Accueil > SALON PROFESSIONNEL > Intermat 2018 : de nouveaux acteurs dans le domaine des véhicules (...)

Intermat 2018 : de nouveaux acteurs dans le domaine des véhicules industriels

Village Start-up by EUROVIA : ShareMat, économie du partage pour le BTP



Au delà d’une présentation exhaustive du marché de la construction, de ses grands enjeux et de ses grandes mutations, Intermat 2018 a fait la part belle aux échanges entre professionnels avec des espaces complémentaires aux espaces classiques d’exposition dédiés aux rencontres business.

Malgré un contexte social en France peu engageant, tous les acteurs de la filière étaient présents, avec sur le site 1400 exposants, près de 160 pays représentés par les professionnels et 173 300 visiteurs.

Isabelle ALFANO, Directrice du Pôle Construction Comexposium et Directrice du salon INTERMAT nous a présenté ce rendez-vous professionnel dans le reportage video Truckeditions, tout en ajoutant une description contextuelle des activités connexes, notamment en évoquant les chantiers porteurs comme le Grand-Paris ou encore les jeux olympiques de 2024 comme facilitateurs de développement pour la filière et l’importance des marchés internationaux (Moyen-Orient et Afrique).
À cet effet, le Salon était divisé en quatre grands pôles d’expertises afin de répondre à toutes les problématiques construction : Terrassement & Démolition ; Route, Industries des matériaux & Fondations ; Bâtiment & Filière du béton et pour terminer Levage, Manutention & Transport.

Une des grandes tendances détectées au global sur le salon concernant le secteur du transport demeure la mise en avant des motorisations alternatives, beaucoup de motoristes étaient présents avec des moteurs hybrides ou 100 % électrique, de la machine compacte aux véhicules de transport, cela était particulièrement marqué par rapport à l’édition 2015 d’Intermat.

Comme à notre habitude, nous avons privilégié ces matériels de transport, en faisant cette fois-ci, un focus également sur les matériels BTP et la gestion de ces flottes si particulières, pour exemple, nous vous présentons la start-up nantaise ShareMat, qui est la parfaite illustration de cette autre tendance de la digitalisation non seulement chez les constructeurs mais aussi chez toute une série de petites entreprises et de start-up.

JPEG - 140.8 ko

La connectivité pour optimiser la rentabilité de tous les matériels de l’activité BTP

C’est Maxence Naori, Directeur de la Communication EUROVIA, pour l’occasion « maire » du Village Start-up by EUROVIA, et parrain de 14 start-up aux solutions et aux produits innovants, qui nous a présenté le Village et sa vocation pendant Intermat 2018.

Pour mémo, EUROVIA est un Groupe qui ne cesse de se réinventer au fil des évolutions de nos modes de vies et de nos infrastructures.
C’est ici en tant qu’expert des travaux d’infrastructures de transport et de l’aménagement urbain, de l’exploitation de carrières, de la production industrielle, de la maintenance et des services, que l’entité a souhaité être initiatrice et organisatrice de ce Village.

Maxence Naori, Directeur de la Communication EUROVIA :
« Nous voulions mettre en lumière des start-up travaillant sur les différentes thématiques innovantes qui sont notre quotidien : la digitalisation, l’économie du partage et la robotique afin qu’elles aient un retour en direct de leur travail durant le salon grâce à des conférences et à leur présence sur le village où des sessions de pitchs étaient organisées durant tout le salon. »

Truckeditions a choisi de vous parler de ShareMat, une application qui se base sur le principe de la mutualisation des matériels grâce à une plateforme connectée.

Jean-Luc Firmin, cofondateur et CEO de ShareMat, propose une innovation au monde de la construction en lui donnant la possibilité de travailler avec le « Airbnb » de la machine de travaux publics.
L’expérience ShareMat se vit tout d’abord en connectant son matériel. Un petit boîtier est envoyé au propriétaire des machines et des véhicules, il suffit ensuite de le fixer par aimant sur la machine et voilà tout !

