Accueil > Conducteur > Concours Scania Master Gold

Concours Scania Master Gold

22 juin 2016 - Les premiers gagnants récompensés

Après avoir récompensés chaque mois le gagnant mensuel avec un bon d’achat de 150 euros, Scania récompense les deux premiers gagnants annuels de son concours destinés aux conducteurs, le SDS Master Challenge by Scania. Jean-Yves Rivolet des Transports Guitton basés en Vendée est ainsi le premier à remporter le titre de Master Gold et donc la montre connectée Scania ainsi qu’un accès gratuit d’une année à l’offre Box Contrôle de l’informatique embarquée Scania.

Le deuxième gagnant, est Régis Miossec des Transports Désert basés en Ille et Vilaine. Tous deux avaient déjà remporté un challenge mensuel et se voient donc consacrés avec ce titre de Master Gold.

En prime, les vainqueurs se voient remettre un sticker et un pin’s SDS Master Gold. Ils devront maintenant attendre un délai de deux ans avant de pouvoir se représenter à ce concours qui a vu plus de 300 inscrits la première année.
Pour les autres conducteurs, le concours continue et chaque mois verra un nouveau gagnant annuel.

JPEG - 100 ko

Un concours destiné aux conducteurs

Le concours SDS Master Challenge by Scania a été lancé par Scania France en mai 2015. Son objectif est de valoriser les conducteurs routiers ayant une conduite sûre, économique et respectueuse de l’environnement. Les performances réalisées par les conducteurs inscrits sont évaluées chaque mois pour élire le meilleur conducteur du mois et sur douze mois, pour élire le meilleur conducteur annuel. Une courbe, accessible depuis l’espace personnel du site internet, permet aux participants de voir l’évolution de leurs résultats et d’évaluer leur rang entre le meilleur conducteur et le moins bon.

Le conducteur ayant réalisé le meilleur score mensuel se voit décerner le titre de « Scania Master Silver » et reçoit un bon d’achat de 150 euros valable sur le Webshop Scania http://shop.scania.FR. Le conducteur ayant obtenu le meilleur score annuel remporte le titre « Scania Master Gold », et gagne une montre connectée Scania Watch et d’un accès gratuit d’une année à l’offre « Data Acess ».

Le Scania Driver Support

Le Scania Driver Support est un système de soutien technique en temps réel, qui apporte aux conducteurs des conseils et un retour d’expérience visant à affiner leur style de conduite. Scania a lancé ce système en 2009 de série sur un grand nombre de véhicules. Il analyse en continu les données transmises par les capteurs du véhicule afin d’améliorer les performances du conducteur.

L’instrument affiche des astuces et des scores pour quatre catégories :
- Conduite en côte : évaluation du mode d’utilisation de la pédale d’accélérateur et de l’élan du véhicule en région vallonnée,
- Anticipation : exploitation des accélérations et décélérations franches, ainsi que de l’intervalle accélération-freinage pour évaluer l’anticipation de différentes situations par le conducteur,
- Utilisation des freins : évaluation de la fréquence et de la rudesse des freinages ainsi que de l’emploi efficace du système de freinage, Scania Retarder et ralentisseur sur échappement,
- Sélection des rapports de vitesse : concordance de la sélection de rapports avec le régime moteur afin d’économiser du carburant.

Patrick ESTIER pour Truckeditions - 22 juin 2016

Source : Scania

Les derniers articles de Conducteur

Mon Job, c’est conducteur routier référent et formateur !

My Job My Truck : conducteur de camion électrique dans le BTP – Thierry Coudoux

On a trop tendance à penser que le métier de conducteur routier ne consiste qu’à véhiculer des marchandises d’un point à un autre, c’est évidemment plus compliqué et plus riche que cela, le transport est intimement lié à toutes les activités du commerce, de l’industrie, de la construction et de tant d’autres domaines, ce qui implique des connaissances métiers différentes pour chaque type de transport, ici nous serons précisément en approche chantier avec un porteur électrique pour le domaine du BTP, et surtout avec un conducteur au profil très particulier, pour qui le partage est une seconde nature.

Dans ce 4ème volet de la série My Job My Truck, toujours en partenariat avec Volvo Trucks France, c’est en région parisienne que nous avons rencontré Thierry Coudoux, conducteur référent et formateur pour le Groupe MAUFFREY.

Le point de ralliement pour accompagner Thierry, pendant cette journée, a été fixé directement à la base matériel de Bouygues Construction Matériel située à Chilly Mazarin, où il a commencé sa journée par expliquer à une collègue, Christina, la mise en charge de son porteur électrique. Une fois le chargement de matériels effectué et tous les éléments bien fixés au plateau, nous l’avons suivi à bord de son véhicule silencieux sur les routes d’Île-de-France.

Mon Job, c’est de transporter des céréales en vrac !

My Job My Truck : conducteur routier de camion avec benne céréalière - Stéphane Clément

Et si, dans l’absolu, nous savions tous, dès l’enfance, quel métier nous allions faire ? Vous allez nous répondre qu’à l’heure actuelle, ça n’arrive plus à personne, et bien nous vous démontrons que vous vous trompez, il y a encore des professionnels qui suivent un parcours mûrement réfléchi, guidé par la passion, et vous ne serez pas surpris si on vous parle de passion du camion :)

Aussi, c’est à l’occasion du 3ème épisode de My Job My Truck, toujours en partenariat avec Volvo Trucks France, que nous avons rencontré un de ces chanceux en la personne de Stéphane Clément, jeune conducteur routier de 36 ans qui sillonne les routes de France et de nos pays frontaliers depuis déjà 18 années.

Nous nous sommes donc retrouvés sur le site des Transports Piron, spécialistes du transport routier de vrac et de céréales, à St Méen-le-Grand (35), où Stéphane nous a accueilli dans son beau camion couleur soleil, pour une journée de missions en régional.
D’entrée de jeu, nous avons commencé avec une livraison de blé à une des nombreuses coopératives de la région, précisément à Montauban de Bretagne.

Tout en enfilant ses EPI, afin de monter sur l’échelle de la benne pour enrouler la bâche amovible de protection, il nous raconte ses premiers pas dans le transport après son entrée au lycée professionnel à 16 ans et l’obtention de son CAP et de son BEP.
Avec ses permis et sa FIMO en poche, enfin majeur, il transporte du meuble pendant trois années pour les Transports Guisnel, et est très vite embauché par M. Piron pour finalement transporter principalement des céréales et voici déjà 15 années qu’il travaille dans l’entreprise.