Accueil > SERVICE & EQUIPEMENTIERS > Durisotti transforme un pick-up Renault

Durisotti transforme un pick-up Renault

14 décembre 2016 - Un Alaskan atypique

Destiné aux services autoroutiers d’intervention, l’Alaskan a été présenté en avant première au salon IAA de Hanovre ainsi qu’au Mondial de l’Automobile.

JPEG - 129.8 ko

Parmi les transformations les plus importantes, la modification de la tôlerie structurelle de la partie cabine pour intégrer la transformation des rideaux roulants qui prennent la place des portes arrière et la conception et la réalisation du déflecteur intégrant l’accastillage lumineux et la signalétique ainsi que les panneaux à messages variables. Le Renault Alaskan est équipé d’un moteur Renault de 2,3 litres twin turbo qui équipe déjà le Master et offre une charge utile d’une tonne.

Patrick ESTIER pour Truckeditions - 14 décembre 2016

Source : Durisotti

Les derniers articles de SERVICE & EQUIPEMENTIERS

Allison Transmission : technologie au service du terrain

Des tombereaux articulés Volvo équipés de transmissions automatiques Allison

Les transmissions Allison automatiques sont fabriquées par le constructeur leader mondial éponyme. La collecte des déchets, la construction, les véhicules incendie, la distribution, les autobus, les camping-cars, la défense ou encore l’énergie sont autant de domaines et d’activités, où Allison Transmissions équipe les divers véhicules selon leur spécificités et leurs besoins.

Notamment sur terrains extrêmes, comme dans les activités de terrassement sur de grands-chantiers, une manœuvrabilité facilité est nécessaire pour ainsi accéder aux zones les plus difficiles. Par exemple, le groupe Eiffage a fait l’acquisition des plus gros tombereaux articulés du monde, les Volvo A60H, dûment équipés de transmissions entièrement automatiques Allison.

Les transmissions Allison gage de victoire des Rallyes-Raids

La robustesse paye toujours : les quatre premiers vainqueurs du Dakar 2019 équipés Allison Transmission.

Les “mangeurs de sable” le savent, il ne suffit pas d’être rapide pour gagner un Rallye-Raid, connaître le terrain et piloter son véhicule de course plus stratégiquement est nécessaire.

Les pilotes ont dû savoir anticiper donc, et avoir une conduite adaptée sur ce parcours de 5 537 km entre dunes et rochers à perte de vue, les 200 véhicules de course se sont affrontés pendant 10 jours avec endurance sur des parcours difficiles.