Accueil > SERVICE & EQUIPEMENTIERS > CARCEPT PREV : quand la pub déménage

CARCEPT PREV : quand la pub déménage

Elle a les couleurs de l’Afrique sur fonds de pollutions sonores urbaines. Contradictoire ? La nouvelle campagne de publicité de CARCEPT PREV vue à la télé est en ligne avec la mode actuelle qui joue sur les contrastes pour interpeller. Ainsi l’éléphant déplace-t-il de la marchandise et un rhinocéros des oiseaux. Le poids-lourd sympathique, en quelque sorte.

Pour la filière du transport de déménagement, il ne faudrait pas que l’arbre (un baobab ?) cache la forêt des avantages contenus dans un accord entré en application le 1er janvier 2013.

Revenons au 10 juillet 2012, quand les partenaires sociaux ont désigné CARCEPT-Prévoyance, Institution de prévoyance membre de KLESIA, pour assurer le régime complémentaire « frais de santé » dans les entreprises du secteur du transport de déménagement. Elles emploient 12 200 personnes dans 1 300 établissements dont plus de 70 % comptent moins de dix salariés et 98,5 % moins de 50.

Cet accord porte création d’une obligation conventionnelle de souscrire un socle minimal de protection santé dans les entreprises de la filière, marquant leur volonté de renforcer la protection sociale des salariés, dans un contexte d’accroissement des dépenses de santé, de désengagement progressif du régime de base de la Sécurité sociale et d’évolution des frais restant à la charge des familles. Cette avancée sociale contribue aussi à la valorisation des métiers de ce secteur. 

Pour mieux répondre aux besoins, ce régime conventionnel prévoit des prestations spécifiques d’ostéopathie et de thalassothérapie, par exemple. Il est par ailleurs complété par des options facultatives permettant aux salariés d’améliorer leurs propres garanties ou de faire adhérer leur famille.

L’offre CARCEPT-Prévoyance comporte de nombreuses spécificités : une assistance complète adaptée aux professionnels de la route (soutien psychologique pour les victimes d’un accident ou d’une agression, plate-forme de conseils pour concilier les impératifs de vigilance du métier et certains traitements médicaux. un régime « d’accueil » individuel et facultatif, destiné aux salariés ayant moins de 6 mois d’ancienneté dans l’entreprise (y compris les CDD saisonniers) ; en cas de décès du salarié, les garanties sont maintenues au profit de la veuve (ou veuf) et des enfants, sans contrepartie de cotisations pendant 6 mois. Il est aussi possible de recourir à un réseau de soins afin de faire analyser les devis en « optique » et en « dentaire ».

La Fédération Mutualiste Interdépartementale de la Région Parisienne (FMP) - pôle mutualiste de KLESIA - assure une gestion administrative performante. Les salariés pourront ainsi bénéficier d’accords de tiers-payants étendus, de facilités de gestion par internet et accéder aux nombreux centres de soins de son réseau mutualiste.

Les garanties retenues par les partenaires sociaux pour le socle de base sont financées par une cotisation de 1 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale, soit environ 30 € par mois en 2012, dont la moitié au minimum doit être prise en charge par l’employeur. L’accord est assorti d’un engagement de maintien de ce tarif pendant les trois premières années, à législation fiscale et sociale inchangée.

Pierre BESOMI pour TRUCKEDITIONS - 23-01-2013

Les derniers articles de SERVICE & EQUIPEMENTIERS

L’e-CMR, pour aujourd’hui ou pour demain ?

Traçabilité, mobilité et interopérabilité pour les missions de transport

Allier performance, mobilité et traçabilité a toujours été un impératif pour le transport et la logistique. Les technologies du digital et la connectivité dorénavant présentes dans nos vies personnelles et professionnelles ont considérablement modifié nos modes de consommation et nos processes professionnels.

Chargeurs, transporteurs et consommateurs en phase avec ce contexte, peuvent ainsi bénéficier d’un meilleur suivi tout au long de la chaîne logistique.
Il ne faut cependant pas oublier que dans cette période de transition, dématérialisation des processes et interopérabilité sont au cœur du débat, quand on échange avec les transporteurs et leurs chauffeurs présents sur le terrain.

En effet, la mise en place de protocoles et de normalisation des nouveaux outils tant au niveau national qu’européen reste tributaire de nombre de paramètres techniques, économiques et politiques.

Hormis ce contexte en pleine évolution, ces nouveaux outils offrent des bénéfices incontournables pour la viabilité des missions de transport.
La lettre de voiture électronique internationale ou e-CMR en est un exemple parlant, qui ne peut qu’être rapidement démocratisé tant sa pertinence semble évidente.

L’hydrogène : vecteur d’innovation pour CHEREAU

Première mondiale : ROAD, la semi-remorque frigorifique hydrogène CHEREAU

Dernière ligne droite pour le projet ROAD débuté en 2016.
Après les recherches, les choix stratégiques et la fabrication, l’heure est au test en condition réelle pour le concept ROAD initié par CHEREAU et ses six partenaires.

C’est à Ducey, au cœur de l’entreprise CHEREAU, que nous avons donc assisté, en ce mois de juillet, au dernier passage de relai du projet innovant ROAD aux Transports MALHERBE.