Accueil > Présentation et Essai > DAF présente le XF105 "Exclusive Edition"

DAF présente le XF105 "Exclusive Edition"

Avec le XF105 Exclusive Edition, DAF propose une série spéciale de son modèle phare, le XF105. Le modèle Exclusive Edition, équipé en exclusivité de la Super Space Cab pour offrir un confort optimal au conducteur, se démarque par sa superbe finition bleue et ses équipements supplémentaires.

Le XF105 Exclusive Edition présente un aspect visuel extérieur unique grâce à ses bandes décoratives et sa superbe finition bleue, visible jusque sur les déflecteurs, bas de caisse, ailes et coquilles de rétroviseurs. Deux avertisseurs pneumatiques chromés et de magnifiques jantes en aluminium Alcoa 32 mm viennent parfaire l’aspect extérieur élégant du camion.

Confort optimal
Conçue pour les longues distances, la Super Space Cab offre au conducteur un espace de vie, de travail et de rangement optimal. De plus, le XF105 Exclusive Edition est livré avec un ensemble d’équipements supplémentaires.
Un volant en cuir, des sièges tout confort nouvelle génération et un tableau de bord avec finition aluminium sont installés de série.

Les équipements de série de ce modèle Exclusive Edition comprennent également un réfrigérateur pratique de 42 litres qui se range sous la couchette et un système de climatisation automatique, ainsi que des systèmes de sécurité tels que l’alerte de franchissement de ligne, le système de contrôle de stabilité du véhicule (VSC), un système de caméra et le fameux DAF Night Lock qui protège le chauffeur contre les infractions et les vols.
Ces équipements sont complétés par un éclairage au xénon, un système audio à six haut-parleurs et un kit de téléphonie mains libres.

Le XF105 Exclusive Edition est équipé de la version Euro 5 EEV 460 ch du moteur PACCAR MX 12,9 litres associé à une boîte automatique douze vitesses AS Tronic. Cette version est dotée de deux réservoirs de 850 et 430 litres ainsi que d’un réservoir d’AdBlue de 75 litres.

Les dernières news DAF sur TRUCKEDITIONS :
http://www.truckeditions.com/DAF-la...
DAF lance son nouveau programme ATe
http://www.truckeditions.com/DISTRI...
L’offre DISTRI FORCE DAF :reportage video ICI

DAF lance un site Web gratuit entièrement dédié aux carrossiers

Les derniers articles de Présentation et Essai

DB Schenker électrise le centre-ville de Leipzig avec son eActros

Innovation fleet Program – Phase 2 : Daimler déploie sa stratégie électrique sur le terrain

Concernant le transport de marchandises par route, la transition énergétique continue son chemin activement avec des protagonistes engagés : les constructeurs, les équipementiers et les transporteurs collaborent pour atteindre, dans un premier temps, les objectifs fixés par l’UE à l’horizon 2030.

Un mix énergétique est désormais en voie de développement en fonction des usages et des milieux dans lesquels les camions évoluent pour leurs missions de transport ; en plus des émissions de gaz à effet de serre, il faut également prendre en compte l’analyse du cycle de vie (ACV*) des véhicules, pour qu’au final, le transport, dans sa globalité, obtienne un bilan écologique plus positif. Tous les protagonistes y contribuent activement avec les grands groupes Automobile en première ligne.

Énergie positive dans le transport de marchandises avec eActros : DB Schenker, un des leaders au niveau des services logistiques globaux, va tester un eActros (25 tonnes) pour livrer de la marchandise à Leipzig (produits palettisés trop imposants en taille et en poids pour être livrés en colis en centre-ville). La tournée journalière de l’eActros ne dépassera pas les 100 km, rappelons que son autonomie spécifique est de 200 km (les batteries de ce camion électrique seront chargées la nuit dans les locaux de DB Schenker au nord de la ville).

Le Grand Défi Consommation : IVECO Stralis NP 460 GNL

Cela faisait longtemps que nous souhaitions, sur le circuit du LGDC, tester un « tracteur gaz ».
Beaucoup controversé notamment par ses détracteurs peu convaincus par une motorisation d’abord historiquement dédiée à des usages urbains (BOM) et des déplacements locaux plutôt qu’à des missions long-courrier, présent en France depuis 2014, le tracteur gaz dans ses versions GNC puis GNL a pourtant toute sa place sur la route.

Alors un point s’impose afin de remettre en perspective le combo motorisation gaz et missions de transport longue-distance. C’est factuel et imparable entre 2014 et 2020, selon l’AFGNV, le parc poids lourds GNV a été multiplié par plus de 16, avec en mai 2020, 4 087 camions GNV qui roulent sur les routes de l’hexagone.

Pour autant et malgré d’importants efforts des régions, des fédérations de professionnels, des fournisseurs de gaz et des constructeurs pour valoriser ces motorisations devenues, semble-t-il, aussi performantes que le Diesel, ce sont encore les chargeurs qui, poussés par la pression éco-législative encouragent clairement cette expansion qui pourrait être plus rapide, les réseaux d’avitaillement se développent doucement mais sûrement pour continuer à diminuer les émissions de gaz à effet de serre avec cette technologie déjà viable.
En ligne de mire, il faut garder en tête le règlement de UE imposé aux constructeurs de poids lourds autour de la problématique de la réduction des niveaux de ces GES (en g CO2e / t.km) pour les véhicules neufs de 15% d’ici 2025 et de 30% à l’horizon 2030.

Tout est question de choix stratégiques et économiques dans cette évolution au long cours, ces motorisations gaz sont opérationnelles et plus vertueuses dans le contexte actuel, contrairement à, par exemple, l’électrique, privilégié pour l’avenir et avec un développement qui semble boosté mais dont l’énergie n’a pas toujours une image si verte dans sa fabrication et dans son stockage pour l’instant, sûrement cela va-t-il changer au fil des évolutions et des innovations technologiques dans ce domaine aussi…

Selon IVECO, impliqué et acteur majeur depuis près de vingt ans dans le développement de la techno gaz, les émissions de CO2 générées par le Stralis NP sont jusqu’à 10% inférieures à son équivalent diesel avec du gaz naturel d’origine fossile, et en privilégiant le biométhane, il peut atteindre jusqu’à moins 95% d’émissions. Quant aux émissions de NOx, elles sont de 60% inférieures aux limites euro VI pour les missions long-courrier.

Mais revenons à notre test LGDC avec Jean-François et Vincent à bord du Stralis NP 460 GNL…