Accueil > Truckeditions à la une

Truckeditions à la une

MAN TRUCKS & BUS dans la tendance 2014



IAA 2014 : MAN Trucks & Bus, 4 nouveautés

MAN est cette année complétement en adéquation avec la tendance du marché du véhicule industriel en mettant l’accent sur une réelle volonté d’optimiser la consommation en carburant de ses clients avec notamment une nouvelle motorisation (B38 moteur 15 litres) et des solutions alternatives, gaz (TGM gaz) et hybride et un régulateur de vitesse associé à un GPS. Sur le marché, ses objectifs pour 2014 semblent avoir été atteints, à suivre pour 2015...

Voir la suite

Victoire évidente pour le T RENAULT TRUCKS



IAA 2014 : TRUCK OF THE YEAR 2015

C’est sans grande surprise que le Truck of the Year a été décerné au T RENAULT TRUCKS.
Son look en opposition avec ce qui se fait habituellement, ne pouvait laisser le jury indifférent. L’effet de surprise passé, le T s’est installé dans "le paysage routier" et c’est, sans doute et surtout, ses qualités techniques qui ont finalement séduit le jury. Des qualités qui, au travers des remontées positives constatées par le constructeur, augurent d’une belle et longue carrière.

Voir la suite

IAA 2014 DAF TRUCKS : Enjoy the CF SILENT !



En 2012, vous aviez découvert avec Truckeditions le renouvellement de la gamme DAF.
M. Philippe Canetti, Directeur Général DAF Trucks France, nous a présenté, pendant le salon IAA 2014, quatre évolutions de la gamme DAF, il est question d’énergie alternative, d’outil d’aide à la conduite, d’ultra-personnalisation métier et de service client renforcé, voyez plutôt :

Voir la suite

Nouvelles offres 2015 chez les constructeurs de camions



IAA 2014 : homogénéisation des stratégies commerciales des constructeurs de camions

Malgré un positionnement fort et une installation historique de certaines marques sur certains segments bien identifiés, SCANIA, MERCEDES-BENZ ou encore VOLVO TRUCKS sur le tracteur par exemple, ou IVECO et RENAULT TRUCKS sur la distribution (sauf erreur de ma part, bien sûr ☺), la mondialisation des groupes industriels et plus précisément la globalisation de l’offre et l’homogénéisation des motorisations font que l’acquéreur actuel de véhicules industriels, camions porteurs ou tracteurs, voit son choix dicté par le coût global de l’offre de son vendeur, le réseau de vendeurs est donc crucial dans la stratégie d’une marque, que son capital image soit fort ou non, le facteur humain est un atout encore incontournable… et c’est tant mieux ☺.

Bien entendu, il est aussi question de positionnement, entre une offre High End et une offre plus Mid-Range, souvent bien identifiées par l’acheteur mais cela est un autre sujet.

Les nouveaux positionnements des constructeurs sur le marché sont aussi une réponse au fait qu’il est dorénavant vraiment dangereux économiquement de se positionner sur un seul segment, savoir élargir et rendre plus « polyvalente » sa gamme de véhicules, c’est assurément une tendance actuelle du marché du VI, à suivre en 2015…

Cela est certainement également une bonne nouvelle pour les acheteurs potentiels de camions en 2015, non ?

Catherine GODELOUP pour TRUCKEDITIONS

Voir la suite

Le mode d’emploi numérique dans tous les camions ?



IAA 2014 : le mode d’emploi virtuel est une réalité pour les camions !

"Bonjour monsieur le concessionnaire. Le camion que vous me confiez, offre des possibilités intéressantes et multiples, cependant mon métier de conducteur consiste avant tout à déplacer de la marchandise et je redoute d’être dans l’obligation de rechercher, de découvrir, d’absorber toutes les subtilités que contient le manuel qui accompagne la livraison de ce véhicule industriel. Un bouquin qui, d’ailleurs, contient plus d’alertes et de mises en garde que de conseils concrets. Je savais déjà qu’il était interdit de mettre le feu à mon camion lorsqu’il serait en panne ou que le revêtement plastique qui protège ma couchette avant la première utilisation, devait être déposé dans la poubelle jaune (ou bleue, je ne sais plus) réservée à cette matière".

Quelques constructeurs proposent encore uniquement ce « manuel utilisateur » papier, auquel s’ajoute certes, une mise en main quasiment personnalisée, souvent très rapide, mais est-ce suffisant ? D’autres constructeurs, qui ont malgré tout conservé la mise en main, remplacent le papier par une consultation sur un site Internet ou une application chargée sur Smartphone (et tablette). D’autres ont simplement "chargé" le mode d’emploi dans l’ordinateur de bord. À la rédaction, nous avons hésité à poser cette question qui semblait a priori anodine. Les choix en la matière sont très différents et méritent que l’on s’y intéresse. En fait, il suffisait d’imaginer le désarroi d’un conducteur en difficulté à 5 h du matin qui découvre que le fameux bouquin a disparu pour se décider.

Messieurs les constructeurs, comment répondez-vous, par exemple, aux questions suivantes : "l’Eco-Roll, il se met en marche tout seul ? Il s’arrête tout seul, et, si je dois l’activer, je fais comment ? "

Les constructeurs nous ont répondu et les modèles les plus récents ne sont pas forcément les mieux lotis dans ce domaine. Voyez plutôt le reportage vidéo ou, continuez à lire si vous le souhaitez.

Voir la suite

Les énergies alternatives pour aujourd’hui ou pour demain ?



IAA 2014 : constructeurs VI, la politique de l’alternative

Avant de parler de développement durable et d’une belle volonté de tous d’aller vers des énergies dites -plus propres - que l’énergie fossile actuellement utilisée, plusieurs paramètres d’importance sont à considérer : hormis l’investissement en recherche et en développement que nécessite un véhicule, il faut se poser la question de la praticité, de la fiabilité et du coût de ces nouveaux véhicules.

Le second paramètre après une réelle efficience de ces systèmes est la politique environnementale de chaque pays. La Suède, par exemple, a fait le choix de mettre en avant ces technologies, les agglomérations et les entreprises optent donc plus facilement pour ces nouvelles énergies aidées par un contexte plus propice : réductions fiscales notables et plus de stations GNL notamment..

Chaque constructeur interrogé se positionne d’abord selon la stratégie choisie par sa marque sur le sujet, d’aucun se positionne timidement, simplement pour être présent, et préfère capitaliser sur des segments actuellement plus prometteurs, d’autres ont fait un choix assumé d’avancer vers ces énergies alternatives et accompagnent intégralement leurs clients, voyons plutôt cela, à vrai dire, sans illusion aucune, c’est un bon début ☺

Catherine GODELOUP pour TRUCKEDITIONS

Voir la suite