiques. C’est notre défi. La plupart des constructeurs nous ont accordé leur confiance, à tel point que certains n’ont pas hésité à prélever un véhicule sur un parc de démonstration, sans attendre la mise à disposition par l’usine d’un véhicule spécialement réglé et particulièrement performant. MAN est allé plus loin en mettant à notre disposition un véhicule "tout jeune", sans rodage et pourtant la consommation obtenue est de seulement 32,5 L au cent kilomètres. On sait que lorsque toutes les pièces en mouvement "auront pris leur place" après 50 000 kms, il se pourrait bien, que la consommation passe à 30 litres. Voilà, de la part de MAN, une belle manière de relever… Le Grand Défi !

* Top Torque : modification momentanée de la cartographie d’injection.

* Efficient Cruise : système prédictif piloté par GPS pour la gestion automatique de toutes les actions de conduite… hormis la direction.

* Efficient Roll : ouverture de l’embrayage, commandée par le conducteur ou par l’Efficient Cruise, pour désaccoupler le moteur et la boite de vitesses du reste de la chaîne cinématique, afin de supprimer momentanément l’inertie des éléments mécaniques en mouvements.

André GODELOUP pour TRUCKEDITIONS – avril 2016


Le conseil du pilote d’essai

Pour accéder facilement à la plate-forme arrière du tracteur, la manipulation du déflecteur latéral gauche, doit se faire en prenant certaines précautions. Pour éviter un effet de cisaillement qui pourrait être très désagréable, il est indispensable de positionner ses mains en des endroits précis. Une signalétique apposée par le constructeur est souhaitable. Cette initiative a été prise par certains transporteurs pour éviter d’éventuels incidents dus au manque de discernement de la part des concepteurs.

Jean-François MARIE : expression directe.

L’accès à la cabine est simple et l’emmarchement est bien adapté. Le poste de conduite est agréable grâce, notamment, aux sièges très confortables et à la souplesse des suspensions de la cabine. L’inclinaison du volant devrait être plus importante ; selon la position de conduite, il est parfois difficile d’apercevoir les cadrans placés à la base du tableau de bord. L’ensemble des commandes restent, cependant, bien à portée de main.

Dans la vaste et confortable cabine XLX, les coffres offrent des volumes de rangement généreux. Le sommier à lattes de la couchette est un élément déterminant pour mieux dormir.
Sur le circuit Truckeditions, considéré comme représentatif, la composition de la chaîne cinématique s’est révélée équilibrée. Les 12.4 litres de cylindrée et les 2300 Nm ont emmené sans soucis les 29 T 780 de poids réel de notre remorque. Dans les situations difficiles du parcours, l’option Top Torque a maintenu les performances, en augmentant le couple moteur de 200 Nm, sur les 11ème et 12ème rapport (soit 2500 Nm).
À noter que l’option Efficient Roll et le ralentisseur hydraulique peuvent être exploités sans l’utilisation du Cruise Control. Cette particularité, unique pour les véhicules équipés de la boîte robotisée ZF, permet au conducteur d’activer l’Efficient Roll et le ralentisseur quand il le souhaite. Par contre, une simple pression sur le bouton situé au bout de la manette du ralentisseur active directement la retenue maximale. Compte tenu de la grande efficacité du ralentisseur, il est prudent d’utiliser cette fonction lorsque le véhicule est aligné et, surtout, sur route sèche pour éviter une éventuelle mise en portefeuille. J’ai apprécié les performances, le comportement et le confort global de ce MAN TGX 480.
 

Jean-François MARIE pour TRUCKEDITIONS – avril 2016


MAN TGX 480, atouts et redéfinitions
Bien vuÀ revoir
Top TorqueDesign austère
Activation libre de l’Efficient RollPas de plancher plat
Tip Matic et GPSInclinaison insuffisante
Confort de couchetteManipulation du déflecteur
Ergonomie ordinateur de bord
JPEG - 33.6 ko

Résultats consommation sur la totalité du parcours :

Distances
Distance donnée par compteur véhicule
Kilométrage départ862.00 km
Kilométrage arrivée1209.20 kms
Distance totale

347.20 kms

Distance totale de référence344.12 kms
Écart compteur véhicule et distance référente+3.08 kms
Écart %, entre distance référente et compteur véhicule+0.89 km/%