Ensuite, il suffit de se connecter sur la plateforme collaborative pour gérer en direct la vie de sa machine, tout est mis à jour via cette plateforme consultable par les personnes définies par le propriétaire, par exemple le prestataire qui s’occupe de l’entretien de la machine : toutes les données nécessaires y sont présentes pour mesurer l’état de fonctionnement (carnet d’entretien à jour en ligne)de la machine mais aussi l’endroit où elle se trouve et ses moments de disponibilités dans le planning de l’entreprise, toutes ces informations sont disponibles via un smartphone ou via un ordinateur.

C’est ainsi que des zones de disponibilité du matériel peuvent être très facilement visibles, il est alors très simple de dégager du temps pour mettre à disposition la machine à d’autres professionnels et ainsi gagner des revenus complémentaires comme Airbnb, via la location de sa machine à d’autres professionnels. Toute cette accessibilité est permise également par le travail de l’équipe de Jean-Luc Firmin, qui aide à la mise en main de l’interface web, les clients conquis ont même tendance à ajouter les véhicules roulants hors activité BTP pour des raisons de grande praticité.

ShareMat reste une plateforme dédiée au BTP, qui ne concurrence en rien les plateformes des constructeurs européens ; tout est une question d’attente concernant la complexité des données partagées notamment sur la partie entretien des véhicules et consommation de carburant et il en est de même concernant la définition de la cible client (TPE, PME et ETAI). Nous sommes bien là sur un projet orienté économie de partage (entre prestataires, équipes et loueurs en réseau privé) avec comme medium le digital.

Catherine Mahe Godeloup pour Truckeditions - mai 2018

Toutes les infos concernant ShareMat, ici

La prochaine édition d’INTERMAT Paris aura lieu en 2021

Intervenants dans ce reportage video Truckeditions : Isabelle ALFANO - Directrice du Pôle Construction INTERMAT / WOC Europe – Comexposium, Maxence NAORI - Directeur de la Communication EUROVIA, Jean-Luc FIRMIN – CEO ShareMat.

Catherine MAHE GODELOUP Journaliste - Vincent MAHE Réalisation - Musique FMA Faster than eyes can perceive by Dj Rkod - No control by Jahzzar, Production Exécutive Smart.fr, Truckeditions 2018 copyright.

Les derniers articles de SALON PROFESSIONNEL

Lamberet expert écolomique - Solutrans

Lamberet, 2 fois primé aux INNOVATION AWARDS, nous présente ses Lauréats

Avec ses innovations primées par les INNOVATION AWARDS, remis à la CCI de Lyon par Patrick CHOLTON, président de la FFC et de Solutrans, le Groupe Lamberet ne déroge pas à la règle d’éco-responsabilité ambiante.

En effet, le groupe est plus que jamais investi dans une approche pragmatique avec pour priorité les besoins techniques durables et la productivité de ses clients, comme nous l’a rappelé Erick MEJEAN, Directeur Général de Lamberet, à travers l’haplologie verte « écolomie » : « Nous apportons des solutions concrètes relatives à l’exploitation ayant des répercussions économiques positives, pour permettre à nos clients d’atteindre leurs objectifs en termes d’environnement et de compétitivité. »

Atmosphère électrique à Solutrans : les acteurs de la filière témoignent

SOLUTRANS 2019 : Taxis drones, véhicules électriques, modules autonomes, hydrogène

Une édition jamais égalée pour ce Solutrans 2019, une atmosphère électrique et le sentiment d’une filière en pleine ébullition, portée par la transition nécessaire que le réchauffement de la planète lié aux émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), et une volonté d’améliorer la qualité de l’air lui imposent depuis quelques années.
Oui, le mouvement s’accélère pour finalement porter tous les acteurs de ce changement vers un dynamisme et une grande inventivité, c’est la course !