Accueil > Economie et Logistique > Actu Post-COVID 19 : RENAULT TRUCKS pourrait supprimer 463 postes

Actu Post-COVID 19 : RENAULT TRUCKS pourrait supprimer 463 postes

Le constructeur français envisage une restructuration de son organisation afin de réagir à la baisse de son activité post-COVID 19.

Rationaliser est le maître-mot pour cette filiale du Groupe Volvo, malgré son leadership dans certains segments de la vente de véhicules industriels en France, il semble que l’entreprise soit, quelque peu, fragilisée par l’arrêt momentané de notre économie pendant la période de confinement qui a brutalement stoppé ou parfois ralenti notre activité économique.

PNG - 168.7 ko


Voici ce que le constructeur annonce : « Renault Trucks réfléchit, en parallèle, à créer de nouveaux postes par la ré-internalisation de certaines activités qui permettrait de réduire le nombre de suppression de postes de façon significative. Et Bruno Blin, président de Renault Trucks SAS, d’ajouter : « Ajuster notre organisation et réduire nos coûts est impératif pour la pérennité de notre entreprise et pour celle de nos partenaires et fournisseurs. Notre volonté est de nous appuyer uniquement sur des mesures de départs volontaires et des mobilités internes, et ainsi de ne procéder à aucun licenciement contraint.

Afin d‘atteindre cet objectif, la direction de Renault Trucks travaillera en étroite collaboration avec les organisations syndicales représentatives pour inscrire ce projet d’ajustement des effectifs dans le cadre d’un dispositif de Rupture Conventionnelle Collective.

Ce projet s’accompagnerait par ailleurs d’un transfert des compétences en interne ainsi que d’un plan de développement de nouvelles compétences afin de permettre au constructeur de se préparer aux nouveaux défis de son industrie. »

Truckeditions - 16 juin 2020

Les derniers articles de Economie et Logistique

Cargonexx s’implante en France

L’intelligence artificielle au cœur de la supply chain

La start-up Cargonexx a été créée à Hambourg en 2016 avec pour mission explicite d’optimiser la rentabilité des camions grâce à l’utilisation de technologies de pointe.
Les algorithmes mis en place et le machine learning ou approche statistique permettent de faire évoluer le système d‘analyse fine très rapidement. Cargonexx entend ainsi accompagner une nouvelle ère de la logistique, c’est parce que les véhicules sont de plus en plus connectés que l’utilisation de l’intelligence artificielle est devenue pertinente, analyse des datas collectées et machine learning combinés permettent une grande optimisation des processus et donne l’opportunité de répondre à la pression économique et environnementale actuelle.

De l’usine au consommateur final, la logistique se mondialise

Un nouvel accord de coopération entre CEVA et CMA CGM marque une étape dans le partenariat stratégique des deux grandes entités.

CEVA Logistics est un groupe créé par le fonds Apollo résultat de la fusion de TNT (Pays-Bas) et de EGL (US), son activité sur les routes s’étend en Europe, en Asie et sur le continent américain avec près de 56 000 collaborateurs, c’est le cinquième groupe logistique au monde.

CMA CGM, déjà actionnaire majoritaire de ce groupe est convaincu du potentiel de croissance de ce projet industriel commun.
Une future collaboration stratégique entre CEVA Logistics et CMA CGM générera de nouvelles opportunités commerciales, soutenues par un investissement dans la transformation numérique et une efficacité opérationnelle.