Accueil > SALON PROFESSIONNEL > IAA 2018, ce que nous propose la VDA *

IAA 2018, ce que nous propose la VDA *

Driving Tomorrow* - 67ème salon du véhicule industriel – Hanovre

Connecté ou durable ? En tout cas, nous l’espérons en phase avec les contraintes économiques que nous devons relever en Europe et plus globalement dans le monde. L’anticipation sera, semble-t-il, de mise pour une mobilité toujours plus connectée et tournée vers les défis de demain. IAA ouvre ses portes au grand public le 20 septembre, nous y serons un peu plus tôt pour vous en présenter les grandes tendances et les innovations 2018.

2018 est une année paire pour IAA qui consacre tous les deux ans toute son attention et son activité au domaine des véhicules industriels, les années impaires étant entièrement dédiées aux voitures à Francfort, cette organisation en décalé est nécessaire tant les deux domaines complémentaires sont devenus importants et riches en innovations.

Une approche pragmatique est privilégiée, les sujets majeurs de ce grand salon international sont cette année le domaine des véhicules connectés, de la conduite automatisée, des motorisations alternatives et de la logistique urbaine et des services de transport.

Ces sujets sont devenus les nouveaux terrains de jeux des constructeurs depuis déjà pas mal d’années, nous assistons maintenant à un déploiement général des technologies et des innovations à plus grande échelle, d’où un sentiment à la lecture de ces thématiques de redite, par rapport notamment aux thématiques évoquées sur les salons et événements français de cette année, mais il y aura encore bien des nouveautés tant la technologie avance rapidement.

JPEG - 140.1 ko

Le sujet « véhicule connecté » se concentrera sur la digitalisation, c’est la tendance incontournable. À l’avenir, rien ne fonctionnera sans numérisation de toutes les données. Les conducteurs, les véhicules, les charges et l’infrastructure routière font tous partie d’un vaste réseau d’informations numériques échangées en temps réel. La communication directe - possible via des systèmes d’applications et de réseaux communautaires - permet par exemple de réagir plus rapidement aux obstacles du trafic. La gestion de flotte est également intégrée au réseau d’information, si bien que les parcours peuvent être modifiés d’une manière anticipée si besoin.

La digitalisation fait partie intégrante de la thématique « conduite assistée et automatisée ». Elle donne une impulsion à de nouvelles formes de planification. Par exemple, le platooning, vous le savez, conduite en convois de camions connectés, sera appréhendée comme un mode d’acheminement habituel. Les temps d’immobilisation et de livraison des véhicules sont en train également d’être totalement repensés , le stationnement, le chargement et le déchargement seront automatisés dans le futur pour une meilleure rentabilisation des process. 

Les motorisations alternatives seront en outre largement évoquées, prospectives et anticipations ou problématiques de déploiement actuelles et choix stratégiques de certains constructeurs.
Comment envisage-t-on le fonctionnement futur des camions et des bus ? Quid des véhicules utilitaires ? L’énergie électrique, le gaz naturel ou encore les piles à hydrogène / à combustible sont-ils réellement prêts à être intégrés à la circulation de nos réseaux routiers ?

Les grands défis et les solutions concernant les domaines de la logistique urbaine et des services de transport. Par exemple, comment optimiser le volume de trafic et comment garantir la mobilité fonctionnelle dans les zones métropolitaines en forte croissance du monde entier ? Quelle est notre vision de la ville intelligente ? Des idées de solutions pour le transport de marchandises et de passagers, le transport intermodal et le transport combiné, le dernier kilomètre, les bus longue distance / autobus urbains et le transport sans rupture seront présentés.

Côté logistique, Les plateformes permettent une coopération optimisée et une meilleure utilisation de l’espace de stockage. Tous les participants d’une chaîne d’approvisionnement peuvent être connectés via des services cloud. Même les fabricants de véhicules utilitaires ne se concentrent plus uniquement sur les véhicules, mais offrent également un grand nombre de services liés au transport et à la logistique.

Pour les plus pressés germanophones ou anglophones, IAA suggère quelques visites pour un aperçu concentré de tous les sujets évoqués plus haut (BPW Bergische Achsen, Bridgestone Europe NV/SA, CAR FIBREGLASS SRL, Daimler AG, ElringKlinger AG, fleet.tech® by LOSTnFOUND AG, JOST, MAN Truck & Bus AG, Mobileye Germany GmbH, An Intel Company, Robert Bosch GmbH, Tassima AG, TEAMOBILITY GmbH, Volkswagen AG Nutzfahrzeuge, ZF Friedrichshafen AG, Ziehl-Abegg Automotive GmbH & Co KG), Truckeditions a pour sa part fait sa sélection pour cette session 2018, à très vite, sur le salon et en video ;)

See You on site or on line :)))
Truckeditions

* VDA (Verband der Automobilindustrie ) : Fédération Allemande de l’Industrie Automobile)

** Conduire demain

Lien vers le site IAA 2018

Les derniers articles de SALON PROFESSIONNEL

Les Rencontres de l’OTRE Bretagne 2019

Le Transport au Futur : contraintes mais grandes opportunités pour l’avenir

C’est à Lorient que l’OTRE Bretagne a choisi cette année d’organiser une journée d’échange avec ses partenaires et la communauté des transporteurs bretons. La fédération a voulu à cette occasion rappeler et présenter ses vocations d’accompagnement professionnel et de porteur de messages de la profession auprès des autorités nationales.

La Chaîne logistique du Froid et ses perspectives

Point au SELFI 2019 avec les professionnels de la Chaîne du Froid

Le SELFI 2019, salon logistique et innovations de la Chaîne du Froid Food & Pharma, a été organisé, cette année, à Marseille par les équipes du Journal Froid News.

Truckeditions y a rencontré des professionnels de ce secteur et vous livre quelques clés pour mieux appréhender le dynamisme et les grandes transitions de cette filière en pleine croissance (en moyenne 4% par an depuis 2014, un marché de 10 milliards d’euros à l’horizon 2025 selon Les Echos Etudes), vitale pour notre vie quotidienne.

Ces spécialistes nous expliquent comment ils gèrent la transition énergétique avec de plus en plus de solutions éco-responsables tant au niveau des technologies que des moyens mis en place pour former les femmes et les hommes de la filière.