Accueil > Présentation et Essai > Camions amphibies présentés par IVECO au salon nautique international de (...)

Camions amphibies présentés par IVECO au salon nautique international de Gènes

INFO constructeur Octobre 2012



Iveco a présenté le SeaLand, un véhicule amphibie expérimental, ainsi que deux autres véhicules spéciaux destinés à assurer des opérations de secours, lors de la 52e édition du salon nautique international de Gènes, qui s’est tenu au Genoa Fairground du 6 au 14 octobre.

Lors de ce salon qui attire plus de 250 000 visiteurs chaque année, réunissant professionnels du secteur et amateurs de navigation, Iveco a exposé le SeaLand, un véhicule amphibie expérimental conçu par l’ingénieur Maurizio Zanisi sur la base du châssis Daily 4x4 Iveco.

Le véhicule peut être utilisé pour le remorquage de grands yachts. Son air de famille avec le Daily, dont il découle, est évident. Le véhicule a démontré toutes ses performances lors du salon nautique en effectuant un court parcours depuis le bord de mer pour monter sur une jetée et descendre ensuite dans la mer ligurienne.

Bien que le SeaLand soit la star du stand Iveco, ce n’est pas le seul véhicule à se trouver sous les feux des projecteurs. Les compétences de l’entreprise dans le domaine des opérations de secours sont mises en avant avec deux autres véhicules : le RAVx6 « Duffy », un véhicule de sauvetage amphibie muni d’une transmission 6x6 pour les secours effectués par les brigades de pompiers et les unités de protection civile, et un Eurocargo 160E 30 de lutte contre l’incendie équipé d’une échelle pivotante articulée Magirus 32-L AT.

L’espace d’exposition Iveco représente une importante vitrine pour ses véhicules spéciaux et pour ses solutions technologiques innovantes dans le secteur de la lutte contre l’incendie, qui sont réputés pour leur grandes fiabilité et performances.

Informations techniques sur les véhicules

SeaLand – un véhicule fiable et sûr dans l’eau comme à terre

Ce véhicule expérimental est en fait un Iveco Daily 4x4 modifié. Aucun changement n’a été apporté aux éléments mécaniques du véhicule, ce qui confirme l’exceptionnelle robustesse et la qualité du célèbre utilitaire d’Iveco. Bien évidemment, le véhicule a subi un certain nombre de modifications pour lui permettre de naviguer en mer, à commencer par un carénage spécialement conçu pour le rendre étanche, consistant en une « coque » enveloppante en tôle d’acier soudée.

Le véhicule est propulsé par un hydrojet couplé à un puissant moteur turbo diesel de 3 litres tandis qu’une autonomie maximale est assurée grâce à des réservoirs supplémentaires pouvant contenir jusqu’à 300 litres de carburant. Le véhicule a déjà été engagé dans plusieurs missions, y compris une traversée de 14 heures du canal de Corse, soit une distance 75 miles nautiques correspondant à environ 140 kilomètres.

Le RAVx6 « Duffy », prêt à parer à toute urgence

Le véhicule amphibie RAVx6 « Duffy » a été conçu et construit pour garantir une fiabilité et une durabilité à toute épreuve dans des situations d’urgence, telles que des inondations. Le véhicule est capable de manœuvrer dans l’eau, tout comme sur/hors route ainsi que sur des terrains accidentés et boueux. Il est équipé de différentiels sur les essieux avant, central et arrière, dont les dimensions ont été judicieusement adaptées pour permettre au véhicule d’intervenir dans les conditions les plus difficiles.

Le « Duffy » d’Iveco Magirus est muni d’un châssis 6x6 de 15 tonnes à trois essieux. Grâce à un moteur FPT Industrial N60 ENT associé à une boîte de vitesses automatique et une suspension hydropneumatique indépendante, le véhicule peut atteindre des vitesses de 85 km/h sur route.

Le véhicule est également doté d’un système de secours qui permet la navigation amphibie à une vitesse de deux nœuds à pleine charge en cas de panne du moteur principal. La cabine, fabriquée en alliage léger, est entièrement fermée et pourvue de deux portes latérales. Elle peut accueillir deux opérateurs, en plus du conducteur.

