Accueil > Truckeditions à la une > G-Truck est capable de tout !

G-Truck est capable de tout !



Truckeditions a souhaité rencontrer le dirigeant de G-Truck afin que soit précisé le positionnement de cette organisation au niveau de l’entretien des véhicules de toutes marques.

"La vocation de G-Truck, nous dit M. Jean François BERNARD, Directeur Réseau G-Truck, c’est d’être capable d’accompagner les transporteurs quelques soient les fabricants de leurs véhicules.

Notre but est, entre autres, de réduire le plus possible le temps d’immobilité de leurs engins de travail. Je pense, ajoute M. BERNARD, que G-Truck est la bonne solution de service pour les collectivités territoriales qui souhaitent se rendre en un seul et même endroit pour toutes interventions, autant sur les véhicules que sur les équipements tels que des nacelles ou des grues.

Notre client Cofiroute nous permet de démontrer notre capacité d’entretenir globalement des véhicules, d’installer des équipements spéciaux (métiers de niche, environnement...) et d’en assurer l’entretien".

JPEG - 152 ko

G-Truck en chiffre pour un bon maillage et une bonne réponse service réactive :
- G-Truck : 100 000 références en France
- 113 Sites G-Truck
- 64 centres Top-Truck

JPEG - 200.9 ko

Intervenant G-Truck dans ce reportage Truckeditions :
Jean François BERNARD, Directeur Réseau G-Truck

Lien vers le site G-Truck ici

Images Reportage Truckeditions Vincent Mahé
Journaliste André Godeloup
Production exécutive GODELOUPROD

Les derniers articles de Truckeditions à la une

Mercedes et ses étoiles

30 mars 2017 - De nouveaux lauréats

Le palmarès 2016 des lauréats « Service 5 Etoiles de Mercedes-Benz a été récemment dévoilé. Parmi les lauréats, SPVI Pau, lauréat du Super Trophée « Service 5 Etoiles » 2016, SPVI Pau et Etoile d’Armor, » 5 Etoiles » de l’année.

Renault Trucks : 1916-2016

23 novembre 2016 - Cent ans sur le site de Lyon

Renault Trucks fête cette année le centième anniversaire de son site lyonnais à Saint Priest et Venissieux. C’est en effet en 1916 que Marius Berliet, à l’étroit dans ses ateliers au centre de Lyon, décide de s’installer à l’époque en grande périphérie, à Venissieux, siège aujourd’hui de l’usine moteur. Mais en 1916, ce sont des camions et des munitions qui sont assemblés à l’est de Lyon, et ce pour contribuer à l’effort de guerre de la Première Guerre Mondiale.