Performances sur la totalité du parcours
Durée totale du parcours (chrono)267 minutes
Vitesse moyenne (temps chrono et distance référente)77.33 km/h

Consommation AdBlue
Conso totale AdBlue4.5 litres
Conso AdBlue % (calcul avec distance référente)

1.30 litres/100km

Consommation carburant sur la totalité du parcours

Nombre total de litres consommés (distributeur station-service)112.00 litres
Consommation (plein à plein)32.54 litres/100km
Consommation moyenne du parcours donnée par le véhiculeNC

Résultat donné par le "plein à plein".
Le premier résultat est obtenu par la méthode basique du plein à plein qui permet d’obtenir des mesures comparatives relativement précises, à condition d’appliquer scrupuleusement les mêmes conditions pour chaque véhicule essayé. Même conducteur, même parcours, même remorque, charge identique, même station de carburant, même positionnement à la pompe (emplacement, niveau et alignement du véhicule) et surtout, les remplissages du réservoir avec élimination d’une éventuelle poche d’air compressible et enfin, si possible, les mêmes conditions météorologiques. C’est une méthode un peu contraignante certes, mais applicable par tout un chacun pour des tests précis en entreprise.
 
Résultat donné par l’ordinateur de bord.
Le deuxième résultat est directement donné par le calculateur du véhicule. C’est la méthode la plus rapide et la plus simple. Cependant, le résultat est directement tributaire de la distance calculée par le véhicule et, ce n’est pas un secret, nous avons constaté des différences entre les véhicules eux-mêmes et la distance de référence GPS.

Performances et consommations par étapes :

Étape 1
Relief  : plat – faux plats - fortes côtes - vallon
Distance de référence113.29 kms
Temps chrono90 minutes
Conso débitmètre véhicule37 litres/100km
Vitesse moyenne

75.52 km/h


Étape 2
Relief  : plat – faux plats - vallon
Distance de référence57.94 kms
Temps chrono43 minutes
Conso débitmètre véhicule30.10 litres/100km
Vitesse moyenne80.84 km/h

Étape 3

Relief : plat – faux plats - vallon - fortes côtes
Distance de référence119.04 kms
Temps chrono88 minutes
Conso débitmètre véhicule32.30 litres/100km
Vitesse moyenne81.16 km/h


Étape 4

Relief  : plat – faux plats
Distance de référence53.85 kms
Temps chrono46 minutes
Conso débitmètre véhicule30.80 litres/100km
Vitesse moyenne70.23 km/h

Conditions particulières de l’essai :
> Belles éclaircies matin. Absence de vent
> Ensoleillé après-midi. Absence de vent

N.B.
En cas de bouchon
à l’approche des ralentissements, le chronomètre est stoppé lorsque la vitesse chute jusqu’à 40 km/h. Il est réactivé à 40 km/h

Infos complémentaires sur le Grand Grand Défi :

Description des 4 étapes

ÉtapesReliefsDistancesDébut > Fin
1Plat - faux plats - fortes côtes - vallon113.29 kmsCaen > "Aire du Mt Saint Michel"
Départ station-service à Caen
Arrêt situé à 113.29 kms de Caen vers Rennes sur A 84.
2Plat - vallon57.94 kms"Aire du Mt Saint Michel" > Thorigné-Fouillard
Arrêt situé à la périphérie de Rennes sur A 84.
3Plat - vallon - fortes côtes119.04 kmsThorigné-Fouillard > parking restaurant "Le Guilberville"
Arrêt situé à 53 kms de Caen sur A84
4Plat - faux plats53.85 kmsParking restaurant "Le Guilberville" > Caen
Arrivée station-service à Caen

NB : le parcours a été divisé en quatre étapes pour affiner les comparatifs en utilisant des situations aux reliefs différents. Divisé également en plusieurs étapes, pour permettre d’en neutraliser une, sans annuler complètement l’essai (Accident, déviation…).

Le semi-remorque du Grand Défi Consommation Truckeditions :
Tous les essais TRUCKEDITIONS sont effectués avec la même semi-remorque dont l’utilisation est exclusive au Grand Défi CONSOMMATION.

