Accueil > SALON PROFESSIONNEL > Course à l’innovation par un budget Recherche et Développement en forte (...)

Course à l’innovation par un budget Recherche et Développement en forte augmentation.

Mémo TRUCKEDITIONS : CHEREAU Hanovre 2014



Lors de l’IAA 2014 à Hanovre, CHEREAU souligne l’excellent retour de satisfaction de ses clients pour le Multi-Deck, système qui optimise les chargements. Le carrossier normand envisage le même succès avec le SmartOpen qui augmente l’espace utile d’une remorque.

Depuis plusieurs années maintenant, CHEREAU a mis l’accent sur la recherche, le développement et l’innovation. Depuis 3 années consécutives, ce budget a augmenté de 40% par an. Selon CHEREAU, cette stratégie offre l’opportunité d’un calendrier comportant de grandes phases de lancements produits.

JPEG - 77.5 ko

M. Alain GUERMEUR, Président CHEREAU, nous présente ses innovations :


Retour très positif du Multi-Deck.

"Comme vous le savez, nous dit M. GUERMEUR, nous avons lancé Multi-Deck en 2013 à Solutrans. Nous avions reçu, en cette occasion, la Palme d’or de l’Innovation. Je rappelle que ce produit est le seul système qui permet, dans une semi-remorque, d’avoir plusieurs étages, à plusieurs types de températures et en plusieurs formats (palettes, cartons ou rolls). Le Multi-Deck optimise le chargement d’une semi avec un maximum de volume transporté. Ce produit récolte un retour très positif de l’ensemble de nos clients du marché européen.

SmartOpen, le rideau intégré.

Pour continuer notre stratégie d’innovation, en cette fin d’année 2014, nous lançons SmartOpen que nous allons commercialiser en 2015. Nous considérons que c’est le meilleur moyen ergonomique, pour ouvrir et fermer l’arrière d’un véhicule de manière automatique et très rapide. SmartOpen préserve la chaîne du froid et garanti ainsi la qualité des marchandises livrées aux clients. En 10 secondes, la porte est complètement ouverte mais la véritable innovation, est que cette porte s’ouvre à l’extérieur, ainsi, le volume du véhicule, reste intégralement consacré à la marchandise transportée.


SmartOpen : jusqu’à 22 centimètres de gagné.

Actuellement, il est communément utilisé des rideaux classiques qui se replient à l’intérieur de la semi. Il occupe alors un espace de l’ordre de 220 mm. Avec SmartOpen, le rideau est à l’extérieur, et les 220 mm en question, sont complètement libérés. Etant donné que le système prend 160 mm à l’extérieur, on obtient un gain net de 60 mm. Si, par contre, il n’y a pas de contraintes hors tout à l’extérieur, on gagne 220 mm net, avec, comme résultat une caisse complètement dégagée donc plus facile à charger et à décharger.

André GODELOUP pour TRUCKEDITIONS

Plus d’infos CHEREAU

Intervenant dans ce reportage vidéo TRUCKEDITIONS : M. Alain GUERMEUR, Président CHEREAU.

Journaliste André GODELOUP. Ligne Editoriale Catherine GODELOUP. Image & Montage Vincent MAHE. Production Exécutive GODELOUP PROD. Musique Faster than the eye can perceive by Dj Rkod.

Les derniers articles de SALON PROFESSIONNEL

Lamberet expert écolomique - Solutrans

Lamberet, 2 fois primé aux INNOVATION AWARDS, nous présente ses Lauréats

Avec ses innovations primées par les INNOVATION AWARDS, remis à la CCI de Lyon par Patrick CHOLTON, président de la FFC et de Solutrans, le Groupe Lamberet ne déroge pas à la règle d’éco-responsabilité ambiante.

En effet, le groupe est plus que jamais investi dans une approche pragmatique avec pour priorité les besoins techniques durables et la productivité de ses clients, comme nous l’a rappelé Erick MEJEAN, Directeur Général de Lamberet, à travers l’haplologie verte « écolomie » : « Nous apportons des solutions concrètes relatives à l’exploitation ayant des répercussions économiques positives, pour permettre à nos clients d’atteindre leurs objectifs en termes d’environnement et de compétitivité. »

Atmosphère électrique à Solutrans : les acteurs de la filière témoignent

SOLUTRANS 2019 : Taxis drones, véhicules électriques, modules autonomes, hydrogène

Une édition jamais égalée pour ce Solutrans 2019, une atmosphère électrique et le sentiment d’une filière en pleine ébullition, portée par la transition nécessaire que le réchauffement de la planète lié aux émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), et une volonté d’améliorer la qualité de l’air lui imposent depuis quelques années.
Oui, le mouvement s’accélère pour finalement porter tous les acteurs de ce changement vers un dynamisme et une grande inventivité, c’est la course !