Échelle de lutte contre l’incendie

Enfin, l’espace d’exposition Iveco comprend une échelle de lutte contre l’incendie Magirus, entreprise leader dans le domaine des échelles articulées. L’échelle pivotante articulée 32–L AT a été installée sur un Eurocargo 160E30 muni d’un empattement de 4,815 mm et d’une cabine 1+2 ML. Le corps de l’échelle se compose d’un bras de cinq sections différentes et d’une extension télescopique de 4,7 mètres. Elle est équipée d’un système informatisé visant à réduire les oscillations.

Le véhicule adhère également bien au sol grâce au système de sécurité de levage Vario. Avec une hauteur de travail de 32 mètres, l’échelle est équipée d’une nacelle de sauvetage d’une capacité de charge de 300 kg, ainsi que de tuyaux d’eau. La nacelle est également munie d’un système de chargement additionnel capable de soulever une charge allant jusqu’à 400 kg à 32 m du sol.

Plus d’infos sur le salon nautique 2012 de Gènes ICI

D’autres reportages 2012 sur la marque IVECO et ses camions :

ou

JPEG Voir le reportage TRUCKEDITIONS à TURIN

Les derniers articles de Présentation et Essai

Volvo FH I-Save, testé en Suède

Plus de couple, moins de consommation de carburant = FH I-SAVE

Quand un transporteur souhaite faire l’acquisition d’un ou de plusieurs nouveaux véhicules, c’est tout d’abord pour répondre à sa clientèle et à ses besoins en services de transport, dans tous les cas, le choix de la chaîne cinématique adaptée est le point de départ, on peut ensuite envisager la sélection du carburant et autres énergies alternatives, les services connectés associés, l’ergonomie dans la cabine et bien entendu le service de maintenance et le réseau associé pour suivre le véhicule pendant toute sa vie en activité sur les routes.

La chaîne cinématique donc, notamment pour la longue distance, puisque c’est le sujet, ici, doit répondre à des paramètres bien précis sur lesquels en l’occurrence Volvo Trucks a travaillé pour proposer aux transporteurs le nouveau FH doté d’I-SAVE, et c’est en Suède en compagnie de Jérôme Flassayer, Responsable Produit VOLVO TRUCKS France, que nous avons pu essayer ce modèle I-SAVE, voyons ensemble dans le reportage video Truckeditions en détail en quoi consiste ce nouveau dispositif qui allie éco-performance et économie de carburant.

Actros 5 – le futur à portée de main

Premier essai de l’Actros 5 sur la route – reportage video Truckeditions

Avec plus de 300 milliards de tonnes-kilomètres par année depuis 2017, le transport de marchandises par route est toujours l’acteur majeur de notre activité logistique en France. L’ère de la mobilité connectée en voie de décarbonisation va aboutir à un modèle intermodal et sans doute au final collaboratif, de ce fait une hyper-segmentation toujours plus fine de l’offre des nouveaux véhicules et solutions de transport est bel et bien la réponse que doivent proposer dorénavant les constructeurs automobile pour être toujours en adéquation avec les mutations actuelles économiques, territoriales et de consommation.

Ainsi, l’Actros 5 ouvre une nouvelle voie et marque une nouvelle ère dans la conception et la fabrication de camions ; en ce sens, voici à quoi il répond en priorité : plus de connectivité et une automatisation toujours plus importante qui conduisent à une efficacité et une sécurité accrues.

Avec le premier essai de l’Actros 5, voyez dans le reportage video Truckeditions, les 6 points qui donnent à l’Actros 2019 sa place de nouveau standard de la mobilité en sécurité dans l’activité transport de marchandises.

Proposer de série des solutions innovantes très concrètes pour faire face aux défis des transporteurs de fret et des conducteurs est bien le défi et l’objectif que s’est fixé Mercedes-Benz Trucks avec l’Actros 5.

Bluffant, il l’est vraiment ! Ses comportements sur route sont véritablement étonnants et apportent des perspectives nouvelles tant au niveau de la conduite, de la sécurité et de toutes ses fonctionnalités, l’essayer est définitivement une nouvelle expérience de conduite…