Le semi-remorque du Grand Défi Consommation Truckeditions
ConstructeurSchmitz Cargobull
FourgonType S 3
Poids à vide7 tonnes 851
Longueur13,9 m
Largeur2,55 m
Poids total chargé29 tonnes 780
Pneumatiques385/55 R 22.5

Réglage des pressions des pneumatiques selon directives constructeurs
NB : les pressions des pneumatiques du tracteur et de la semi-remorque sont vérifiées avant chaque départ d’essai du Grand Défi.

Les équipes du Grand Défi Consommation

Les experts techniques du Grand Défi Consommation Truckeditions :
Jean-François MARIE, formateur d’entreprise de transports, a été sélectionné par TRUCKEDITIONS pour conduire chaque véhicule lors des essais.
André GODELOUP, journaliste et pilote d’essai pour la presse écrite pendant une dizaine d’années, a en charge de relever et d’analyser les résultats.
Jean-François MARIE et André GODELOUP donnent leurs avis sous forme de discussions sur les innovations techniques, sur les points positifs et les éventuelles optimisations souhaitables concernant la conduite et le confort du véhicule.

Monsieur Patrick FIANCET, MAN Truck & Bus France est décédé le 07 janvier 2016. Monsieur FIANCET avait activement participé à la préparation du Grand Défi MAN TGX 480. Ses compétences, son empathie et son engagement pour le constructeur MAN nous font regretter qu’il n’ait pu participer à la réalisation du Grand Défi sur les routes normandes.

Le Partenaire de ce Grand Défi Consommation TRUCKEDITIONS

JPEG - 14.7 ko

Plus d’infos sur SCHMITZ CARGOBULL ici

JPEG - 347.5 ko

Réalisation Vincent MAHÉ - Conception globale du format, création visuelle et ligne éditoriale du GRAND DEFI CONSOMMATION pour Truckeditions Catherine Mahe Godeloup - Production exécutive GODELOUPROD 2016 © - Musique Musique FMA : Mockingbird instrumental by David Mumford - Last name by Jordan Sin – Sketch breakbones/Break me higher by Jazzhar Maple leaf rag by Heftone Banjo Orchestra.

Les derniers articles de Présentation et Essai

Volvo FH 16 750 XXL – Féroce dehors, spacieux dedans ! V⏡V

Volvo Trucks envoie du lourd avec le nouveau FH 16 750 XXL Globetrotter

Ce n’est pas pour une promenade d’agrément que vous vous retrouverez au volant du Volvo FH 16 750 XXL, mais bel et bien parce que vous exercez un métier où il faut envoyer du lourd, voire même du très lourd, pour assurer vos missions au quotidien V⏡V Conçu pour des métiers de niche, ce véhicule reste cependant accessible avec un fort esprit de famille reconnaissable sur toute la nouvelle gamme VOLVO TRUCKS, faisons le tour de ce véhicule ensemble !

DB Schenker électrise le centre-ville de Leipzig avec son eActros

Innovation fleet Program – Phase 2 : Daimler déploie sa stratégie électrique sur le terrain

Concernant le transport de marchandises par route, la transition énergétique continue son chemin activement avec des protagonistes engagés : les constructeurs, les équipementiers et les transporteurs collaborent pour atteindre, dans un premier temps, les objectifs fixés par l’UE à l’horizon 2030.

Un mix énergétique est désormais en voie de développement en fonction des usages et des milieux dans lesquels les camions évoluent pour leurs missions de transport ; en plus des émissions de gaz à effet de serre, il faut également prendre en compte l’analyse du cycle de vie (ACV*) des véhicules, pour qu’au final, le transport, dans sa globalité, obtienne un bilan écologique plus positif. Tous les protagonistes y contribuent activement avec les grands groupes Automobile en première ligne.

Énergie positive dans le transport de marchandises avec eActros : DB Schenker, un des leaders au niveau des services logistiques globaux, va tester un eActros (25 tonnes) pour livrer de la marchandise à Leipzig (produits palettisés trop imposants en taille et en poids pour être livrés en colis en centre-ville). La tournée journalière de l’eActros ne dépassera pas les 100 km, rappelons que son autonomie spécifique est de 200 km (les batteries de ce camion électrique seront chargées la nuit dans les locaux de DB Schenker au nord de la ville).